TOTO WOLFF L’AFFIRME : ‘ JE N’AI AUCUNE ASSURANCE QUE LEWIS SERA BIEN AU VOLANT EN 2022 !

TOTO WOLFF

 

Dans plusieurs interviews qu’il a accordé, Toto Wollf indique, au sujet de son pilote, Lewis Hamilton :

« Il était champion du monde jusqu’au dernier tour et tout lui a été repris en une seconde.  Bien sûr que vous perdez la foi car vous ne comprenez pas ce qui vient de se passer»

On lui rétorquera que lorsque Lewis Hamilton a conquis son premier titre mondial, le 2 novembre 2008, sur le circuit d’Interlagos de Sao Paulo, où se déroulait l’ultime GP, celui du Brésil, son protégé, à l’époque pilote Mc Laren, avait bénéficié des mêmes circonstances, n’étant couronné et sacré Champion du monde, qu’à quelques centaines de mètres du drapeau a damier, lorsque dans le dernier virage, il avait dépassé la Toyota de l’Allemand Timo Glock, pour le gain de la cinquième place, laquelle lui assurait pour un petit point – 98 pour Lewis et 97 pour Felipe –  le titre et ce au détriment du vainqueur du jour, le ‘ régional de l’étape, le petit Brésilien Félipe Massa, qui commençait déjà, lui, dans le stand Ferrari à fêter sa victoire du jour… synonyme de sacre mondial! Tout comme les tribunes en liesse…

Mais comme il y a quinze jours sur la piste de Yas Marina d’Abu Dhabi, le destin en a décidé autrement et cette fois, c’est bien Lewis qui a été ‘le dindon de la farce’ comme on a coutume de dire !

Le titre revenant in extremis à son rival le Néerlandais Max Verstappen en toute fin de course…

A toi, à moi !!!

En 2008, la chance a souri à Hamilton et treize ans plus tard, ce fut au tour de Verstappen d’avoir cette chance…

 

F1 2021-ABU-DHABI-MAX VERSTAPPEN ET LEWIS HAMILTON

 

Mais revenons aux paroles de Toto Wolff en cette fin décembre 2021. Lequel poursuit :

« Le silence est là car les mots lui manquent, tout simplement. Je suis en contact permanent avec Lewis. »

Et Toto Wolf de préciser :

« Je lui ai dit de profiter de ces moments positifs où sa réussite et ses accomplissements professionnels sont honorés. Je crois qu’il l’a fait. »

Du coté de l’équipe concurrente Red Bull, la grande rivale de l’écurie Mercedes, Helmut Marko, confiait récemment :

« Lewis fera tout pour remporter un huitième titre. Vous avez vu son niveau cette saison ? On a vu le meilleur de Lewis et c’est ce qu’il a dû mettre en œuvre pour battre Max. Lewis est encore bien trop bon pour s’arrêter. Il a été capable de faire face à la défaite auparavant et peut le faire maintenant.»

Quant au nouveau Champion du monde, lui il a expliqué :

«Je n’y crois pas à la possible retraite de Lewis. Il l’a dit sous le coup de l’émotion et de la déception».

Toto Wolff ajoutant lui :

« En tant que pilote, il verra dans son cœur qu’il doit continuer parce qu’il est au sommet de sa forme, mais il lui faudra dépasser la douleur parce qu’il est un homme avec des valeurs fortes»

Tout en lâchant :

 « Je n’ai aucune assurance de voir Lewis sur la grille de départ en 2022 ! »

Pour sa part, Bernie Ecclestone, l’ancien grand patron de la Formule 1 est de cet avis :

« Je ne sais pas, mais je pense qu’il ne reviendra pas. Sa déception est trop grande et on peut la comprendre»

Concluant :

« Avec ses sept titres de champion du monde, comme Michael Schumacher, on peut penser qu’il va s’attaquer à son rêve de réussir comme homme d’affaires dans le milieu de la mode.»

Signalons encore que visiblement meurtri et désabusé de la conclusion du Championnat et de la perte de son titre, ‘ Sir Lewis a décidé de couper avec le monde du sport automobile.

Ses 26 millions d’abonnés sur Instagram n’ont pu que constater que le Britannique s’était désabonné, jeudi dernier 23 décembre 2021, de l’intégralité de ses comptes sur instagram et sur celui de la Formule 1.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : F1 – TEAM

Evenements F1 Monoplaces Personnalités

About Author

gilles