ALPINE EUROPA CUP. 4 PILOTES VISENT LE TITRE 2021

QUATRE PILOTES POUR UN TITRE À PORTIMÃO

 

La quatrième édition de l’Alpine Elf Europa Cup connaîtra son dénouement cette semaine avec quatre concurrents encore en lice pour le titre à Portimāo sur la piste de l’Autódromo Internacional do Algarve au sud du Portugal. Parmi eux, deux d’entre eux batailleront également pour la couronne dans la catégorie Junior dans une finale plus intense que jamais !

Douze mois après avoir accueilli l’ultime rendez-vous de la saison 2020, le tracé aux courbes ondulantes et aux innombrables dénivelés de Portimão sera à nouveau le théâtre de luttes disputées où tous les protagonistes chercheront à se mettre en valeur une dernière fois cette année.

 

BATAILLE ROYALE

 

Trois fois vainqueur cette saison, Jean-Baptiste Mela de l’écurie Autosport GP, arrive au Portugal en position favorable, comptant dix-huit points d’avance sur son plus proche rival.

Avec vingt-deux unités en jeu à chaque course, le tenant du titre pourrait s’offrir un deuxième sacre en autant d’années et ce dès la première manche du week-end, pour devenir le premier concurrent à remporter à deux reprises l’Alpine Elf Europa Cup…

Et le premier à réaliser un tel exploit depuis l’Italien Massimo Sigala, à l’époque dans les années 80-90,  de l’Alpine Europa Cup originelle, disputée avec des Alpine GTA V6 Turbo en lever de rideau des GP F1!

S’il a son destin en main, le Français devra toutefois se méfier de ses poursuivants. Relancé après son doublé au Circuit Paul Ricard, le jeune Belge Ugo de Wilde d’Herrero Racing, cherchera à poursuivre sur sa lancée pour créer la surprise tandis que Lilou Wadoux du Patrick Roger Autosport GP, est loin d’avoir abdiqué…

Les deux pilotes seront d’autant plus offensifs qu’ils s’affronteront également pour la couronne dans la catégorie Junior, qui penche pour l’heure en faveur du Belge.

Deuxième l’an passé et auteur d’un double podium au Portugal, Laurent Hurgon de LSGroup Autosport GP, devra en revanche compter sur des circonstances extrêmement favorables, puisqu’il est dans l’obligation de réaliser un score parfait pour espérer avoir une chance d’être sacré.

 

MELA 1er CANDIDAT AU TITRE ET A SA PROPRE SUCCESSION…

DES LUTTES À TOUS LES NIVEAUX

 

La bataille pour les places d’honneur promet également de faire rage. Corentin Tierce autre pilote Herrero Racing, Louis Méric de Race Cars Consulting et Simon Tirman d’Autosport GP, ont beau avoir fait une croix sur le titre, les trois hommes se disputeront la cinquième position du classement général final ainsi que le troisième rang dans la catégorie Junior.

 

Leader provisoire dans cette lutte, Corentin Tierce misera sur sa régularité tout en visant un premier podium, tandis que Louis Méric chassera sa première victoire.

De son côté, Simon Tirman voudra conclure sa campagne de retour sur les circuits avec un nouveau succès.

Tous devront néanmoins se méfier de Gosia Rdest du Chazel Technologie Course, puisque la Polonaise reste placée en embuscade et avait brillé lors d’une passe d’armes d’anthologie, l’opposant à Lilou Wadoux l’an passé à Portimão.

 

ATTENTION A … UGO DE WILDE!

DERNIERS DUELS CHEZ LES GENTLEMEN

 

Si Stéphane Auriacombe encore un membre d’Herrero Racing, s’est déjà adjugé le titre dans la catégorie Gentlemen – et le test en Alpine A110 GT4 en récompense – lors du récent rendez-vous sur le Paul Ricard au Castellet, ses adversaires feront tout pour l’empêcher de boucler l’année en beauté.

Champion déchu, Philippe Bourgois de Chazel Technologie Course, arrivera en Algarve avec la ferme intention de démontrer qu’il est d’ores et déjà prêt à prendre sa revanche en 2022!

Le Belge devra toutefois assurer sa deuxième place face à ses poursuivants, dont Pierre Macchi du Patrick Roger Autosport GP, Grégory Romano d’Autosport GP et Laurent Richard d’Herrero Racing. Les trois hommes, qui se tiennent en sept unités seulement, viseront notamment leur première victoire de la saison tout en bataillant pour terminer sur le podium général final de la classe.

Franc Rouxel encore un Herrero Racing boy et Anthony Fournier de Race Cars Consulting, auront également à cœur de briller une dernière fois.

Enfin, deux pilotes inéligibles aux points compléteront le peloton en évoluant au sein de la structure Chazel Technologie Course : Jean-Paul Dominici, bien connu en TTE, et Philippe Quetaud, qui retrouvera le volant de l’Alpine A110 N°110, après son double podium dans la catégorie pour ses débuts sur ce même circuit l’an passé.

 

François LEROUX

Photos : ALPINE CUP 

 

LILI WADOUX… EN EMBUSCADE !

 

ALPINE A 110Cup Sport

About Author

gilles