MOTOGP 2021 A MISANO, EN EMILIE ROMAGNE : LA POLE DE BAGNAIA ET UN TRIPLÉ DUCATI !

QUARTARARO QUINZIÈME SUR LA GRILLE… UN DÉSASTRE !

 

Ce samedi matin, pour la FP3 décisive du MotoGP, permettant de désigner les 10 pilotes qui iront en Q2 direct cet après-midi, c’est un trio de rouges qui prend la tête, le meilleur temps des Ducati Boys est pour le Français John Zarco, 87 millièmes devant Martin, son coéquipier, marrant les deux Ducati satellites de Pramac sont en tête de liste, cela dit ils roulent sur des motos d’usine !

Jack Miller est trois, 49 millièmes derrière Martin. Il pleut par moments, c’est pourtant la situation type adorée par Miller mais bon, il à un gros dixième de Zarco, ce qui est net, c’est que les rouges dominent…

Sous la pluie en tous cas, avec une piste à 14 degrés !

Dans les heureux élus, suivent Oliveira, Marc Marquez et Pol Espargaro, il faut attendre le septième temps, à une demie seconde de Zarco pour trouver la première et seule Yamaha rescapée, celle de Morbidelli.

Aleix Espargaro, Petrucci et Marini finissent la liste des dix, autrement dit, les deux qui doivent se battre pour le titre passeront Q1, Bagnaia et Quartararo, ainsi que Mir et Rins, Binder, Vinales, Nakagami, Dovizioso et Rossi !

Du beau monde…

Ce sera la Q1 la plus chic de l’année !

Et la plus incroyable…

Cela dit, Fabio Quartararo a expliqué que dans ces conditions de piste mouillée et froide, les Yamaha sont difficiles, voire impossibles à maîtriser, Morbidelli est l’exception mais il est loin de la bagarre de tête !

En Moto2, Remy Gardner et Raul Fernandez sont qualifs pour Q2, en Moto3, Foggia et Acosta se sont également qualifiés dans les quatorze premiers qui iront en Q2…

 

LA POLE MOTO3 POUR ANTONELLI

 

A noter que le Français Fellon s’est qualifié direct pour cette pole. Pas de slicks, la deuxième partie de la piste est trop mouillée. Acosta est à peu près peinard il a trente points d’avance sur Foggia au général, il ne sera donc pas titré à Misano à moins de coller 21 points à l’Italien, Foggia qui est donc obligé de tenter des trucs extrêmes…

Antonelli est aussi déchaîné qu’en Q1, plus d’une seconde d’avance sur Sasaki… Donc pole pour Antonelli, Acosta sauve les meubles avec un cinquième temps, Foggia est en mode désastre, il partira quatorze sur la grille. Certes, en Moto3, la grille de départ ne signifie rien mais Foggia est en mauvaise position…

 

MOTOGP FP4: UN CAUCHEMAR, MEILLEUR TEMPS POUR  POUR LECUONA

UN TRÈS INATTENDU LECUONA

 

La session la plus importante de la journée faute d’être la plus glorieuse. Les MotoGP sont en vraie session libre et donc peuvent tester leurs solutions en mode GP.

Il ne pleut pas et la pluie est à 17 degrés. Mais on annonce pour dimanche un Grand Prix sur sol sec et ensoleillé, les réglages de cette FP4 seront peut-être à jeter à la poubelle !

La bruine qui vient de la mer Adriatique et le vent N/NW sont toujours là…

Les slicks ? On n’en a pas vu un depuis le début du week end… Non, on est en pneus pluie! Sauf … Rossi. Miller, Zarco, Morbidelli engagent le tir.

Bagnaia rentre au stand et repart en slicks… S/M. Et Martin, en double Soft. Idem Quartararo en double Soft… Ce qui ne marche pas tout de suite, Marquez est aussi en double Soft décroche un neuvième temps, bon, la piste est en train de sécher…

Alex Rins, en double Soft est septième temps. Mir aussi se met dans le gravier… Zarco est en tête devant Morbidelli, eux sont toujours en pluie Medium.

Marc Marquez et Bastianini vont au tas, probablement sur des plaques de piste mouillées… Cette session est un cauchemar !

 

BAGNAIA JUSTE DERRIÉRE LECUONA

 

Mais Bagnaia remonte trois, en S/M slick, ça commence donc à payer. Martin lui prend la place, il est en double Soft. Bagnaia meilleur temps devant Zarco, une seconde et demie !

La messe est dite, le slick est roi. Mais c’est la loterie, Martin va au tas. Et comme prévu, Bagnaia ose tout et pour l’instant ça marche.

Quartararo est treize ! Puis il monte six mais à quatre secondes de Bagnaia ! Puis il est trois à deux secondes et demie de Bagnaia alors que Lecuona prend le meilleur temps !

Fabio remonte à une seconde quatre de Bagnaia cette hypothèse en pole serait marrante, Bagnaia et Quartararo partiraient côte à côte sur la première ligne… Mais dans le dernier tour, Miller monte trois devant Quartararo. Zarco est neuf, Martin douze !

Lecuona est donc meilleur temps, lui qui sera viré en 2022 du team Tech3 !

 

MOTOGP : LA POLE DE BAGNAIA ET UN TRIPLÉ DUCATI.

BAGNAIA COMME PRÉVU: LA RAGE PERMET TOUT

 

Gros plan TV sur Valentino Rossi dans son stand qui porte un casque en hommage à ses tifosi, délire dans le public avant la Q1 !

