HAMILTON EN POLE À JEDDAH. VERSTAPPEN DANS UN TOUR DE FOLIE…. A LA FAUTE!

 

 

Superbe pole – sa 103éme en carriére – ce samedi 4 novembre 2021, pour le pilote Mercedes Lewis Hamilton qui signe le temps de référence sur le tracé de Jeddah, le long de la mer rouge.

Avec l’excellent chrono de 1’27″511, le meilleur temps absolu de toutes les séances d’essais depuis la découverte de la piste vendredi en matinée, le pilote Britannique s’élancera donc en tète ce dimanche du tout premier Grand Prix d’Arabie Saoudite.

Lewis indiquant :

« Quelle piste difficile ! Elle est extrêmement technique, complexe. C’est incroyable ce qu’ils ont construit ici, avec la vitesse que l’on atteint. C’est phénoménal. En essai libre 3 et en qualificationss, je manquais de rythme avec les pneus, donc je suis très fier de l’équipe et de Valtteri, on a travaillé très dur. C’est un grand résultat pour nous.»

Il enchaînait :

« On a travaillé très fort en simulation, sur les réglages. Notre collaboration a été incroyable, Valtteri est le meilleur coéquipier qu’on n’ait jamais vu dans ce sport. Red Bull allait tellement vite. On est très proches en rythme de course, ils ont réglé plusieurs choses aussi lors des essais libres vendredi. Ce sera une bataille très serrée, mais Valtteri et moi serons sur le coup ! »

 

 

Avec à ses cotes et en protection, lui qui vise de décrocher un huitième et nouveau titre mondial, lors de l’ultime épreuve programmée dans huit jours, sur la piste de Yas Marina, à l’occasion du dernier GP du calendrier de la saison 2021, celui d’Abou Dhabi, son propre partenaire, équipier modèle, le Finlandais Valterri Bottas, second ce samedi de cette session des qualifications, avec comme meilleur temps, 1′ 27″622, à 0″111

 

 

Mais les duettistes de l’équipe Allemande Mercedes AMG Petronas, ont eu chaud, comme on dit parfois, car le rival du septuple Champion du monde pour la couronne mondiale 2021, le Néerlandais Max Verstappen, lancé dans un ultime tour chronométré de folie, phénoménal car il était en tête dans tous les partiels, s’est hélas… malheureusement loupé dans le dernier virage, heurtant les protections en bordure de piste…

 

 

Max lâchait nullement dépité, affichant même un certain optimisme :

« Bien sûr, c’est décevant. Mais globalement, c’étaient de bonnes qualifications. Mettre les pneus en température était difficile sur ce circuit urbain, mais je savais que le rythme était là, et ça s’est vu dans le dernier segment. Je ne comprends pas ce qui s’est passé, j’ai fait un blocage de roue. »

Et, il poursuivait, en précisant :

« Bien sur, évidemment, j’ai essayé de maintenir la voiture sur la piste, de finir le tour, mais j’ai touché à l’arrière et j’ai dû m’arrêter. La troisième place est décevante, évidemment, surtout en voyant le tour que j’étais en train de réaliser, mais cela prouve que notre voiture est rapide. On verra ce dont on est capables en course. »

 

 

Et du coup, le leader du Championnat du monde devra avec seulement 1’27″653 à 0″142, se contenter de la troisième place sur la grille de départ donné ce dimanche 5 novembre à 18 heures en France.

 

 

Verstappen souvent auteur de sacrés envols, compte bien toujours devenir dimanche prochain à Abu Dhabi, Champion du monde et lui l’éternel attaquant, formidable guerrier, aura 50 tours ce dimanche pour tenter de scorer le maximum de points…

Et pourquoi pas sans, retarder l’échéance d’une semaine car, qui sait eu égard au tracé redoutable et redouté de Jeddah, il peut toujours mais avec un peu de chance, être déjà sacré ici à Jeddah, sans attendre l’ultime épreuve de Yas Marina! Si d’aventure Lewis venait lui aussi à commettre une bévue ou à abandonner…

Quoiqu’il en soit, sans sa faute dans le dernier virage, Max il aurait décroché la pole, vu ses temps partiels, on le répète, preuve que sa monoplace est parfaitement réglé pour cette piste.

