QUEL ‘PLAN B’ POUR MERCEDES SI LEWIS HAMILTON QUITTE LES GRANDS PRIX ET SE RETIRE DE LA F1?

 

 

 

À quoi pourrait ressembler le ‘plan B’ de l’équipe Mercedes, si jamais son pilote N°1, Lewis Hamilton décidait de se retirer et de quitter la F1 ?

L’an dernier et à pareille époque, le Britannique qui venait de fêter le dimanche 15 novembre 2020 à l’issue du GP de Turquie à Istanbul, un nouveau couronnement mondial, obtenant ainsi son septième titre de Champion du monde, sacre qui en faisait désormais lui, l’égal de l’inoubliable Michael Schumacher, Lewis Hamilton, qui avait conclut sa saison sur cette même piste de Yas Marina, à l’issue du GP d’Abu Dhabi, avec une 3éme place d’un GP déjà remporté par… Max Verstappen le dimanche 13 décembre 2020,  avait ensuite, longuement fait traîner en longueur, la reconduction de son contrat, laissant déjà planer le doute sur la poursuite de sa brillante carrière…

 

 

Finalement … deux mois plus tard, on apprenait officiellement… le 8 février 2021, que Lewis venait de resigner avec l’écurie Allemande Mercedes.

Un an s’est écoulé, et on se retrouve dans la même situation, aprés ce nouveau Grand Prix d’Abu Dhabi … sauf que la donne a changé, car douze mois plus tard, Lewis Hamilton n’est plus LE Champion du monde, le pilote Mercedes ayant du céder sa couronne, à son seul réel rival, tout au long de l’année 2021, pour la conquête du titre, le Néerlandais de l’équipe Red Bull-Honda, Max Verstappen et ce à la suite d’une fin de GP qu’il estime – à juste titre pour bon nombre d’observateurs – scandaleuse, lui qui à cinq tours de l’arrivée, filait vers son huitième couronnement…

 

 

Et ce jusqu’à ce que le Directeur de course, l’Australien Michael Masi, neutralise la course sans sortir le drapeau rouge…

Décision qui a du coup profité à Verstappen, qui en a profité pour chausser des gommes neuves, un sacré avantage naturellement, qui une fois ce GP d’Abu Dhabi relancé, lors des cinq derniers tours encore à parcourir, lui a permis d’avaler la Mercedes, équipée elle de pneumatiques usagés, le pilote Red Bull-Honda, fonçant vers l’arrivée et franchissant en vainqueur le drapeau à damier, synonyme de titre de Champion du monde. Son 1er !

On ne reviendra pas sur la polémique qui s’en est suivi, le seul résultat étant que la FIA a confirmé le classement du GP et le titre du Néerlandais. Et ce bien que le Team Mercedes, ait dans un premier temps déposé une réclamation, qu’elle a ensuite quarante huit heures plus tard… finalement retiré!

 

 

Max Verstappen étant lui officiellement couronné lors de la traditionnelle annuelle soirée de gala de la  remise des prix de la FIA, cette année au Carrousel du Louvre à Paris, le jeudi 16 décembre dernier !

Cérémonie à laquelle n’ont assisté, ni Lewis Hamilton, ni le patron de l’équipe Mercedes Toto Wolff, l’Autrichien et ce bien que son écurie soit fêté, avec le titre de Champion du monde des Teams!

Le vice-champion et le Boss, ayant boycotté la soirée de la FIA et ce en représailles au scandale, selon eux, de la fin de course de Yas Marina…

 

JAMES ALLISON REÇOIT LE TROPHÉE DES CONSTRUCTEURS DE MERCEDES

 

Wolff envoyant James Allison recevoir le Trophée de Mercedes. Cependant que et comme l’exige le sacro-saint règlement, le Finlandais de Mercedes Valtteri Bottas, classé 3éme, était lui aussi bien présent et assistait à la fête de la FIA!

