A LA DÉCOUVERTE DU CIRCUIT DE LOSAIL, THÉÂTRE DU 1er GP DE F1 DU QATAR

 

PRÉSENTATION DU GRAND PRIX DU QATAR DE FORMULE 1 2021

 

 

Alors que le Qatar organise aprés Bahreïn et Abu Dhabi, à son tour, un Grand Prix de Formule 1, ce troisième pays du Golfe, recevant déjà depuis plusieurs années de multiples compétitions Internationales en sport mécaniques, dont des épreuves du mondial des voitures de tourisme du WTCC en auto, mais aussi et surtout des courses motos, comptant pour le Championnat du monde d’endurance et aussi pour le mondial du Moto GP, l’équipe Française Alpine F1 Team, nous en dit un peu plus sur ce Grand Prix du Qatar, la vingtième course de la saison 2021 de Formule 1.

 

MOTO GP 2021-LOSAIL-GP DU QATAR- 4 AVRIL- LES FRANÇAIS QUARTARARO ET ZARCO, 1er et 2éme!

 

Pour les non spécialistes de la moto, rappelons qu’au printemps dernier, le 4 avril, les pilotes Français avaient brillé en MotoGP, Fabio Quartararo remportant le Grand Prix du Qatar, devant son compatriote Johan Zarco!

Le jeune pilote de l’écurie Yamaha, entamait sa moisson de victoires, cinq en Moto GP 2021, qui lui ont permis de devenir à 22 ans, le dimanche 24 octobre dernier à Misano à l’arrivée du GP d’Emilie-Romagne, Champion du monde.

Cependant que le pilote de la Scuderia Ducati, a fini, lui vingtième du Championnat du monde 2021!

 

 

CIRCUIT-DE-LOSAIL-au-Qatar-Photo-Michel-PICARD

 

Les pilotes Esteban Ocon, Fernando Alonso et le directeur de la compétition Davide Brivio, partageant leurs sentiments sur cette nouvelle manche en F1, qu’est ce Grand Prix du Qatar.

 

F1 2021 – Les deux pilotes ALPINE, Fernando ALONSO et Esteban OCON

 

Esteban Ocon : « Comme presque tous les pilotes de la grille, c’est un rendez-vous vers l’inconnu comme la Formule 1 ne s’est jamais rendue au Qatar auparavant. Bien sûr, beaucoup d’entre nous y ont vu le MotoGP, donc nous avons quelques informations sur le tracé avec sa longue ligne droite et ses virages rapides. Les caractéristiques seront probablement assez similaires à celles de Bahreïn dans le sens où il y aura du vent, de la poussière et du roulage de nuit, ce qui est toujours agréable et unique. Les nouveaux circuits représentent toujours un défi amusant. Nous sommes tous logés à la même enseigne comme personne n’a piloté de F1 sur cette piste et nous devrons relever ce défi sur les deux prochaines épreuves au Qatar et ensuite en Arabie saoudite. J’ai utilisé un simulateur pour me préparer au mieux, pour avoir une bonne compréhension des trajectoires et découvrir quelques astuces. »

 

Fernando Alonso : « J’ai toujours aimé courir au Moyen-Orient. Nous ne connaissons pas très bien Losail, mais le circuit est depuis de nombreuses années au calendrier du MotoGP, donc nous nous y rendons sans préjugé. J’ai échangé à ce sujet avec Davide Brivio, comme il est le membre de l’équipe Alpine ayant le plus d’expérience là-bas car il a été membre de l’écurie Suzuki en Moto GP. Nous allons sur plusieurs pistes dans la région et les infrastructures sont bonnes et le beau temps généralement garanti. Nous avons étudié le tracé sur des simulateurs et avec des caméras embarquées. Cela a l’air rapide avec un bon rythme. Il sera intéressant de voir comment les F1 s’y comportent par rapport aux motos. »

 

Davide BRIVIO

 

Justement Davide Brivio, qui est évidemment l’homme le mieux renseigné du paddock F1, lui qui est venu annuellement à Losail, pendant des années, avec l’équipe Suzuki de Moto GP, avant d’être recruté l’hiver dernier par le Team Alpine en F1, confie lui, sur Losail :

« Nous avons hâte d’être au Qatar pour cette grande première pour la Formule 1. Ce sera intéressant de voir comment les F1 s’y comportent, car c’est une inconnue pour toutes les équipes et les pilotes. Je m’y suis rendu à plusieurs reprises durant ma carrière comme le MotoGP y court depuis 2004. C’est un beau tracé proposant un peu de tout. Il y a une ligne droite de près d’un kilomètre et peut-être une occasion de dépassement au premier virage. Après cela, on retrouve beaucoup de longues courbes fluides et rapides. Nous y allons à une bonne période de l’année avec un temps chaud, plus qu’au Mexique et au Brésil, mais beaucoup plus stable. La chaleur apportera des défis au niveau du refroidissement, mais cela sera similaire à Bahreïn par exemple. Les températures seront cependant plus basses avec le roulage en soirée et il pourrait aussi y avoir du vent. »

Premiers tours de circuit et donc premières impressions ce vendredi 19 novembre 2021, à l’issue des premiers roulages.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Michel PICARD – MOTO GP – WTCC CITROËN – ALPINE

 

VICTORIEUX DU GP DU QATAR A LOSAIL, LE 4 AVRIL QUE DU BONHEUR POUR LE FRANÇAIS FABIO QUARTARARO 

 

F1 Monoplaces Moto MotoGP

About Author

gilles