LE ROOKIE SHWARTZMAN LE PLUS VITE A YAS MARINA AVEC LA HAAS! NORRIS AUSSI EN 18 POUCES

 

LA BELLE SURPRISE AVEC ROBERT SHWARTZMAN AU VOLANT DE LA HAAS 

 

Les deux jours d’essais d’après-saison se sont terminés à Abu Dhabi, dans des conditions sèches avec des températures ambiantes allant de 18 à 32 degrés et des températures de piste variant de 20 à 42 degrés.

Les équipes ont eu la chance d’essayer les cinq composés lisses de 18 pouces 2022 qui seront utilisés dès le début de la saison prochaine. Le pilote le plus rapide sur les deux jours étant Lando Norris avec sa McLaren-Mercedes qui a réalisé un temps de 1’25.809, ce deuxième jour.

 

 

Parallèlement à l’essai des pneus 2022, il y avait aussi un test ‘jeune pilote’ dénommé ‘ Rookie test’ sur une journée hier mardi avec les pneumatiques 13 pouces 2021 actuels. Le plus rapide des jeunes pilotes a été le Néerlandais Nyck De Vries qui pilotait la… Mercedes ! avec un temps de 1’23.194, réalisé ce mardi.

 

 

Conformément aux prescriptions, les conducteurs roulaient avec une pression des pneus de 17,5 à l’arrière et de 21,5 à l’avant, qui a ensuite été réduite à 20,0 ce deuxième jour.

Les températures des chauffe-pneus ont également été adaptées à celles qui seront utilisées l’année prochaine : 70 degrés centigrades pour l’avant comme pour l’arrière. Jusqu’à présent, les températures des couvertures de pneus étaient de 100 degrés pour l’avant et de 80 degrés pour l’arrière.

 

Mario ISOLA-Le patron de PIRELLI Motorsport

 

Mario Isola, le directeur de la compétition F1 chez Pirelli nous dresse le bilan de ces deux journées de tests des gommes 18 pouces, enveloppes prévus pour la saison 2022

« Nous sommes satisfaits du déroulement de ces deux jours d’essais et du comportement du nouveau pneu 18 pouces en général. Aujourd’hui mercredi 15 décembre 2021, a marqué le dernier chapitre d’une histoire de développement qui a commencé en 2019, menant à une toute nouvelle gamme de pneus et gommes pour 2022. »

Et il enchaîne :

« On a vu un grainage lors de la première journée sur les pneus avant qui a entraîné un peu de sous-virage et notamment avec les gommes plus tendres, qui ont roulées le plus souvent car mieux adaptées à cette piste de Yas Marina. »

Avant de préciser :

« Dès le premier jour, nous avons vu qu’il était possible de réduire la pression des pneus avant de 1,5, ce qui a amélioré la situation, en particulier pour le composé C3 et ce pour permettre aux équipes de collecter des données à analyser au cours de l’hiver. Nous n’en aurons une image fidèle qu’au début de l’année prochaine, lorsque les équipes pourront tester ces pneus avec des voitures 2022, qui auront un aérodynamisme complètement différent, différents freins et jantes aussi. »

Et Mario Isola indique encore :

« Selon les dernières simulations des équipes, les nouvelles voitures seront environ cinq dixièmes de seconde plus lentes que les voitures actuelles, un écart qu’elles parviendront probablement à combler de toute façon d’ici la fin de la saison prochaine. »

Et il conclut :

« Tout au long de l’année prochaine, nous avons programmé 25 journées d’essais qui nous permettront d’affiner les pneumatiques, si nécessaire, pour la saison suivante en 2023. Alors maintenant, il ne reste plus qu’à attendre de voir les nouveaux pneus 18 pouces en action sur les futures voitures ! Les monoplaces qui rouleront en 2022. »

Terminons avec les chiffres de cette deuxième et dernière journée des essais collectifs de Yas Marina, qui conclut la saison 2021 du Championnat du monde de F1 201.

Laquelle a vu neuf des dix équipes en piste, seule l’écurie Williams contrairement à la veille étant absente.

