ABSENT A PARIS AU LOUVRE DE LA REMISE DES PRIX…. ET SI LEWIS HAMILTON SE RETIRAIT DE LA F1

 

 

Il y a un an, à la fin de la saison des Grands Prix 2020, au soir de l’ultime épreuve disputée comme chaque année sur le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi, Lewis Hamilton avait laissé plané le doute sur son désir de poursuivre sa carrière de pilote de F1…

 

 

Finalement quelques mois plus tard, celui qui avait décroché le dimanche 13 décembre 2020, son septième titre mondial, égalant ainsi le record que détenait jusqu’alors l’inoubliable Champion Allemand qu’était Michael Schumacher, le long feuilleton hivernal prenait enfin fin, car Lewis annonçait le lundi 8 février 2021, qu’il poursuivait bien sa carrière en GP, ayant toujours l’envie de piloter une monoplace de Formule 1, l’imbattable flèche d’argent de l’écurie Mercedes ! Mais précisant qu’il s’agissait d’un contrat d’un an !

Un an s’est écoulé et la saison 2021, a été bien plus compliqué pour lui et son équipe que les précédentes, marquée par d’innombrables accrochages avec celui qui a littéralement survolé l’année 2021, devenant un adversaire coriace, accumulant et les poles et les victoires.

 

 

Et au final, à l’issue d’un ultime GP à rebondissement, celui d’Abu Dhabi dimanche dernier 12 décembre, Lewis Hamilton, suite à un cafouillage et à une décision de la direction de course, pas franchement comprise par la quasi-totalité du monde des sports mécaniques, a finalement cédé son sceptre et abandonné sa couronne mondiale, vers laquelle il semblait pourtant filer a cinq tours de l’arrivée sans ce contretemps, jugé pas très sportif, laissant le titre de Champion du monde de F1 2021, au pilote Red Bull-Honda, Max Verstappen, 1er sous le damier de cette course à rebondissements  et donc titré, lui!!!

 

 

Depuis, s’en est suivi une multitude de protestations, des déclarations incendiaires et pour conclure cette lamentable affaire, un appel de l’écurie Allemande Mercedes auprès de la haute cour de justice de la FIA, finalement retiré ces dernières heures, mercredi 15 décembre et ce à la veille de la cérémonie de remise des prix de cette FIA, à Paris au Carrousel du Louvre.

 

 

Pour montrer sa colère et fermer le dossier, l’équipe Mercedes, bien que malgré tout consacrée Championne du monde des constructeurs, avec ses deux pilotes, le Britannique Lewis Hamilton et le Finlandais Valtteri Bottas, n’a pas convoyé et comme elle le faisait annuellement pour être exposée avec les autres bolides sacrés en Mondial d’endurance, en WEC, WRC et en Rallycross, ne l’envoyant pas cette année à Paris, la Monoplace W12. Pas plus que sa monoplace Mercedes, Championne de la série électrique de la Formula E !

 

 

Mais ce n’est pas tout, car et Toto Wolff et son pilote Lewis Hamilton, rentré, lui aussi, d’Abu Dhabi, malgré les deux journées des essais des gommes Pirelli 2022 de 18 pouces et ce pour recevoir à Londres au Château de Windsor des mains du Prince Charles d’Angleterre sa récompense, la distinction de ‘Sir’ Lewis Hamilton, hier mercredi 15 décembre, ne se sont pas eux non plus déplacés à Paris… pour manifester silencieusement leur mécontentement !

La FIA invitant chaque hiver, entre autres, les trois premiers des Championnats !!!

 

 

Et Toto Wolff, s’en est expliqué :

« Lewis et moi sommes désabusés pour le moment »

Poursuivant en enchaînant :

« Pas par notre sport que nous aimons mais parce que si vous brisez le principe de justice et d’authenticité, vous pouvez arrêter d’aimer votre sport. On commence à se poser des questions et cela va prendre bien du temps de le digérer. Je doute d’ailleurs qu’on  parvienne à l’oublier et à le mettre à jamais entièrement derrière nous.»

 

 

Naturellement questionné sur l’éventualité de voir Lewis Hamilton se retirer et quitter prématurément l’univers de la F1 après cette désillusion, le dirigeant Autrichien a expliqué :

«  Je ne dispose d’aucune assurance de voir Lewis sur la grille de départ de la saison 2022. »

Et Toto Wollf de lâcher :

« Comme pilote, il verra dans son cœur s’il doit poursuivre sa carrière car il est franchement au sommet de sa forme, mais il lui faudra pour cela, avant  dépasser la douleur parce que Lewis reste essentiellement un homme avec des valeurs fortes ».

Wolff a encore ajouté qu’il saluait l’action de la FIA… d’ouvrir une enquête sur les événements survenus à Abu Dhabi et la victoire et le sacre de Max Verstappen, tout en expliquant encore qu’il n’attendait pas seulement des mots mais des actions et mesures et ce avant le début de la future saison 2022.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : F1 – TEAM

Evenements FIA Flash Info

About Author

gilles