 

LE CASQUE DE ROSSI DEDIÉ A SON PEUPLE

 

J’avais prédit que cette Q1 serait démentielle, avec les deux prétendants au titre, Quartararo et Bagnaia  plus plein d’autres stars…

Tout le monde est en double Soft slicks… Dans son deuxième tour, Bagnaia est second et donc potentiellement qualifié. Puis Quartararo prend le meilleur chrono !

 

FABIO AVAIT LA POLE MAIS EST DÉCLASSÉ CAR IL Y AVAIT UN DRAPEAU JAUNE

 

Mais Bagnaia est là, on sait qu’il n’a rien à perdre, meilleur temps devant Quartararo ! ce serait génial que les deux aillent en Q2…

Le problème, il est difficile de chauffer les pneus à bonne température avec une piste à 17 degrés. Lecuona monte parfois derrière Bagnaia, Quartararo trois, ce serait un désastre !

Chute de Binder, drapeau jaune, ce tour là ne compte pas, Mir va au tas, re-drapeau jaune, Rins passe deux, Quartararo fait le meilleur temps mais sous drapeau jaune, temps non compté.

Au final, Bagnaia est qualif pour Q2 avec Lecuona, Et finalement Fabio partira quinze sur la grille dimanche !

 

 

Ce qu’il en dit après coup: « Une stratégie pour demain? Non, non, non ! Je ne veux pas savoir car je pense que c’est quelque chose qui met simplement plus de pression. Et ma stratégie est d’attaquer dès le début. Je dois récupérer le plus de points possibles, puis nous verrons ce qui arrivera, mais bien sûr je dois remonter beaucoup de positions car je pense que mon potentiel sur le sec est bon.  Je verrai avec quels pneus, mais je pense que cela peut être une très bonne course demain. Bien sûr, elle sera différente car c’est la première fois que je suis en dehors du top 10 ou du top 12 en qualification. Donc nous verrons. »

Il devra reprendre un paquet de mecs pour perdre le minimum de points derrière un Bagnaia qui est bien parti pour la pole…

 

PREMIÈRE PREMIÈRE LIGNE POUR MARINI

 

La pole elle arrive. Piste sèche à 18 degrés. Marc Marquez manque de s’en mettre une énorme, mais il reste en selle !

Bagnaia est meilleur temps devant Lecuona. Bagnaia cherche partout la limite et améliore son chrono quasiment à chaque tour ! Une seconde deux d’avance sur Lecuona.

Chute de Martin, la deuxième de l’après-midi ! Puis une nouvelle fois, la troisième !

Petrucci monte deuxième temps, Zarco est dix. On est à quatre minutes du bout, les chronos s’affolent mais derrière Bagnaia !

Miller est deux, ce serait un coup de génie pour Ducati… Miller met du gaz, il reste deux mais à 25 millièmes de Bagnaia… Marc Marquez s’en met une deuxième chute…

Un GP totalement inattendu se profile !

C’est Luca Marini qui est trois et en première ligne, une autre Ducati… Marini est le frère de Rossi et roulera en 2022 dans le team VR46, une vraie entrée dans le grand monde cette première ligne.

Sa première première ligne !

Côté français, nouveau désastre, car Johan Zarco chute dans son dernier tour rapide !

 

MARINI COMPLÈTE LE TRIO DUCATI DE TÊTE

 

Ce qui est clair c’est que Fransesco Bagnaia et ses potes de Ducati peuvent reprendre un paquet de points à Quartararo, le suspense durera donc possiblement jusqu’à Portimao…

A moins que le destin en décide autrement…

Quant à la foule venue dire adieu à Rossi, elle a un deuxième héros durant ce GP de Misano, Bagnaia fera probablement retentir le « Fratelli d’Italia ».   

 

BAGNAIA ET MILLER, SITUATION RÊVÉE

 

Ce qu’il dit après cette pole:

Je suis très heureux car ce matin j’ai été un peu en difficulté, notamment avec les nouveaux pneus pour la pluie, et nous ne savons pas vraiment pourquoi. Ce matin c’était assez difficile car j’avais tendance à faire surchauffer le pneu arrière, et ce n’était donc pas facile dans ces conditions de faire un bon temps au tour. Mais le fait d’avoir ces conditions aide un peu, car on dispose de plus de tours pour être bien en confiance avec la moto. Au final je suis très content d’obtenir cette nouvelle pole position ici devant nos supporters, c’est une très bonne façon de finir ce samedi ».

 

MOTO2 : LA POLE DE LOWES

Raul Fernandez se met au tas à deux minutes du bout, pour la pole c’est foutu. Sam Lowes prend le meilleur temps, pas mal l’Angliche… Il reste pole, devant Navarro et Augusto Fernandez. Ce GP marche toujours sur la tête, Raul Fernandez est dixième temps et Gardner quatorze. Lowes devient le pilote qui a pris le plus de pole en Moto2, dix sept au total…

Un GP étonnant mais fascinant en fait, tout se fera dimanche…

Ce samedi, autre moment d’émotion, les Italiens disent adieu à leur héros Rossi, ils ont un nouveau héros avec Bagnaia et le troisième (meilleur pilote de tous les temps) Agostini a présenté la MV Agusta Super Veloce qui va sortir et qui porte son nom…

 

L’ITALIE EN EXTASE TOTALE AVEC CE PASSAGE DE GIACOMO AGOSTINI

Résultats sur

https://www.motogp.com/fr/Results+Statistics

Jean Louis BERNARDELLI 

Phgotos MotoGP et DR

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

Jean Louis Bernardelli