VICTOIRE DE LA HONDA NSX DE NOJIRI-FUKUZUMI A AUTOPOLIS EN SUPER GT

 

 

Victoire de l’équipage Nirei Fukuzumi et Tomoki Nojiri de l’équipe Honda ARTA, parti de la deuxième place, et qui a profité d’un problème survenu à la Honda NSX du poleman, Okyu Sasahara de l’équipe Mugen, pour prendre la tête.

Après l’abandon de Toshiki Oyu au début de course aprés seulement vingt-et-un tours sur les soixante neuf , l’ancien pilote de F2 s’est envolé et Nojiri n’a commis aucune erreur, alors que ses rivaux se sont retrouvés confrontés à une épreuve conditionnée par des températures froides qui ont rendu l’utilisation des pneus difficiles.

 

 

Et avec l’aide de son équipier Nirei Kukuzumi , il s’est envolé vers une facile victoire, franchissant la ligne d’arrivée au terme de ces 69 tours, avec une confortable avance de 28″548 sur le duo Tachikawa-Ishiura et leur Toyota Supra de l’équipe Cerumo

 

 

PAROLES DE PILOTES

 

 

Tomoki Nojiri : « Grâce à ce que Fukuzumi-san m’a dit sur l’état de la voiture en première partie de la course, j’ai pu pousser avec confiance dès le début de mon relais. Lorsque l’état de la voiture a commencé à changer à un moment donné, j’ai pu y faire face grâce à la contribution de Fukuzumi-san. Je pense que ce travail d’équipe entre les les pilotes a parfaitement fonctionné. Maintenant, je veux travailler dur pour nous aider à remporter une autre victoire à la prochain manche début novembre à Twin Ring Motegi et garder nos espoirs pour tenter de décrocher le titre a la fin de la saison, lors de la dernière étape au Fuji. »

Nirei Fukuzumi : « En tant que premier pilote du 1er relais, je m’inquiétais de la qualité des pneus qui s’échauffait juste après le départ, mais cela s’est avéré suffisant pour me permettre conduire avec sang-froid et confiance après cela. Mais, avec les deux interventions du Safety Car, cela m’a obligé à changer de stratégie, mais l’équipe était là pour me dire ce que je devais faire, donc heureusement j’ai pu rester cool après ça aussi. Et céder le volant à Nojiri-san. »

 

SUPER-GT-2021-AUTOPOLIS-NISSAN-GT-R-NISMO DE QUINTARELLI-MATSUDA

 

Podium pour la 1ére des Nissan, celle de Ronnie Quintarelli et de Tsugio Matsuda. Dans la première partie de course, Quintarelli est remonté de la cinquième place jusqu’à cette troisième place du podium, tandis que Matsuda, retombé au cinquième rang  après les arrêts, est malgré tout par la suite parvenu à dépasser à la fois la Honda Kunimitsu et la Toyota de l’équipe Sard de la paire Nakayama-Kovalainen.

Après une tentative trop osée, qui s’est soldée par un contact, le pilote de la Nissan Nismo, a abandonné sa position pour éviter une pénalité, avec 8 tours à couvrir, et des améliorations importantes notamment pour les pneumatiques Michelin, qui luttent toujours avec le froid.

Quatrième place pour Kohei Hirate-Chiyo et l’équipe BMax qui attaquait la Toyota Sard de Nakayama dans le dernier tour, classé cinquième. Sixième place pour la paire Naoki Yamamoto et Tadasuke Makino, qui ont gagné des points très importants malgré le lest et la bride pour les résultats précédents.

Avec une belle avance au classement général, et un lest réduit pour les prochaines manches, leurs ambitions de titre ont reçu un joli coup de pouce. La Honda de Tsukakoshi-Baguette ne termine qu’à la huitième place, tandis que les autres prétendants au classement, Sekiguchi-Tsuboi, ne finissent que dixième.

 

Bill TAMAMA

Photos : SUPER GT

 

 LE RÉSULTAT DE LA COURSE D’AUTOPOLIS

 

1 – Nojiri-Fukuzumi (Honda NSX) ARTA – 69 tours

2 – Tachikawa-Ishiura (Toyota Supra) Cerumo  à 28″548

3 – Matsuda-Quintarelli (Nissan GTR) Nismo à 33″469

4 – Hirate-Chiyo (Nissan GTR) Bmax à 40″700

5 – Nakayama-Kovalainen (Toyota Supra) Sard à 43″636

6 – Yamamoto-Makino (Honda NSX) Kunimitsu à 44″080

7 – Matsushita-Hiramine (Nissan GTR) Impul à 47″000

8 – Tsukakoshi-Baguette (Honda NSX) Réal à 54″458

9 – Hirakawa-Fenestraz (Toyota Supra) Tom’s à 1’02″817

10 – Sekiguchi-Tsuboi (Toyota Supra) Tom’s à 1’12″309

11 – Oshima-Yamashita (Toyota Supra) Cerumo à 1’12″606

12 – Izawa-Otsu (Honda NSX) – Nakajima à 1’21 » 749

13 – Kunimoto-Miyata (Toyota Supra) Bandoh à 1 tour

14 – Takaboshi-Sasaki (Nissan GTR) Kondo à 1 tour

15 – Oyu-Sasahara (Honda NSX) Mugen à 48 tours

 

LE CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT

  1. Yamamamoto : 60 points – 2. Makino : 57 – 3. Tsukakoshi-Baguette : 44 – 4 Sekiguchi-Tsuboi : 41 – 5. Matsuda-Quintarelli : 37.

 

GT Sport Super GT

About Author

gilles