EN CAS D’ÉGALITÉ DE POINTS, SI DOUBLE ABANDON A YAS MARINA, VERSTAPPEN SERAIT SACRÉ

CIRCUIT- YAS MARINA – ABU DHABI

 

Alors qu’il ne reste plus qu’une seule épreuve, une seule course, un seul et unique Grand Prix, celui d’Abu Dhabi ce dimanche 12 décembre sur la merveilleuse piste de Yas Marina qui a été modifiée depuis l’an denier, qui sera sacré Champion du monde?

Imaginons et comme cela s’était passé jadis, autrefois au siècle passé, et à deux reprises, lors de l’ultime GP des saisons 1989 et 1990, sur le circuit de Suzuka, où se déroulait la dernière manche du Championnat du monde de F1, les dimanche 22 octobre 1989 et 21 octobre 1990 donc, où le Brésilien Ayrton Senna avait – volontairement ou non, on n’a jamais eu la réponse – avait donc harponné la McLaren-Honda la 1ére fois, puis l’année suivante la Ferrari, Alain Prost s’étant engagé avec la firme de Maranello, que Max Verstappen et Lewis Hamilton s’accrochent dimanche prochain sur la piste de Yas Marina lors du dernier GP, celui d’Abu Dhabi et donc qu’aucun des deux pilotes ne terminent et ne soient classés …

 

 

Qui serait alors couronné et sacré Champion du monde ? Oui, qui ?

Le règlement de la FIA (Fédération Internationale Automobile) est très clair à ce sujet:

C’est le pilote qui compte le plus de victoires qui serait désigné LE Champion du monde !

A ce jour, à la veille de ce GP d’Abu Dhabi, ultime épreuve du calendrier du Championnat du monde 2021, Max Verstappen totalise 9 victoires contre … 8 pour Lewis Hamilton !

 

 

Par conséquent, si d’aventure les deux venaient à ne pas finir la course pour différentes raisons d’ailleurs et donc sans se toucher et à abandonner ou à ne pas marquer le moindre point, c’est le pilote Red Bull qui décrocherait le titre et serait sacré Champion du monde, son tout 1er titre mondial !

Reste une question… Quelle sanction pourrait frapper l’un des deux pilotes ou les deux s’ils venaient à se neutraliser et à abandonner  ?

‘Vas savoir Charles’

DEUX PILOTES A ÉGALITÉ AVANT LE DERNIER GP : DÉJÀ EN … 1974!

 

Un mot encore pur rappeler que la dernière fois que deux pilotes se sont retrouvés à égalité de points avant le dernier GP remonte à la saison 1974!

A l’époque, à égalité de points- 52 –  avant le GP des Etats-Unis, le Brésilien Emerson Fittipaldi qui pilotait une McLaren-Ford Cosworth – déjà sacré en 1972 avec Lotus – s’était imposé, face à la Ferrari du Suisse Clay Ragazzoni, à l’issue de ce dernier Grand Prix, disputé le 6 octobre sur le circuit de Watkins Glen.

La course avait été remporté par la Brabham-Ford Cosworth de l’Argentin Carlos Reutemann. En se classant au quatrième rang, Fittipadi était sacré car Regazzoni, ne s’était classé, lui, qu’en onzième position, donc hors des points !

En ce temps-là, l’attribution des points était la suivante  : 9-6-4-3-2 et 1 point aux six premiers.

Emerson avait donc été couronné et pour la deuxième fois aprés son premier sacre de 1972, totalisant  finalement 55 points devant Regazzoni avec 52. Le sud africain Jody Scheckter complétant le podium avec 45 points

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN – F1 

 

Evenements F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles