A BAHREIN, KOBAYASHI OFFRE LA DERNIÈRE POLE 2021 EN MONDIAL WEC A TOYOTA

 

 

La dernière pole position de la saison 2021 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA est logiquement revenue à l’une des deux Toyota, la N°7 pilotée aux qualifications par le Japonais Kamui Kobayashi.

 

 

Dès son premier tour lancé, le pilote nippon s’est montré de loin le plus rapide de tous en effaçant des tablettes le temps de la pole de la semaine passée sur ce même tracé de la piste de Sakhir, à l’occasion de la 1ére des deux épreuves qui clôturent ici à Bahreïn, la fin du calendrier 2021 du mondial d’endurance.

Kobayashi a ainsi bouclé les 5,412 kilomètres du tracé Bahreïni en 1’46.250 au volant de la Toyota GR010 Hybrid N°7, soit la quatrième pole de cette Hypercar depuis la manche de Spa dans les Ardennes Belges.

 

 

En verve depuis le début du week-end avec le meilleur temps de chaque séance d’essais libres à son actif, le Néo-Zélandais Brendon Hartley, avec comme meilleur chrono 1’47.540, s’est donc incliné pour…  290 millièmes au volant de la voiture-sœur !

Le Français Matthieu Vaxiviere a quant à lui obtenu le troisième temps en 1’47.025, soit sept dixièmes concédés au volant de l’Alpine A480 N°36

 

 

LMP2 : United Autosports dans les derniers instants

 

 

La catégorie LMP2 fut très disputée comme à l’accoutumée. Il aura d’ailleurs fallu attendre le dernier passage sur la ligne d’arrivée pour connaître l’heureux poleman…

 

Et c’est comme assez souvent ces dernières années le toujours aussi véloce Portugais Filipe Albuquerque, qui avec 1’49″525 au volant de l’Oreca 07 N°22 d’United Autosports, a coiffé le Français Norman Nato sur le poteau pour le gain de cette pole position, reléguant le Français et l’Oreca 07 du Realteam Racing, à la seconde place avec 1’49″819 !

Viennent ensuite les Britanniques du JOTA et les Hollandais du Racing Team Nederland.

 

LMGTE Pro : Kevin Estre règne en maître

 

 

Déjà auteur de la pole la semaine passée ici à Bahrein, Kévin Estre a de nouveau fait parler la poudre ce vendredi 5 novembre sur le circuit de Sakhir. Le Français a d’ailleurs amélioré la référence qu’il avait établi grâce à un tour couvert en 1’56.041 à bord de la Porsche 911 RSR N°92 du Porsche GT Team.

 

 

Il s’agit de la cinquième pole de l’équipage qui marque un point précieux et les place désormais ex-aequo avec le duo de la Ferrari N°51 au classement général provisoire 2021 avant la course de ce samedi, ultime manche… Cela promet une sacrée bagarre pendant ces huit heures !

Au volant de la Ferrari, James Calado s’est rapproché à 160 millièmes de la pole en 1’56.201, preuve du regain de performance offert par la nouvelle BoP instaurée cette semaine pour le denier rendez-vous de la saison WEC, ce week-end, puisque la seconde de différence observée vendredi dernier est réduite à néant…

La deuxième ligne sera partagée par la Ferrari N°52 qui a tourné en 1’56.603 et par la seconde Porsche, la N°91 avec 1’56.718, avec moins de sept dixièmes, séparant les quatre LMGTE Pro.

 

 LMGTE Am : Roberto Lacorte d’un souffle face à François Perrodo

 

Les Ferrari 488 GTE sont en verve en LMGTE avec trois Italiennes aux trois premières places à l’issue de ces courtes dix minutes qualificatives.

 

 

Roberto Lacorte a offert la première pole à la Ferrari N°47 du Cetilar Racing en tournant en 1’58.712, devançant François Perrodo et la Ferrari N°83 d’AF Corse pour seulement 47 millièmes de seconde (1’58.759).

