LE TEAM US ANDRETTI NE RACHÈTERA PAS L’ÉQUIPE SUISSE SAUBER

 

 

L’affaire ne se fera pas …

 

Le prestigieux Team US Andretti qui souhaite s’impliquer et s’implanter en Formule 1, ne rachètera pas l’écurie Suisse Sauber, comme il l’envisageait initialement !

Les deux équipes ne sont pas parvenues à trouver un accord sur le prix de vente de Sauber, la structures créée par Peter Sauber au milieu des années 80 !

 

 

Outre le rachat de 80 % des parts de la société qui contrôle Sauber Engineering, propriété de l’homme d’affaires Suédois, le milliardaire Finn Rausing, via le fonds Longbow finance, il se murmure que ce dernier tenait absolument, outre la vente de l’écurie, a obtenir une garantie de 250 millions de dollars, soit 50 millions de dollars par saison, pour s’assurer de la continuité et de la pérennité lors des cinq prochaines années et payables d’avance. Et ce pour s’assurer du sérieux du projet…

 

 

Certaines rumeurs et indiscrétions dans les milieux financiers scandinaves, laissant entendre qu’autrefois à la fin des années 80, une équipe Américaine, dénommée FORCE et dirigée par Carl Haas et Teddy Mayer, s’était lancée en F1, financée par le géant de l’alimentaire aux USA, la firme Beatrice Foods –  proprietaire aussi de Tropicana, Playtex. Samsonite, Avis – et ce en partenariat avec Lola et avec d’immenses ambitions!

Recrutant deux pointures, d’une part, l’ancien Champion du monde de F1, le pilote Australien Alan Jones sacré en 1980 avec Williams à qui, il avait offert sa 1ere couronne mondiale.

Et, d’autre part, le très expérimenté Français Patrick Tambay ancien vainqueur de deux Grands Prix avec la Scuderia Ferrari, en 1982 a Hockenheim et 1983 lors du GP de San Marin, disputé à Imola.

Mais déçu des piètres résultats, la maison mère de Beatrice avait tout stoppé dès la fin de la seconde saison en 1986!

Ceci expliquerait possiblement la décision du Suédois si l’on en croit ce qui se raconte  en coulisses…

 

 

Du coup, Michael Andretti n’a pas donné suite devant de telles exigences…

Le boss d’Andretti Autosports était pourtant parvenu a lever la modique somme de 250 millions de dollars sur les marchés financiers!!!!

Donc le rêve de certains, dont le propriétaire des GP , l’entreprise Américaine Liberty Media, de voir un pilote US, en l’occurrence l’espoir Colton Herta, rouler en F1, tombe pour l’instant à l’eau …

 

 

Le volant de la seconde Alfa Romeo pour 2022, aux côtés du pilote Mercedes, le Finlandais  Valtteri Bottas recruté récemment en remplacement de son compatriote Kimi Raikkonen, l’ancien Champion du monde, sacré en 2007 avec Ferrari et qui prendra sa retraite à la fin de l’actuelle saison en 2022, reste donc disponible car l’Italien Antonio Giovinazzi après plusieurs saisons ne semble plus intéressé le staff a Hinwill, près de Zurich, où ce trouve Sauber!

 

 

A l’heure actuelle, il semble que le candidat le mieux placé serait le jeune Chinois venu de la F2, Guanyu Zhou, le plots de l’Alpine Academy, solidement soutenu financièrement…

Mais ses commanditaires souhaitent pour lui un contrat  sur plusieurs  saisons…

 

 

Or, le Team principal actuel de Sauber, le Français Frederic Vasseur, ne lui offrirait, dit-t’on, qu’un contrat d’un an!

Et ce, selon ce qui se raconte, dans l’objectif pour 2023 de lancer en Formule 1, le grand espoir Français, âgé de 17 ans et qui brille en F2, avec déjà plusieurs victoires, malgré son jeune âge et qu’il manage, l’Azuréen  Théo Pourchaire!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS

 

 

Evenements F1 Flash Info Monoplaces Sport

About Author

gilles