 

MEMBRE DE LA FERRARI DRIVER ACADEMY, ROBERT SHWARTZMAN

                                      

Toutes avec des ‘mulets’ car seul le Team US Haas a aligné sa monoplace 2021 avec les Pirelli en service dans les derniers Championnats  – les 13 pouces – pour le Russe Robert Shwartzman, qui du coup s’est ainsi avéré être le plus rapide en piste avec le meilleur chrono absolu sur la piste de Yas Marina, de ce jour, ayant bouclé le plus rapide de ses 130 tours en 1’25″348 !

Rappelons qu’en qualification, Mick Schumacher avec la Haas samedi dernier avait tourné en 1’24 906.

Avec les 18 pouces, c’est cette fois Lando Norris qui a été le plus rapide avec la McLaren-Mercedes, obtenant un temps de 1’25″809. L’équipe de Zak Brown confirme donc le chrono déjà le plus rapide de la veille avec Daniel Ricciardo étant lors des deux jours d’essais, la plus vite avec les Pirelli 18 pouces 2022.

Hier, en effet, l’Australien occupait lui aussi la première place du classement en 1’26″252. Il y a donc eu une amélioration pour Norris de quatre dixièmes et demi.

 

 

Sebastian Vettel avec l’Aston Martin-Mercedes a signé la deuxième performance en 1’26 » 379 mais lors de la session matinale, il a été arrêté le long de la piste en raison d’un problème technique.

 

 

 

Suit la Mercedes de George Russell, avec 1’26 » 404, la jeune recrue ayant effectué les deux journées d’essai en remplacement de Lewis Hamilton, retenu en Grande Bretagne, où il a été anobli ce mercredi matin par le Prince Charles, devenant ainsi définitivement ‘Sir Lewis.

Une distinction qui lui avait été décerné fin 2020 mais dont la cérémonie avait été à l’époque annulée et ce pour cause de crise sanitaire !

 

 

Evidemment, pour les Teams la recherche du meilleur temps n’était pas indispensable, il était avant très important et essentiel pour les équipes de comprendre comment fonctionnent ces nouveaux Pirelli de 18 pouces. Beaucoup de tours et de kilomètres ont donc été parcourus par la totalité des pilotes, avec notamment le jeune Chinois Guanyu Zhou, couvrant quelque chose comme 159 tours, en fait l’équivalent de trois Grands Prix…

 

 

Derrière le nouveau pilote Sauber-Alfa Romo, Carlos Sainz Jr en a couvert lui 151 tours pour la Scuderia Ferrari, Pierre Gasly, 149 pour Alpha Tauri-Honda, et Fernando Alonso avec 148, au volant de l’Alpine Renault.

 

Pour piloter la Red Bull-Honda, Chris Horner avait retenu et convoqué son pilote Mexicain, Sergio Perez, qui a ainsi succédé au volant au tout nouveau Champion du monde, Max Verstappen, enfin au repos.

Et qui devait s’envoler pour l’Europe et ce afin de rejoindre la capitale Française Paris, où se déroulera ce jeudi 16 décembre 2021, la traditionnelle et annuelle remise des prix de la FIA.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : PIRELLI

 

ROBERT SHWARTZMAN N’EN REVIENT PAS! PHOTOGRAPHIE LE MONITEUR AVEC SON MEILLEUR CHRONO

 LE RÉSULTAT DE LA SECONDE SESSION DE TESTS PIRELLI CE 15 DÉCEMBRE 2021

 

 

1 – Robert Shwartzman (Haas-Ferrari) 1’25″348 – 130 tours – 13 pouces

2 – Lando Norris (McLaren-Mercedes) 1’25″809 – 103 – 18 pouces

3 – Sebastian Vettel (Aston Martin-Mercedes ) 1’26″379 – 134 – 18 pouces

4 – George Russell (Mercedes) 1’26″404 – 82 – 18 pouces

5 – Pierre Gasly (Alpha Tauri-Honda) 1’26″451 – 149 – 18 pouces

6 – Carlos Sainz Jr (Ferrari) 1’26″706 – 151 – 18 pouces

7 – Fernando Alonso (Alpine-Renault) 1’26″940 – 148 – 18 pouces

8 – Guanyu Zhou (Alfa Romeo-Ferrari) 1’27″850 – 159 – 18 pouces

9 – Sergio Perez (Red Bull-Honda) 1’27″991 – 118 – 18 pouces

10 – Pietro Fittipaldi (Haas-Ferrari) 1’28″622 – 123 – 18 pouces

 

 

F1 Monoplaces

About Author

gilles