VERS UN GRAND PRIX DE FORMULE 1 A LONDRES A PARTIR DE 2024 ?

 

 

Si l’on en croit ce que révèle le toujours trés sérieux quotidien Britannique ‘Daily Mail , outre le traditionnel et historique British GP de Silvestone, il pourrait bien y avoir prochainement un second Grand Prix de la Grande-Bretagne !

En effet comme ce fut déjà le cas par le passé où était organisé un GP d’Europe à Donington-Park mais aussi et surtout à Brands-Hatch, le circuit du sud de Londres, où le Français Alain Prost, fut sacré pour la 1ére fios le 6 octobre 1985 Champion du monde, l’Angleterre pourrait bientôt accueillir une nouvelle épreuve avec les monoplaces de F1

Et pas n’importe où, car selon les révélations faites par le ‘Daily Mail, ce GP se déroulerait… à Londres et ce dès 2024 et donc comme l’indique et le précise notre confrère, avant la fin du mandat de l’actuel maire, Sadiq Khan, lequel aurait donné son feu vert pour la construction d’un circuit, situé dans le quartier des Royal Docks, qui se trouve dans l’Est de la capitale Londres.

Et l’on apprend en même temps que dans ce quartier industriel au bord de la Tamise et où se trouve déjà ExCel London, un énorme complexe événementiel, un fonds américain,le 777 Partners, associé un important groupe d’investisseurs Britanniques, seraient déjà en pourparlers avec les promoteurs et propriétaires de la Formule 1, l’entreprise US, Liberty Media !

D’ailleurs Josh Wander, l’homme d’affaires à la tête de 777 Partners, qui est également l’actionnaire majoritaire du club de football italien Genoa, s’en est expliqué :

« Il y aura une ambiance de feu alors avec la présence des meilleurs pilotes du monde, lorsque les milliers de de fans et les plus grandes entreprises sponsors, arpenteront les Docks pour ce week-end de course. »

Et de préciser et d’indiquer :

« Mais ce n’est pas tout, car nous allons bâtir un complexe sportif qui permettra toute l’année de ranimer et revitaliser les zones environnantes. C’est le genre de chose que vous ne pouvez absolument  pas prévoir jusqu’à ce que cela se produise, mais l’impact sera énorme».

Pour éviter les inévitables reproches  et critiques sur l’impact environnemental, le maire Sadiq Khan souhaite faire de ce futur événement que sera ce Grand Prix de Londres, une compétition neutre en carbone et le premier à n’être accessible que par les transports en commun pour le public

A ce sujet, rappelons que c’est déjà un ou le cas avec le GP du Canada situé dans l’Île Notre Dame à Montréal .

Reste une question, celle de trouver une date au calendrier déjà bien garni avec 23 GP pour intégrer cet éventuel Grand Prix de Londres !

 

John ROWBERG

Photos : TOURISME GB

Evenements F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles