BOB BONDURANT EST DÉCÉDÉ

 

BOB BONDURANT-HUSCHKE VON-HANSTEIN ET DAN GURNEY- Photo: Collection Famille CAHIER

 

 

 Robert Bondurant, alias Bob, est décédé à Phoenix en Arizona, ce vendredi 12 novembre 2021, à l’âge de 88 ans, étant né le 27 avril 1933, à Evanston dans Illinois   

‘Bob’ pour les intimes, était un pilote automobile américain, qui s’est illustré en Formule 1, pour la Scuderia Ferrari et le Team Eagle de Dan Gurney et aussi essentiellement en endurance, pour l’équipe de Caroll Shelby.  

Bob Bondurant a découvert l‘univers de la course, en moto au guidon d’une Indian, sur les circuits, typiquement ovales US.

Ce n’est qu’à partir de l’année 1956, à 23 ans, qu’il débute sur quatre roues, au volant d’une Morgan. Avant de piloter rapidement, une surpuissante Chevrolet Corvette, décrochant 18 victoires en 20 courses !  

 …. En 1963, il est enrôlé par la prestigieuse écurie de Carroll Shelby, qui aligne en compétition, les premières AC Cobra.

 

BOB BONDURANT AUX 24 HEURES DU MANS 1964-Photo: Collection Famille CAHIER

 

Et Bob s’impose dès sa 1ére sortie en course, en obtenant déjà la victoire en Grand Tourisme, au Continental Divide 150, disputé sur le Continental Divide Raceway, dans le Colorado.

L’année suivante, Bob Bondurant débarque en Europe, pour participer au Championnat du monde des voitures de sport, au volant d’une Cobra, équipée d’un moteur de 4,7!

Dispute en Sicile, la célèbre à l’époque Targa Florio, les 500 km de Spa, les 1 000 kilomètres du Nürburgring, avant de découvrir les très renommées aux USA, 24 Heures du Mans, où il finit quatrième, mais s’impose en GT, associé à son compatriote Dan Gurney.

Bob Bondurant avec le Français Jo Schlesser remporte en 1964, la catégorie GT aux 12 heures de Sebring et aux 12 Heures de Reims.

Du coup, sa cote monte chez lui aux Etats-Unis et la saison suivante, le très réputé NART (North American Racing Team) de Luigi Chinetti, qui fait courir aux USA officiellement les monoplaces Ferrari, lui offre un volant pour le GP des Etats-Unis de Formule 1, épreuve qui se déroule sur le circuit de Watkins Glen, le 3 octobre 1965, où il se classe quatorzième devant une autre Ferrari celle du Mexicain Pedro Rodriguez.

Puis, il s’aligne au Grand Prix du Mexique, sur une Lotus 33 du Team Reg Parnell, où il abandonne. Ce jour-là, le 24 octobre 1965, Honda remporte sa toute 1ére victoire en Grand Prix F1, avec au volant de la monoplace Japonaise, l’Américain Richie Ginther!

 

BOB BONDURANT EN FORMULE 1 en 1966, au GP du MEXIQUE, au volant de l’EAGLE -Photo: Collection Famille CAHIER

  

En 1966, il retourne en Formule 1 disputant cette année-là, sept GP et commence d’abord sur une BRM P261 du Team Chamaco Collect, avec une quatrième place à Monaco avant de finir la saison, aux USA avec Eagle sans finir les GP !

 En 1967, Bob Bondurant abandonne la Formule 1 et se consacre au championnat CanAm et aux 24 Heures du Mans.

A Watkins Glen, il est victime d’un accident  avec sa McLaren et est gravement blessé après être sorti miraculeusement d’une série de huit tonneaux

Son médecin lui annonce qu’il ne marchera plus jamais… Mais à fore de courage et de volonté il le démentira….

C’est alors qu’il décide de créer une école de pilotage de renom international, la Bob Bondurant School of High Performance Driving, en 1968, soutenu officiellement par Datsun et installé d’abord au sud de Los Angeles, à Orange County, puis successivement toujours en Californie, à Ontario et ensuite à Sears Point-Sonoma. Avant de rejoindre en 1990 Chandler, en Arizona.

Outre James Garner- l’acteur vedette du film ‘Grand Prix’ de John Frankenheimer- il enseigne le pilotage à de nombreux acteurs célèbres, tels que Paul Newman, Clint Eastwood, Robert Wagner, James Coburn, Tim Allen, ou plus récemment Tom Cruise ou Nicolas Cage.

A Titre personnel, j’ai eu le privilège de le rencontrer ainsi que Caroll Shelby, Phil Hill et autres Dan Gurney, et de dîner en leur compagnie, lors d’un déplacement pour une course aux Etats-Unis, à l’invitation de mon ami, le regretté Bernard Cahier, incontournable ‘go-between en sport automobile.

C’était dans les années 90. Les années ont passé mais j’ai toujours conservé un merveilleux souvenir de ce séjour à Long Beach

RIP Bob.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Collection Famille Bernard et Paul-Henri CAHIER

 

Glorieux Anciens Nécrologie Personnalités Sport

About Author

gilles