ÉPOQU’AUTO 2021 A LYON : LE RETOUR DE LA PASSION

 

 

 

Le temps qu’ils passent à organiser chaque année le salon, quelles que soient les contraintes qu’ils rencontrent, résume mieux qu’un long discours la passion qui anime les organisateurs d’Époqu’Auto…
Une implication de tous les instants, que les membres du Club des 3A (Amateurs d’Automobiles Anciennes) démontrent depuis le début de la crise épidémique du Coronavirus COVID-19.

Confrontés aux incertitudes pesant sur les événements grand public, puis à l’annulation du Salon à l’automne dernier, ils n’ont pas baissé les bras et ont travaillé sans relâche à l’organisation de l’édition 2021.

Une résilience exceptionnelle justement récompensée, puisqu’Époqu’Auto sera cette année le seul grand Salon hexagonal dédié aux automobiles anciennes, après que Rétromobile ait dû annuler son édition 2021.

Jean-Paul Bessy, le Président des 3A, nous indique :

« Nous avons préparé cette 42éme édition avec la même application et le même plaisir que les précédentes. En accordant, bien entendu, une attention toute particulière à la dimension sanitaire.

Pour le moment, dans le contexte actuel et au vu de l’évolution de la situation sanitaire, les organisateurs s’attachent surtout à rassurer les exposants et leurs fidèles visiteurs confirmant que l’édition 2021 d’Époqu’Auto aura bien lieu !

Alain Guillaume et Claude Passot, qui se partagent la responsabilité du commissariat général du salon, précisent eux :

« Avec la progression de la vaccination, nous pouvons espérer que la situation sanitaire soit meilleure cet automne. Néanmoins, comme le salon accueille chaque année près de 70 000 visiteurs, Eurexpo et nous-mêmes allons déployer de nouveaux moyens pour faciliter le contrôle des pass sanitaires qui sont toujours en vigueur à la date du salon et accueillir nos visiteurs dans les meilleures conditions. Evidemment les exposants et les bénévoles respecteront des gestes barrières »

 

 

 

Une nouvelle balade dans l’histoire de l’automobile en présentant, cette année encore trois plateaux vedettes.

Particulièrement attendus par les passionnés, les coups de projecteur consacrés à Simca et Bentley donneront l’occasion à ces deux marques historiques de raconter leur histoire, pour la première fois sur Époqu’Auto.

Aux côtés de ces deux légendes, les 3A ont choisi d’innover en proposant un plateau totalement inédit consacré aux Tricyclecars !

 

 

 

Trois plateaux au centre de toutes les attentions, qui voisineront bien évidemment avec les partenaires traditionnels d’Époqu’Auto.

De l’espace moto, qui mettra en valeur cette année l’incroyable richesse de la production régionale dans les années d’avant-guerre, au stand de la Fondation Berliet.

 

 

Et avec un focus sur les véhicules de services municipaux, faisant le parallèle avec le plateau dédié aux véhicules utilitaires, mais aussi les Youngtimers, la compétition automobile avec le magazine Autodiva, et la traditionnelle vente aux enchères.

 

TROIS PLATEAUX PHARES POUR RACONTER. LA DIVERSITÉ DE L’AUTOMOBILE

 

 

À commencer par Simca, qui investira pour la première fois l’un des trois plateaux majeurs du salon. Époqu’Auto et le Club Simca France rendront hommage à cette marque populaire, qui a marqué le paysage automobile de l’Hexagone pendant 50 ans avec des voitures qui restent à l’esprit de plusieurs générations.

Parmi ces véhicules iconiques, l’Aronde, qui fête cette année son 70éme anniversaire, et la Simca 1000, qui soufflera quant à elle ses 60 bougies.

 

Le format des trois plateaux phares ayant fait ses preuves, cette année encore les organisateurs d’Époqu’Auto s’appuieront sur ce modèle pour mettre à l’honneur de véritables morceaux d’anthologie de l’histoire de l’automobile.

 

 

Le second plateau phare célébrera quant à lui une marque Britannique légendaire, puisque Bentley a fêté un siècle d’existence il y a deux ans.

Claude Passot, qui a pu compter sur l’implication de quelques passionnés en France mais aussi en Suisse, confie:

« Nous sommes allés chercher des véhicules magiques un peu partout »

 

 

Un appui qu’il a aussi trouvé auprès de l’Amicale Tricyclecariste de France pour élaborer le troisième plateau principal, totalement inédit autour des Tricyclecars.

Il lâche :

« C’était dans les tuyaux depuis plusieurs années, car nous avions été sollicités par le Club qui est très animé par des membres passionnés »

Avant qu’Alain Guillaume, précise:

« Des quadragénaires pour la plupart, très dynamiques et qui font des choses extraordinaires comme les visiteurs pourront s’en rendre compte sur le salon »

Enthousiastes à l’idée de présenter sur Époqu’Auto le plus grand rassemblement de Tricyclecars jamais organisé en France, les membres de l’Amicale Tricyclecariste de France ont en effet prévu d’installer un simulateur de conduite de Tricyclecars.

Ils présenteront également un vieux garage ou encore des véhicules dans une ambiance sortie de grange.

 

DES PLATEAUX DEVENUS INCONTOURNABLES

 

Au-delà des trois plateaux phares qui seront placés sous les projecteurs, les visiteurs d’Époqu’Auto retrouveront aussi d’autres rendez-vous devenus des incontournables du salon.

Les motos, bien entendu, apparues dans les Halls d’Eurexpo il y a maintenant 9 ans et qui continuent d’étoffer leur offre, édition après édition. Mais aussi la Fondation Berliet, fidèle parmi les fidèles du salon lyonnais, dont l’exposition est désormais complétée par celle du plateau consacré aux véhicules utilitaires.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Stéphane LECREUX et EPOQ’AUTO

 

DATES : 5, 6 et 7 novembre 2021
LIEU : Eurexpo (Lyon – Chassieu)
HORAIRES : Vendredi 5 novembre 2021 de 9h00 à 21h00, Samedi 6 novembre 2021 de 9h00 à 19h00 et Dimanche 7 novembre 2021 de 9h00 à 18h00

Salons

About Author

gilles