Les inévitables mauvaises langues indiquant ‘Logique, il n’est plus pilote Mercedes, son contrat n’ayant pas été renouvelé… il se fou de l’absence de Wolff et d’Hamilton !!!

Et, Valtteri a déjà la tête chez Alfa Roméo, sa nouvelle équipe pour laquelle il a d’ailleurs roulé aux tests Pirelli, mardi et mercredi dernier à Yas Marina! Avant de rejoindre Paris et la soirée FIA.

 

 

Alors maintenant que va t’il se passer, que peut t’il arriver pour Lewis Hamilton, lequel pourrait si l’on en croit ce qu’a déclaré vendredi 17 décembre, le tout nouveau Président de la FIA, l’Emirati le Dubaïotte Mohammed Ben Sulayem, être possiblement sanctionné ?

Si l’on en croit ce qu’écrit Jonathan Noble dans Autosport en Angleterre, l’aveu du patron de Mercedes, Toto Wolff, selon lequel Lewis Hamilton était « désillusionné » par les événements du Grand Prix d’Abou Dhabi, alimente bien évidemment les spéculations sur l’avenir du septuple Champion de Formule 1. Et un possible arrêt !

 


F1 2016 ABOU DHABI le SACRE pour NICO ROSBERG ce dimanche 27 Novembre.

 

Car, si finalement dépité d’une part, mais surement aussi d’autre part, usé physiquement mais pas que, également marqué mentalement, psychiquement et psychologiquement par sa lutte tout au long de la saison 2021, face au jeune loup Max Verstappen, il pourrait comme l’avait fait, vidé de sa saison de dingue, son propre Coéquipier- alors à l’époque – Nico Rosberg, ce dernier fraîchement couronné deux jours plus tôt, face à Hamilton et aprés une saison 2016 de folie, comme ce fut le cas cette année entre Lewis et Max, décidait et à la surprise générale de tout arrêter…

Du coup, à quoi pourrait ressembler un éventuel possible  ‘plan B’ pour l’écurie Mercedes, si son pilote N°1, Lewis Hamilton, choisissait de quitter la F1 ?

A l’heure actuelle, la seule chose la plus catégorique que Toto Wolff a indiqué reste :

« J’espère vraiment que Lewis continuera à courir, car il est le plus grand pilote de tous les temps. »

 

 

Hamilton, lui se tait. Il est revenu du Golfe Persique et n’a donc pas participé aux deux journées de tests des pneumatiques 18 pouces de Pirelli. Il n’a rien dit non plus en public depuis qu’il a perdu le Championnat du monde.

Mais le mercredi 15 décembre, il était bien présent au Château de Windsor prés de Londres pour recevoir son titre ‘Sir Lewis Hamilton’ anobli par le Prince Charles d’Angleterre.

On l’a vu encore deux jours plus tard, le vendredi 18 décembre, où Lewis  est apparu lors de la célébration du huitième titre de Champion des constructeurs et consécutif de Mercedes, et au siège à Brackley et au département moteur de Brixworth, s’adressant à l’ensemble de tous les membres du personnel du Team, tout en saluant son fidèle lieutenant Valtteri Bottas qui quittait définitivement l’équipe. Mais on ne sait rien de ce qu’il a dit. Aucune information n’a été rendu public.

Quel sera le choix des dirigeants de l’écurie si jamais l’impensable venait à se produire?

S’il venait à se confirmer que Lewis Hamilton lâche son volant, bien des pilotes risquent de se manifester!

Parmi les noms qui circulent déjà en coulisses, citons… le très expérimenté Allemand Nico Hulkenberg  car pour encadrer et épauler la recrue, le jeune Britannique George Russell, dans la monoplace laissé vacante et abandonné par ‘Sir Lewis, Mercedes se doit d’enrôler un pilote d’expérience…

Ce qui a priori semble déjà condamner les pilotes réservistes, le Néerlandais Nyck de Vries et le Belge Stoffel Vandoorne.

Alors de quelles options, dispose Mercedes?

 

F1-2018-TOTO-WOLLF- Le responsable de l’équipe MERCEDES-AMG F1 avec ESTEBAN OCON

 

Il se murmure que des contacts seraient déjà pris avec le staff Alpine au sujet de l’ancien jeune pilote Mercedes, le Français Esteban Ocon, auteur d’une fort belle saison qui l’a vu notamment remporté son premier GP en Hongrie, pour évoquer son possible transfert et retour à Brackley, lequel Ocon dispose actuellement d’un contrat de longue durée, encore trois ans !

Rappelons que le Français était réserviste chez Mercedes en 2019.

Si Esteban Ocon venait à rejoindre Mercedes, son volant libéré pourrait instantanément revenir au brillantissime jeune espoir Australien Oscar Piastri, engagé en F1 par Alpine comme réserviste pour 2022. Le tout frais Champion F2 des sa 1ére année, aprés avoir les deux années précédentes successivement remporté les titres F3 FIA et Eurocup Formule Renault!

Mais pas certain que du côté d’Alpine qui a beaucoup investi sur Ocon, accepte de le lâcher car il est probable que son avenir est lié à la firme Française, plus que celui de Fernando Alonso, lequel sera en fin de contrat à la fin de 2022. C’est la raison pour laquelle l’option Ocon a peu de chances

 

Et si chez Mercedes BOTTAS remplaçait… HAMILTON .

 

Alors au fond comme le soulignent quelques observateurs avertis et privilégiés, si finalement on ne tentait pas et essayait de faire revenir ‘ à la maison’ … tout simplement Valtteri Bottas?

Certes Bottas a été congédié, son contrat pas renouvelé et il signé un contrat à long terme pour Alfa Romeo et il a répétons-le, effectué fait ses débuts sur piste pour l’équipe d’Hinwill lors des tests Pirelli d’Abou Dhabi.

Mais, et Bottas et Alfa Romeo pourraient se montrer intéressé financièrement…  Et Alfa rappeler son pilote Italien Antonio Giovinazzi.

Voilà quelques suppositions, sachant que comme au cours de l’inter-saison 2020- 2021, Lewis Hamilton, va naturellement surement prendre son temps, avant de faire connaitre sa décision…

Qu’il n’a à ce jour, peut-être d’ailleurs pas encore prise, réfléchissant!

 

 

Terminons en rappelant que la saison des Grands Prix de F1 2022, commencera le vendredi 18 mars sur la piste de Sakhir avec le GP de Bahreïn !

Auparavant, les tous premiers essais hivernaux sont programmés les 24 et 25 février 2022 sur le circuit de Catalunya de Montmélo au nord de Barcelone.

Ensuite, les essais suivants sont eux prévus justement sur le tracé de Sakhir, les 11-12-13 mars 2022.

Cela laisse largement le temps à Lewis Hamilton de réfléchir et à Mercedes aussi de prévoir au… cas ou, son ‘ plan B’ !!!

Souhaitons sincèrement le revoir en piste car franchement ‘Sir Lewis reste un sacré pilote de talent, exceptionnel, en témoigne son fabuleux palmarès, car il est tout simplement un … mec hors norme !

Reste tout de même une question…

Lewis a t’il encore envie d’aller au combat face au guerrier Verstappen?

Lui qui depuis le retrait de Nico Rosberg des années durant s’est promené en tète du peloton, son lieutenant Bottas qui disposait de la même monture, exactement la même monoplace, se montrant bien trop irrégulier… ?

La F1 façon Max, ce n’est plus du manège mais un combat de rues à chacun des 22 GP !!!

L’expérience face à la fougue et au talent, ne suffit plus… Et cela Lewis le sait !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : F1 -PIRELLI – TEAMS

Evenements F1 Flash Info Monoplaces Personnalités Sport

About Author

gilles