 

 

Derrière Hamilton, Bottas et Verstappen, on pointe dans l’ordre, la 1ere des Ferrari de Charles Leclerc, puis le lieutenant de Max, le Mexicain Sergio Perez avec l’autre Red Bull-Honda.

 

LE STAND ALPHA TAURI

 

Suivi du jeune Français constamment régulier et aux places d’honneurs et en qualifications et en course, Pierre Gasly au volant de son Alpha Tauri-Honda, suivi du Britannique Lando Norris avec la plus rapide des McLaren-Mercedes, et du Jeune ‘rookie’ le Japonais Yuki Tsunoda avec la seconde Alpha Tauri-Honda.

Lequel expliquait:

 « On est heureux d’être dans le top 6, encore un autre de plus cette année. Je ne sais pas combien ça fait (6), on est constants et j’en suis heureux. La séance a été difficile, la voiture était compliquée à conduire mais on a trouvé un peu de vitesse à chacune des séances, un peu partout, et j’ai réussi à faire un bon chrono en mettant tout bout à bout en Q3. C’est dommage d’échouer à deux millièmes de Perez (5éme) mais il devrait être bien plus devant que sa place. Le circuit a beaucoup de virages rapides et cela dégrade les pneus, c’est pour ce motif et cette raison qu’on s’est qualifiés en médiums. On n’avait pas le choix. On espère marquer des gros points. »

 

 

Le Top 10, étant, lui, complété par la plus rapide des deux Alpine Renault, celle du jeune Français Esteban Ocon et par la première des deux Alfa Romeo-Ferrari de l’Italien Antonio Giovinazzi, bon dixième.

Esteban qui confiait:

« Je suis assez content des qualifications en finissant neuvième aujourd’hui. J’étais satisfait de mes tours et nous avons très bien travaillé en équipe ce week-end. J’ai confiance en la voiture, ce qui est crucial ici pour attaquer avec peu d’essence embarquée. C’est dommage de ne pas avoir nos deux monoplaces en Q3, mais nous avions une voiture rapide en EL2 et j’espère que nous pourrons le confirmer dimanche comme Fernando et moi visons les points. Une course longue s’annonce demain. Il fait très chaud et le tour est très intense. Cela peut être comparé à Singapour sur le plan physique, mais j’ai hâte d’y être. Nous verrons ce que nous pouvons faire depuis la neuvième place sur la grille et nous ferons de notre mieux pour obtenir un nouveau résultat solide en équipe. »

Gilles GAIGNAULT

Photos : F1 -TEAMS

LA GRILLE DE DÉPART DU 1er GRAND PRIX D’ARABIE SAOUDITE

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes) – 1’27″511 – Q3

2 – Valtteri Bottas (Mercedes) – 1’27″622 Q3

3 – Max Verstappen (Red Bull -Honda) – 1’27″653Q3

4 – Charles Leclerc (Ferrari) – 1’28″054Q3

5 – Sergio Perez (Red Bull-Honda) – 1’28″123Q3

6 – Pierre Gasly (Alpha Tauri-Honda) – 1’28″125Q3

7 – Lando Norris (McLaren-Mercedes) – 1’28″180 Q3

8 – Yuki Tsunoda (Alpha Tauri-Honda) – 1’28″442 Q3

9 – Esteban Ocon (Alpine-Renault) – 1’28″647Q3

10 – Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari) – 1’28″754 Q3

 

11 – Daniel Ricciardo (McLaren-Mercedes) – 1’28″668 Q2

12 – Kimi Raikkonen (Alfa Romeo-Ferrari) – 1’28″885 – Q2

13 – Fernando Alonso (Alpine-Renault) – 1’28 » 920 – Q2

14 – George Russell (Williams-Mercedes) – 1’29″054 Q2

15 – Carlos Sainz Jr (Ferrari) – 1’53″652Q2

 

16 – Nicholas Latifi (Williams-Mercedes) – 1’29″177Q1

17 – Sebastian Vettel (Aston Martin-Mercedes) – 1’29″198 Q1

18 – Lance Stroll (Aston Martin-Mercedes) – 1’29″368 Q1

19 – Mick Schumacher (Haas-Ferrari) – 1’29″464Q1

20 – Nikita Mazepin (Haas-Ferrari) – 1’30″473Q1

 

F1 Monoplaces

About Author

gilles