NOUVELLE EXPO DÉNOMMÉE ‘VITESSE’ AU MUSÉE DE L’AUTO DE COMPIÈGNE

 

 

 

Après le succès remporté par ‘Concept Car – Beauté pure’ en 2019-2020, le Musée national de la voiture du Château de Compiègne et la Rmn – Grand Palais, programment en 2021 une nouvelle exposition consacrée à l’histoire de la locomotion.

 

 

Déployée dans les salles du château et mettant en relation les véhicules présentés avec les fabuleux décors royaux et impériaux, l’exposition Vitesse propose au public une réflexion sur l’attrait de l’être humain pour la vitesse, des origines de l’histoire des transports terrestres jusqu’à nos jours.

Du char romain conservé dans les collections du Musée national de la voiture jusqu’aux véhicules de record les plus récents, elle offre à travers une cinquantaine de véhicules hippomobiles et automobiles, cycles et une centaine d’estampes, dessins, peintures et sculptures, un panorama de ce que le désir d’aller vite a inspiré aux créateurs les plus divers.

 

 

Le Musée national de la voiture du Château de Compiègne – premier musée de l’histoire dédié à la locomotion, créé en 1927 – expose l’un des wagons spécialement conçus pour l’empereur Napoléon III, dont une légende tenace rapporte qu’il aurait été en 1855 le premier souverain à atteindre la vitesse de 100 km/h à bord d’un train, entre Marseille et Paris.

La célèbre Jamais Contente électrique, première automobile à être chronométrée en 1899 au-delà de ce même cap symbolique des 100 km/h, appartient également aux collections de Compiègne.

Si la poursuite de la vitesse est présente dès les premières courses équestres, le XIXe siècle et les révolutions industrielles vont lui donner une dimension universelle, qu’illustreront plus tard les compétitions sportives internationales.

 

 

Après les véloces véhicules hippomobiles du XIXe siècle, araignées aux quatre roues égales ou élégants sulkies en bois courbé, les automobiles conçues pour les rallies, la piste ou le record, incarneront pour la conscience collective cette recherche de célérité.

L’efficacité aérodynamique et la légèreté y atteignent à une forme particulière de beauté où la performance, celle de la machine comme celle du pilote, s’apparentent à une quête de l’absolu.

Le propos de cette exposition est de retracer, grâce à quelques-uns des véhicules insignes jalonnant son histoire, l’évolution du concept de vitesse et le lien subtil qu’il entretient avec celui de modernité.

Dès l’origine, ces performances ont profité, au-delà de l’ivresse des spectateurs, au perfectionnement des véhicules construits pour l’usage quotidien. Elles ont également été source d’inspiration pour nombre de créateurs.

Cet aspect est traité dans l’exposition, du tableau célébrant la victoire de Renault au Grand- Prix de l’Automobile Club de France en 1906 jusqu’au cinéma qui, dès ses origines, a entretenu avec l’automobile une réelle complicité.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : EXPOSITION

LES DATES DES VISITES

12, 19 et 26 décembre 2021 – 9, 16, 23 et 30 janvier – 13, 20, 27 février – 13, 20 et 27 mars 2022

Musée Sport

About Author

gilles