AU DAKAR, VICTOIRE DU BRX DE L’ARGENTIN TERRANOVA DEVANT L’AUDI D’EKSTRÖM

 

FLASH

 

620 kilomètres dont 404 chronométrés sont au programme de cette sixième étape avec une boucle autour de Riyadh.

Et comme hier jeudi, cette journée avait la particularité de proposer des tracés totalement différents entre les motos/quads et le reste des catégories.

Henk Lategan, le sud africain de Toyota, le vainqueur d’hier, s’élançait en tête de cette étape

En 3 heures 6 minutes 45, au volant de son BRX Hunter, le pilote Argentin Orlando Terranova, il s’impose en précédant l’Audi du Suédois Matthias Ekstrom de 1 minute 06 et de 1 minute 49 le Saoudien Yazeed Al Jahri.

Au classement général provisoire, le voilà septième, Orlando Terranova à 1h24 de Al Attiyah!

 

 

Proposant une révolution technologique sur le Dakar, le constructeur Audi s’exposait à des sensations fortes en Arabie Saoudite. Et les péripéties des trois RS Q e-tron engagées au départ n’ont pas manqué de donner des frissons de tous ordres à Sven Quandt, le chef d’orchestre du projet.

Peterhansel hors-jeu sur une casse mécanique, Sainz exclu des débats sur une séance de jardinage, le titre a été perdu de vue, mais ses trois virtuoses s’appliquent aussi à lui donner des émotions plus positives.

Après la victoire du « Matador » dans la 3e étape, la première sur le Dakar d’un véhicule à motorisation alternative, c’est maintenant Mattias Ekström qui fait briller la marque aux anneaux.

Le multiple Champion de DTM et Champion du monde de rally-cross, est allé chercher le deuxième temps de la spéciale de Riyadh, échouant à 1’06’’ du chrono de Terranova.

Le pilote Allemand, qui participe à son second Dakar après une tentative avortée en T3 l’année dernière (abandon étape 7), prouve s’il en était besoin que son patron n’a pas uniquement misé sur lui pour avoir dans ses rangs un porte-drapeau de la marque, ancien double Champion DTM!!!

 

 

Leader de ce Dakar, le Qatari Nasser Al Attiyah se classe dixième a 6 minutes16 et son dauphin le Français Sébastien Loeb au vingt huitième à 21 minutes et 31 secondes

Au général, le Qatari conserve la tête avec 50 minutes 19 secondes d’avance sur son nouveau suivant, le Saoudien Yazeed Al Rajhi, mais Loeb classé lui a 50 minutes 25 secondes, perd une place pour… six petites secondes et glisse à la troisième, désormais devancé par Al Rajhi

Il confiait Nasser, très souriant et disponible comme bien souvent:

« On est heureux d’être là. On a attaqué dès le début, et j’ai vu que plusieurs pilotes ont fait des erreurs aujourd’hui. Je suis bien content d’atteindre la journée de repos avec une telle avance, on est sur la bonne voie. Nous allons gérer la prochaine semaine sans prendre de risque. Mais il faut quand même garder un bon rythme, car si on roule trop relax, c’est là qu’on commet des erreurs. »

 

 

Sébastien Loeb, qui s’est perdu, concède en effet plus de 21 minutes sur Terranova et 15 minutes sur al-Attiyah!

Loeb qui racontait:

Pas une étape parfaite aujourd’hui mais le bilan de la semaine est bon et nous allons passer la journée de repos sur le podium du Dakar. Avec la victoire d’Orlando Terranova et de son copilote, nous montrons notre compétitivité

Il poursuivait :

« On a raté une bonne occasion de faire un coup aujourd’hui car on a fait des erreurs de navigation qui nous coûtent beaucoup de temps, commente le nonuple champion du monde WRC. On a suivi les traces des motos au km 95, alors qu’on savait qu’elles s’étaient plantées hier (les autos faisaient aujourd’hui la même boucle que celle effectuée jeudi par les motos), et on s’est entêtés dans notre erreur. »

Et il précisait aussi :

« Ensuite, on a réussi à limiter les dégâts dans les dunes sur la fin, mais on perd quand même environ un quart d’heure de plus sur Nasser. On commence à se retrouver un peu loin, j’aurais aimé autre chose à la journée de repos. La stratégie va être de continuer à rouler : on voit qu’une fois dans le sable, on est plus rapides que Nasser. Alors on espère qu’il y en aura beaucoup et qu’on pourra inverser la tendance. Mais pour l’instant, je ne peux rien faire de plus ! »

NOUVEAU SUCCÈS DE SANDERS À MOTO

 

L’Australien Daniel Sanders au guidon de sa Gas Gas, s’est a nouveau imposé ce vendredi, à l’arrivée de la spéciale de la sixième étape moto, laquelle a été neutralisée au kilomètre 81 sur les 402 km, initialement prévus et ce à cause de l’état dégradé de la piste.

L’Australien devance le leader le Britannique  Sam Sunderland autre pilote Gas Gas et l’Autrichien de l’écurie KTL, Matthias Walkner

Au classement général provisoire, Sam Sunderland, le vainqueur de l’épreuve en 2017, conserve la tête à mi-parcours du Dakar avant la journée de repos de ce samedi.

Matthias Walkner pointe au deuxième rang, à 2’39 » et Daniel Sanders se hisse à la troisième place, à 5’35 », qui double le pilote Français de l’équipe Yamaha, Adrien Van Beveren, seulement huitième de l’étape et qui recule du coup à la quatrième place, à 7’43

 

Francois LEROUX’

Photos : TEAMS

 

LE CLASSEMENT DE LA 6eme SPÉCIALE LE 7 JANVIER 2022

 

1 – Terranova/Oliveras Carreras (BRX Hunter) en 3h06’45”

2 – Ekström/Bergkvist (Audi) à 1’06”

3 – Al Rajhi/Orr (Toyota) a 1’49”

4 – Baragwanath/Cremer (Century) à 3’06”

5 – Roma/Haro Bravo (BRX Hunter) a 3’34”

6 – Ten Brinke/Delaunay (Toyota) a 4’06”

7 – Variawa/Stassen (Toyota) a 4’06”

8 – Prokop/Chytka (Ford) a 5’45”

9 – Han/Ma (HanWei) a 5’58”

10 – Al-Attiyah/Baumel (Toyota) a 6’16

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE LE 7 JANVIER 2022

 

1 – Al-Attiyah/Baumel (Toyota) en 20h37’24

2 – Al Rajhi/Orr (Toyota) à 50’19”

3 – Loeb/Lurquin (BRX Hunter) à 50’25”

4 – De Villiers/Murphy (Toyota) à 51’56”

5 – Alvarez/Monleon (Toyota) à 1h06’58”

6 – Przygonski/Gottschalk (Mini) à 1h16’25”

7 – Vasilyev/Uperenko (BMW) à 1h22’08”

8 – Terranova/Oliveras Carreras (BRX Hunter) à 1h24’00”

9 – Prokop/Chytka (Ford) a 1h30’30”

10 – Halpern/Graue (Mini) a 1h37’25

 

Dakar Sport

About Author

gilles