DÉCÈS DE BERNARD HANON, ANCIEN PDG DE RENAULT

 

 

 

Bernard Hanon, qui dirigea la Régie Renault au début des années 1980, à l’époque où le constructeur automobile de Boulogne-Billancourt était encore contrôlé par l’Etat français, est décédé ce mercredi 10 Novembre 2021 à l’âge de 89 ans, étnt né le 7 1932 à Bois-Colombes en région Parisienne.

Bernard Hanon, a en effet été e PDG de la firme au losange entre 1981 et 1985, s’est éteint ce jour des suites d’une longue maladie. 

 Après la Libération, Bernard Hanon intègre l’un des trés prestigieux lycée parisien, Louis-le-Grand, sort ensuite diplômé d’HEC, puis il rejoint les Etats-Unis et l’une des plus sélects université Américaine,  Columbia à New York. Y décroche un MBA et un doctorat en philosophie.

En 1959, le jeune diplômé intègre la RNUR (Régie Nationale des Usines Renault) au poste de directeur du marketing de la filiale Américaine.

C’est la période dorée de la firme Française aux USA, où la Régie Nationale des Usines Renault, réussit une percée outre -atlantique avec sa voiture très populaire à l’époque la Dauphine. 

En 1966, Bernard Hanon retrouve la France et Renault, d’abord comme chef du service d’études et de programmation économiques, puis de directeur de l’informatique et de la planification.

C’est lui qui sera à l’origine du lancement du projet de la Renault 5, en 1972, voiture qui reste aujourd’hui comme l’un des plus grands succès de la firme.

Nommé directeur général adjoint en 1976, puis ensuite directeur général en 1981, il devient quelques mois plus tard Président de Renault, succédant à Bernard Vernier-Palliez. Sous sa direction, Renault entame une nouvelle aventure Américaine, avec la firme automobile de Kenosha, prés de Détroit, AMC (American Motors) et celle aussi des camions Mack.

C’est sous sa présidence que Renault procédera également au lancement en 1984, du tout premier monospace, la Renault Espace, une voiture qui révolutionnera le concept de la voiture familiale!

Remplacé à la téte de Renault au début de l’année 1985 par Georges Besse – assassiné le 17 novembre 1986 par Action Directe, devant son domicile, à Paris boulevard Edgar Quinet, dans le quartier Montparasse  – Bernard Hanon dirigera ensuite un bureau de consultants, Hanon Associés.  

Coté sportif, rappelons encore que c’est Bernard Hanon qui a lancé Renault au plus haut niveau du sport automobile mondial… Accordant son feu vert à Jean Terramorsi, alors directeur de la compétition de Renault, avec le soutien et le financement accordé par François Guiter, le patron du marketing du pétrolier Elf, pour développer le projet d’un moteur V6 2 litres, vite devenu V6 turbo.

Lequel dans un châssis Alpine A442, remportera les 24 Heures du Mans  en 1978, avec l’équipe formé des regrettés Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud et qui ensuite ramené à 1,5 litres, allait s’imposer en Formule 1.

C’est d’ailleurs un Team Britannique qui apportera à la Firme Renault ses premiers titres mondiaux (pilote et équipe) en 1992 avec Nigel Mansell et Ricardo Patrese!

Après que les Britannique se soient moqué expliquant que cette ‘Yellow teapot’ surnom donné par le grand manager anglais Ken Tyrrell, à cause de la couleur jaune de la monoplace Renault dont le moteur à ses débuts en 1977-1978, cassait souvent et fumait!

A titre personnel, j’ai eu maintes fois l’occasion de le croiser, lors d’événements automobiles et d’apprécier dans des conférences de presse, ce parfait gentleman, courtois et distingué.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :RENAULT 

About Author

gilles