ALPINE RETROUVE LES JOIES DU PODIUM APRÈS UN TRAVAIL D’ÉQUIPE SENSATIONNEL AU QATAR

 

Quel beau 1er GP du Qatar sur la piste du circuit de Losail aux portes de Doha, la capitale pour l’écurie Française Alpine qui ce dimanche et après la victoire de son autre pilote, le jeune Français Esteban Ocon, au Grand Prix de Hongrie, l’été dernier, s’est offert un nouveau podium exceptionnel  grâce à la performance extraordinaire de son ancien double Champion du monde – sacré à l’époque en 2005 et 2006 avec Renault – l’Espagnol Fernando Alonso, superbe troisième.

En effet celui qui fut couronné double Champion du Monde a fini troisième de ce Grand Prix du Qatar, signant ainsi son tout premier podium en F1 et ce … depuis le Grand Prix de Hongrie 2014!

 

 

 

Et pour couronner l’excellent week-end de l’équipe tricolore, Esteban Ocon a apporté encore davantage de joie et aussi de gros points importants pour Alpine, dans la lutte au Championnat du monde des constructeurs qui l’oppose à la Scuderia Alpha Tauri, en bataillant tout au long des 57 tours, pour finalement terminer à une belle cinquième place à l’arrivée.

Fernando s’élançait en troisième position après les pénalités infligées à Max Verstappen et Valtteri Bottas pour n’avoir pas ralenti sous drapeaux jaunes, la veille lors de la session des qualifications.

Son superbe départ et son dépassement sur le Français Pierre Gasly hissaient immédiatement l’Espagnol à la deuxième place et il conservait ce rang jusqu’au retour de Max Verstappen parti du coup depuis le septième rang.

 

 

Fernando concédait ensuite sa troisième place à l’autre pilote Red Bull, Sergio Perez, avant que le deuxième arrêt du Mexicain, ne le replace dans la bataille pour le podium.

Une voiture de sécurité virtuelle en fin de course lui offrait la marge nécessaire pour sceller son premier podium avec l’équipe Alpine F1 Team, le deuxième de l’écurie Française cette saison et le 98éme de sa carrière.

Esteban gagnait, lui, quatre positions pour terminer cinquième après de forts belles luttes en course.

Comme Fernando, le Français réalisait un bon envol pour passer de neuvième à sixième. S’il s’inclinait face au retour de Sergio Perez, il retrouvait le top cinq après son arrêt et les soucis rencontrés par d’autres pilotes, avant de jouer collectif en retenant ses poursuivants pour protéger Fernando.

Cette impressionnante double entrée dans les points offre à l’écurie Alpine F1, vingt-cinq unités d’avance pour la cinquième position du Championnat Constructeurs avant les deux dernières manches du calendrier, dans deux semaines en Arabie Saoudite, puis huit jours plus tard à Abu Dhabi, où se disputera la dernière manche du calendrier 2021 sut le tracé de Yas Marina.

 

PAROLES DE PILOTES

 

Esteban Ocon / Départ : 9 – Arrivée : 5

« C’était une belle course de notre côté aujourd’hui et je suis très heureux de finir cinquième en étant parti neuvième. J’ai réussi à dépasser Carlos [Sainz] et Yuki [Tsunoda] après un bon départ. J’ai essayé de rendre la pareille à Fernando pour Budapest. J’ai demandé à l’équipe s’ils avaient besoin de moi pour défendre face à Perez. Il était en pneus neufs et ce n’était pas facile, mais j’ai fait mon maximum. Ce résultat est un peu comme une victoire pour nous. C’était un effort fantastique, le mérite en revient à chaque membre de l’écurie et ces vingt-cinq points gagnés sur Alpha Tauri nous mettent dans une très bonne position avant les deux dernières courses de l’année ! »

 

Fernando Alonso / Départ : 3 – Arrivée : 3

« C’était fantastique et tellement bon de retrouver le podium. Toute l’équipe le méritait et j’ai dû attendre sept ans depuis mon dernier podium. J’espère que nous n’aurons plus à attendre aussi longtemps ! Nous avons pris quelques risques avec la stratégie à un seul arrêt, mais cela a bien fonctionné. Nous avions un rythme solide et nous avions fait le nécessaire pour tenir malgré le retour de Perez. Esteban a fait de l’excellent travail pour nous aider à obtenir ce résultat et nos arrêts ont été excellents, donc bravo à toute l’écurie. J’adore cette piste et la voiture a été incroyable tout le week-end, donc j’ai déjà hâte d’y revenir. Il y avait également pas mal d’action et de dépassements, ce dont nous n’étions pas sûrs avant de venir. En fin de compte, c’est un week-end parfait, nous avons marqué beaucoup de points au Championnat Constructeurs et nous disposons désormais d’un bon avantage sur Alpha Tauri avant les deux dernières courses. »

 

 

Quant à Laurent Rossi, le Patron d’Alpine, lui il indiquait:

« Quel fantastique résultat d’équipe ! Tout d’abord, un immense bravo à Fernando pour son podium. C’est son premier depuis son retour dans l’écurie et je dois dire qu’il le mérite vraiment au vu de sa saison. Nous savions qu’une grande opportunité se présenterait aujourd’hui avec les pénalités touchant des voitures autour de nous sur la grille et nous mettant dans une excellente position. Dès lors, c’était à lui au volant de se placer dans le match, à l’équipe d’exécuter la bonne stratégie avec les bonnes décisions aux bons moments et à l’équipe des stands d’effectuer un arrêt parfait. Toutes les pièces du puzzle se sont assemblées et le résultat final est mérité avec notre deuxième podium de la saison. Il ne faut pas oublier la prestation tout aussi brillante d’Esteban pour terminer cinquième. Il a également réalisé un superbe départ le plaçant en excellente position pour marquer des points. Il a tiré profit de la stratégie à deux arrêts d’autres concurrents, mais il a conservé son sang-froid malgré le retour tardif de certains pour prendre dix points extrêmement précieux. Avec les points inscrits aujourd’hui, nous portons notre avance sur Alpha Tauri pour la cinquième place à vingt-cinq points à deux manches du dénouement. Même s’il s’agit d’un bel avantage, nous n’allons pas nous reposer sur nos lauriers. Nous avons encore deux épreuves à disputer et, comme nous l’avons vu, tout peut arriver en Formule 1. Nous chercherons à nous appuyer sur notre régularité affichée cette saison – avec des points sur dix-huit des vingt courses — pour sceller notre cinquième position d’ici la fin de l’année. »

 

 

Quoiqu’il en soit, cette première saison pour l’écurie Alpine, qui a pris la suite de l’équipe Renault F1, est jusqu’alors plutôt réussie, avec la victoire d’Ocon au Hungaroring  et cette troisième place à Losail, au Qatar.

Ajoutées à de multiples bonnes places toit au long de la saison 2021, cela permet à Alpine d’occuper une bonne cinquième place au classement général des Teams

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : F1 -TEAM

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles