HOMMAGE A CHRISTIAN LÉON

 

 

Les années ont passées…

Mais, nous qui l’avons bien connu et fréquenté à l’époque, je débutais dans le journalisme dans les sports mécaniques, dans le service moto du grand quotidien sportif l’Equipe que dirigeait Patrick Chapuis, toujours bon pied- bon œil, à 82 ans et avec qui je dîne chez lui à Neuilly, régulièrement, nous n’oublions pas le regretté Christian Léon !

Dans quelques jours, ce samedi 20 novembre à Osny (95), la ville de son enfance et où il a vécu longtemps et où il est enterré, ses amis rendront hommage au regretté Champion moto, le pilote Christian Léon, 41 ans aprés sa disparition.

Christian Léon immense pilote de vitesse mais qui s’est construit un palmarès exceptionnel essentiellement en endurance, discipline où en en tandem, avec son coéquipier, Jean-Claude Chemarin, ils gagnaient toutes les plus grandes courses d’endurance et les titres Européens – le Championnat du monde n’existant pas encore à l’époque  – au guidon de leur Honda ‘usine !

 

CHRISTIAN-LÉON-KAWASAKI-H1R-W

 

Pour mémoire et pour les plus jeunes rappelons que Christian Léon s’est tué au Japon, le 8 novembre 1980, à 32 ans – il était né à Osny le 11 mai 1948 –  lors d’une séance d’essais privés sur la piste de Suzuki à Ryuyo.

Christian et Jean-Claude formaient entre 1977 et 1980, un duo imbattable en endurance, enchaînant, victoire sur victoire, dont le célèbre Bol d’Or à trois reprises (1977-1978-1979) mais triomphant aussi également aux 24 Heures du Mans, dès l’année de sa création en 1978 – le Bol quittant le tracé Sarthois pour s’installer dans le sud, sur le circuit Varois du Paul Ricard – renouvelant leur succès en 1979.

 

CHRISTIAN-LÉON-LA-HONDA-D’ENDURANCE

 

Sans oublier des premières places, en veux-tu, en voilà, aux 24 Heures de Liège sur le tracé Ardennais de Spa Francorchamps, aux 24 Heures de Barcelone à Montjuïc, aux 1000 Kms du Mugello, de Misano, aux Huit Heures du Nürburgring !

L’équipe de l’écurie Gérald Motos, basée à Draveil en région Parisienne, grand spécialiste des motos historiques, apportera deux des motos qu’il a pilotées: 

Sa Kawasaki 500 H1R-W ‘usine de 1974, ainsi que la Honda 1000 RCB usine de 1977, prêtée par  Honda France.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Michel PICARD – Collection GÉRALD MOTOS 

 

NOS ARTICLES PRÉCÉDENTS  SUR CHRISTIAN LÉON

http://www.autonewsinfo.com/2012/11/06/moto-hommage-a-christian-leon-1948-1980-66457.html

http://www.autonewsinfo.com/2014/05/21/livre-christian-leon-un-champion-dexception-125026.htm

About Author

gilles