Sarah Bovy, la jeune Belge, a hissé la Ferrari N°85 d’Iron Lynx en troisième position, devant la Porsche N°56 du Team Project 1.

Le départ de la dernière manche de la saison sera donné samedi, à midi (heure française).

 

Florian DEFET

Photos : WEC – TEAMS

 

 

LA GRILLE DE DÉPART

 

1 – Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota GR010-Hybrid) Toyota – 1’46″250

2 – Buemi/Nakajima/Hartley (Toyota GR010-Hybrid) Toyota – 1’46″540

3 – Negrão/Lapierre/Vaxiviere (Alpine A480-Gibson) Alpine Signatech- 1’47″025

4 – Hanson/Scherer/Albuquerque (Oreca 07-Gibson) United Autosports – 1’49″525 (1er LMP2)

5 – Garcia/Duval/Nato (Oreca 07-Gibson) – Realteam – 1’49″819

6 – Gonzalez/Da Costa/Davidson (Oreca 07-Gibson) – Jota – 1’49″910

7 – Van Eerd/Van Der Garde/Van Uitert (Oreca 07-Gibson) – R.T. Nederland – 1’50″149

8 – Kubica/Fjordbach/Andersen (Oreca 07-Gibson) High Class – 1’50″372

9 – Calderon/Floersch/Visser (Oreca 07-Gibson) Richard Mille – 1’50″744

10 – Frijns/Habsburg/Milesi (Oreca 07-Gibson) – WRT – 1’51″063

11 – Hedman/Montoya/Hanley (Oreca 07-Gibson) – DragonSpeed – 1’51″134

12 – Gelael/Vandoorne/Blomqvist (Oreca 07-Gibson) – Jota – 1’51″145

13 – Smiechowski/Van der Zande/Brundle (Oreca 07-Gibson) – Inter Europol – 1’51″187

14 – Konopka/Caldwell/Panciatici (Ligier JSP217-Gibson) – ARC Bratislava – 1’51″424

15 – Estre/Jani/Christensen (Porsche 911 RSR) Porsche GT Team – 1’56″041 (1er LMGTE/PRO

16 – Pier Guidi/Calado (Ferrari 488 GTE Evo) AF Corse – 1’56″201

17 – Bruni/Lietz/Makowiecki (Porsche 911 RSR) Porsche GT Team – 1’56″541

18 – Serra/Molina (Ferrari 488 GTE Evo) AF Corse – 1’56″603

19 – Lacorte/Sernagiotto/Fuoco (Ferrari 488 GTE Evo)  Cetilar – 1’58″712 (1er LMGTE/AM

20 – Perrodo/Nielsen/Rovera (Ferrari 488 GTE Evo) AF Corse – 1’58″759

21 – Frey/Bovy/Legge (Ferrari 488 GTE Evo)  Iron Lynx – 1’58″958

22 – Perfetti/Cairoli/Pera (Porsche 911 RSR) Project 1 – 1’58″989

23 – Keating/Pereira/Fraga (Aston Martin Vantage AMR)  TF Sport – 1’59″087

24 – Dalla Lana/Farfus/Gomes (Aston Martin Vantage AMR) AMR – 1’59″096

25 – Al Qubaisi/Jefferies/Andlauer (Porsche 911 RSR) Dempsey-Proton – 1’59″359

26 – Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari 488 GTE Evo) AF Corse – 1’59″492

27 – Ried/Evans/Campbell (Porsche 911 RSR) Dempsey-Proton – 1’59″936

28 – Kimura/Jensen/Andrews (Ferrari 488 GTE Evo) Kessel – 2’00″301

29 – Hoshino/Fujii/Watson (Aston Martin Vantage AMR) D’Station – 2’00″364

30 – Wainwright/Barker/Gamble (Porsche 911 RSR) GR Racing – 2’01″282

31 – Schiavoni/Piccini/Cressoni (Ferrari 488 GTE Evo) Iron Lynx – 2’01″941

 

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles