LE DAKAR 2022 A FAIT LE PLEIN D’ENGAGÈS…

 

Comme le veut la tradition, chaque nouvelle année est synonyme du lancement du plus célèbre des rallyes -raid, le prestigieux Dakar, la course créé autrefois par le regretté Thierry Sabine  – décédé le 14 janvier 1986 dans un accident d’hélicoptère du coté de Gourma Rhaous au nord Mali au cours de l’épreuve qu’il avait inventé en 1978 !

Et cette année la 44éme édition du Dakar démarre pour la troisième fois de son histoire en Arabie Saoudite, où le rallye raid le plus connu au monde se déroulera dans les déserts du Rub al-kali

 

LES PRINCIPAUX FAVORIS…

 

Les richissimes pays du Golfe (Arabie-Qatar-Bahreïn-Abu Dhabi-Dubaï) monopolisent de nos jours l’attention sportive – autos et motos –  car outre l’Arabie saoudite, pays de plus en plus au centre de la scène du sport automobile après avoir accueilli pour la première fois, il y a moins d’un mois, un Grand Prix de Formule 1, ce pays, outre le Dakar depuis 3 ans, est également l’hôte aussi d’une manche du mondial des monoplaces électriques de la Formule e

Le Grand Prix F1 s’est déroulé à Djeddah, qui organise également le départ et l’arrivée de ce Dakar, long de treize étapes, parcours qui représente un total de 4000 kilomètres en spéciales pour un  total avec les liaisons qui avoisine lui les 8000.

Le départ, donné ce 1er janvier, le sera à l’occasion du Prologue développant seulement 19 km chronométré, l’arrivée étant elle prévue le  Les concurrents ne disposeront que d’une seule journée de repos, le dimanche. 8 dans la capitale du Royaume Riyad.

ASO compte cette année 578 véhicules (voitures, motos, quads, prototypes légers et des camions).

 

LES STARS DU TEAM AUDI SUR LE DAKAR

 

Parmi les voitures, incontestablement, bien des regards à l’avant-veille du départ sont braqués sur l’équipe Allemande Audi, laquelle souhaite se servir du retentissement ‘worlwide’ du Dakar pour promouvoir son image, ce Dakar servant de banc d’essai pour la propulsion électrique de ses trois buggys!

Le RS Q e-tron est en effet propulsé par une unité d’entraînement dérivée des expériences de la Formule E, tandis que le moteur thermique de 2 litres, précédemment utilisé dans le DTM, fonctionne à partir d’un « range extender », pour alimenter les batteries en l’absence des colonnes de charge classiques.

Un projet résolument ambitieux, pour lequel Audi compte sur le soutien technique de l’équipe spécialisée ‘Q Motorsport de Sven Quandt – héritier de la famille à la tête de BMW – lequel compte une solide expérience du Dakar depuis bien des années avec son équipe X-Raid qui aligne les MINI

 

Audi RS Q e-tron

 

Mais on l’a déjà annoncé, Audi mise également sur un sensationnel trio de pilotes de ‘haut calibre’ ayant recruté et enrôlé le ‘Must’ de la discipline, avec deux anciens multiples vainqueurs…

D’une part ‘Monsieur Dakar’ avec ses …. QUATORZE Victoires, dont la dernière en janvier dernier, le Français Stéphane Peterhansel, et d’autre part, l’autre ‘ Star’ le ‘ Matador’ l’Espagnol Carlos Sainz !

Et pour compléter ce redoutable tandem, l’équipe a aussi fait appel au non moins véloce et brillant  Mattias Ekström.

Le Suédois, un fidèle de la maison d’Ingolstadt qui après le DTM, série où il a été sacré à deux reprises, est ensuite devenu toujours au volant d’une Audi, Champion du monde de Rallycross, faisant preuve d’une grande polyvalence au volant.

Evidemment, il est difficile de dire quelles sont les chances de victoire à ses débuts pour la marque aux anneaux…Audi !

 

L’EQUIPAGE FAVORI N°1 : AL ATTIYAH-BAUMEL SUR TOYOTA

 

Et ce d’autant plus que la concurrence et notamment les grandissimes favoris que sont les pilotes Toyota connaissent parfaitement et le Dakar et l’univers des rallyes-raids !

Avec d’abord en N°1, le rapide et très chevronné Qatari Nasser Al-Attiyah, le leader de cette écurie Toyota officielle, sans oublier les trois sud-africains du Team, dont Giniel de Villiers, lui aussi ancien lauréat sur le Dakar et qui a bien failli déclarer forfait suite à un 1er contrôle positif au COVID-19. Fort heureusement pour lui, un nouveau test pratiqué mardi à Joburg, s’est cette fois, révélé négatif!

 

SÉBASTIEN LOEB REPART AVEC LE BRX HUNTER

 

Mais il faudra surement aussi surveiller Sébastien Loeb et Nani Roma qui retentent l’expérience avec le buggy BRX Hunter, conçu et réalisé par la maison Prodrive de David Richards, l’un des Teams déjà couronné en Championnat du monde de rallyes WRC et qui cette année alignera également l’excellent Argentin, Orlando Terranova.

Ajoutons, l’idole locale Yazeed Al-Rajhi, victorieux lui du redoutable Silk Way Rally, ou encore Cyril Cyril Despres et Khalid Al Qassimi au volant de l’ancienne Peugeot 3008 DKR.

Bref, il ne s’agit là que de quelques unes des tètes d’affiche…

 

François LEROUX

Photos : ASO – TEAMS

 

Dakar Rallye-Raid Sport

About Author

gilles