SÉBASTIEN BOURDAIS EN MONDIAL WEC AVEC L’ORECA LMP2 VECTOR SPORT EN 2022

 

 

Déjà recruté par le Chip Ganassi pour disputer la saison Américaine du Championnat d‘endurance de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship, en compagnie du Néerlandais Renger van der Zande, le pilote Français, le manceau Sébastien Bourdais aura un double programme cette saison dans cette discipline de l’endurance.

En effet, outre la Cadillac Dpi du Chip, Bourdais pilotera également une Oreca 07 LMP2 en Championnat du Monde d’Endurance WEC FIA, celle de la jeune écurie Britannique Vector Sport, au sein de laquelle, il épaulera le Suisse Nico Müller, le pilote Audi, venu lui du DTM.

Victorieux la saison dernière des 12 Heures de Sebring, en compagnie de ses compatriotes, les deux autres pilotes tricolores, Tristan Vautier et Loïc Duval,  au volant de la Cadillac DPi-VR du JDC-Miller Motorsports, Bourdais quitte donc l’Indycar Séries et le pilotage d’une monoplace, lui qui roulait encore en 2021 chez AJ Foyt pour se consacrer totalement à l’endurance !

Voilà cette saison, le Sarthois de retour en endurance à plein temps !

Lui qui est monté à trois reprises sur le podium des 24 Heures du Mans (2007, 2009 et 2011) avec les 908 Peugeot et dix ans après sa dernière apparition au volant d’un prototype du Team Pescarolo;

Rapelons qu’il a roulé en GT en 2016, 2018, 2019 et 2020, au volant des FORD GT du Chip Ganassi.

 

INDYCAR -INDIANAPOLIS – SÉBASTIEN BOURDAIS

 

Sébastien Bourdais qui indique : « Il est difficile de savoir quelles sont les attentes réalistes car le LMP2 est un peloton tellement vaste et compétitif, mais c’est une perspective très excitante. Nous sommes tous similaires en termes d’équipement ; je serai aux côtés de personnes très cool comme mes coéquipiers, dont Nico, et ce sera une belle expérience de courir en WEC. J’ai fait la connaissance de Gary Holland (Team Principal of Vector Sport) lorsqu’il manageait la Ferrari Risi Competizione pour les 24 Heures du Mans en 2020. (Année ou Bourdais pilotait la F488 Américaine, en compagnie de Jules Gounon et d’Olivier Pla, classée 4éme en LMGTE/PRO) Aussi, lorsqu’il m’a appelé, j’ai été immédiatement intéressé. Ce sera formidable de se familiariser avec les prototypes au Mans, et le programme Vector Sport complète extrêmement bien l’accord que j’ai avec Cadillac CGR. J’ai hâte de commencer mon année 2022 bien remplie à venir !

Gary Holland qui explique, lui:

« Nous sommes vraiment heureux de voir Seb nous rejoindre pour notre première saison. Son immense expérience dans toutes les disciplines sera un atout précieux pour notre jeune structure et nous tenons à remercier Cadillac et Chip Ganassi Racing, qui autorisent Seb à travailler avec nous en WEC cette saison. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS

Endurance FIA WEC IMSA Sport

About Author

gilles