PRÉSENTATION DU GRAND PRIX D’ARABIE SAOUDITE DE FORMULE 1 2021 AVEC LES PILOTES ALPINE

 

Les pilotes de l’équipe Alpine F1 Team nous présentent le Grand Prix d’Arabie saoudite la vingt et unième et avant-dernière course de la saison 2021 de Formule 1.

Les pilotes Esteban Ocon, Fernando Alonso et le directeur sportif Alan Permane, partagent leurs sentiments sur le Grand Prix d’Arabie saoudite.

 

F1-2021-ESTEBAN-OCON-EQUIPE-ALPINE.

 

Esteban Ocon : « Ce sera intéressant de se rendre pour la première fois en Arabie Saoudite pour y découvrir un autre circuit inédit. C’est toujours une expérience passionnante, comme nous l’avons vu au Qatar. J’espère que Djeddah nous réussira autant que Losail et que nous serons compétitifs. La préparation est la clé pour entrer dans le rythme sur de nouvelles pistes. L’équipe a travaillé dur sur les simulations afin de tout comprendre du mieux possible et nous avons passé une bonne journée au simulateur pour prendre le pouls du circuit et éviter toute surprise une fois sur place. J’aime ce genre de tracés fous, comme Bakou par exemple. Tout est poussé à l’extrême et je pense que ce sera amusant. »

 


F1-2021 – FERNANDO-ALONSO-Equipe-ALPINE

 

Fernando Alonso : « Ce sera une expérience inédite pour tout le monde sur la grille. De ce que j’ai vu avec l’équipe, ce sera un circuit très rapide. Je crois qu’il est encore trop tôt pour faire des comparaisons, donc il faudra peut-être me reposer la question après quelques tours vendredi. Comme pour chaque nouveau tracé, vous devez préparer minutieusement le week-end et analyser chaque détail. Nous avons déjà visité des pistes inédites cette année, donc nous avons une idée des sujets à surveiller même si cette situation peut réserver de nombreuses surprises. On ne sait jamais ce qui peut arriver, mais nous espérons connaître à nouveau un bon week-end. »

 

 

 

Quant à Alan Permane, lui, il explique : « Comme pour tout circuit, nous avons utilisé nos outils de simulation pour optimiser les réglages de la voiture avant d’arriver à Djeddah. Les deux pilotes se sont familiarisés avec le tracé au simulateur. Les qualifications et la course se disputeront sous les projecteurs en soirée. Cela ajoute une autre dimension pour les ingénieurs comme les EL1 et EL3 se dérouleront en journée, bien que tardivement. Nous affronterons donc des températures très différentes au fil des séances. Nous semblions plutôt solides dans des conditions similaires au Qatar, donc nous chercherons à reprendre sur notre lancée d’il y a deux semaines. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photo : CIRCUIT – TEAM

 

RENAULT GROUP ET CASTROL CÉLÈBRENT LEUR 100éme COURSE EN FORMULE 1

F1 Monoplaces

About Author

gilles