WTCR. LES FRANÇAIS BRILLENT A PAU ARNOS. YVAN MULLER EN PÔLE DEVANT JEAN KARL VERNAY

 

 

Grande premiére ce week-end pour le circuit Français de Pau-Arnos, créé en 1986 par Bernard Teulé et qui accueille pour la toute 1ére fois une compétition automobile Internationale car jusqu’alors, seules des épreuves motos Internationales, s’y étaient déroulées.

 

 

Et première pole position de la saison 2021 pour un pilote tricolore, l’ancien multiple Champion du monde des voitures de tourisme du WTCC, Yvan Muller sur ce tracé Pyrénéen de Pau-Arnos

Muller qui indiquait:

« S’il n’y avait qu’une seule pole position à faire durant la saison, ce serait celle-ci. Alors c’est sympa. Initialement en début d’année cette course n’était pas prévue, nous devrions être en Asie en ce moment, à cause de toutes les complications nous sommes ici et c’est une bonne chose. Bien sûr, très satisfait de la pole position et très satisfait du rythme et du travail d’équipe que nous avons tous fait. Nous le méritons. Car la Course 1 je partirai en P10, il est donc important de sauver la voiture pour être en sécurité pour la Course 2, ce qui peut être compliqué avec le premier virage, la chicane, tout peut y arriver. Nous avons vu la semaine dernière à Most ce qui s’est passé, alors j’espère que tout le monde restera calme et intelligent. Mais il y en a toujours un qui déconnecte ! donc j’espère qu’il n’en sera rien!

 

CIRCUIT DE PAU-ARNOS – BERNARD TEULE ET ERIC BARBAROUX

 

Une véritable nouveauté donc en sport automobile au niveau Mondial, grâce aux efforts conjugués de la famille Teulé – la fille Nadia dirige les activités du circuit – et d’Eric Barbaroux, l’ancien promoteur du Grand Prix de France de F1, lorsque celui-ci se déroulait dans la Nièvre à Magny cours et plus récemment, organisateur du Grand Prix de Paris des monoplaces électriques de la Formule e.

 

 

Situé dans le sud-ouest de la France, presque à la frontière avec l’Espagne, la piste Française serpente sur 3 030 km de montées et de descentes, avec une chaussée étroite et des issues de secours en herbe qui rappellent par certains côtés le circuit Britannique de Brands Hatch, celui où le 6 octobre 1985, Alain Prost a décroché le 1er de ses quatre titres de Champion du Monde.

 

 

Sur leur piste à domicile, les pilotes Français ont réussi lors de la session des qualifications à émerger, avec Yvan Muller le poleman et Jean-Karl Vernay, se partageant la première ligne, tandis que le leader du classement général provisoire du WTCR 2021, un autre tricolore Yann Ehrlacher, a réussi à atteindre la Q3 et il partira cinquième.

 

 

Muller a été le seul à pouvoir passer sous le mur des 1’19 » lors de la séance décisive, arrêtant les chronos en 1’18″973. Vernay, qui avait terminé la Q2 en tête en 1’18 » 777, n’a pas pu répéter la même référence en Q3, s’arrêtant en 1’19 » 206.

Troisième place pour le Hongrois Norbert Michelisz, qui a devancé les deux Lynk & Co de l’Uruguyén Santiago Urrutia et donc de Yann Ehrlacher, qui a commis quelques erreurs dans sa tentative. Le Champion en titre partagera la troisième ligne de la grille avec l’Argentin Esteban Guerrieri, le premier de ses rivaux au classement provisoire.

 

 

Le pilote Argentin a été exclu du Top-5 à la fin de la Q2, avec Urrutia qui a réussi à se qualifier pour la Q3 à la fin de la séance, mais s’est néanmoins dit satisfait au micro d’Eurosport d’avoir décroché la sixième position.

Derrière lui, son compatriote et coéquipier Nestor Girolami, tandis que le Portugais Tiago Monteiro avec la troisième Honda a frôlé le Top-10, finissant onzième.

 

 

Ce sera donc le Belge Frédéric Vervisch qui profitera de l’inversion de grille en course 1, qui s’élancera depuis  la pole position devant le Suédois Thed Bjork et l’Italien Gabriele Tarquini.

Les Cupra semblent en grande difficulté, alourdis de 20kg par rapport au précédent rendez-vous à Most. En pole il y a tout juste une semaine, le nouveau Champion d’Europe TCR, l’Espagnol Mikel Azcona termine seulement en 19éme position et dernière position.

 

 

Le meilleur de la patrouille de l’équipe Zengo étant le Britannique Rob Huff, 14éme, tandis que l’Espagnol Jordi Gené et le Hongrois Bence Boldizs, sont respectivement 16éme et 17éme.

Si à Most, Gilles Magnus avait été stoppé par un problème technique, en France ce samedi c’est le pilote Belge qui a commis une faute, tapant à seulement cinq minutes du début de la Q1. Le drapeau rouge a retardé longuement la séance, alors que Magnus a ensuite pu ramener sa voiture aux stands, mais il n’a pas pu continuer et prendre part aux qualifications.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : WTCR -TEAMS

 

LE RÉSULTAT DES QUALIFICATIONS SAMEDI 16 OCTOBRE 2021

 

1 – Yvan Muller (Lynk & Co) Cyan – 1’18″973 (Q3)

2 – Jean-Karl Vernay (Hyundai) Engstler – 1’19″206 (Q3)

3 – Norbert Michelisz (Hyundai) BRC – 1’19″235 (Q3)

4 – Santiago Urrutia (Lynk & Co) Cyan – 1’20″093 (Q3)

5 – Yann Ehrlacher (Lynk & Co) Cyan – 1’20″333 (Q3)

 

6 – Esteban Guerrieri (Honda) Münnich – 1’19″053 (Q2)

7 – Néstor Girolami (Honda) Münnich – 1’19″104 (Q2)

8 – Gabriele Tarquini (Hyundai) BRC – 1’19″108 (Q2)

9 – Thed Björk (Lynk & Co) Cyan – 1’19″127 (Q2)

10 – Frederic Vervisch (Audi) Comtoyou – 1’19″185 (Q2)

11 – Tiago Monteiro (Honda) Münnich – 1’19″215 (Q2)

12 – Nathanaël Berthon (Audi) Comtoyou – 1’19″370 (Q2)

 

13 – Luca Engstler (Hyundai) Engstler – 1’19″373 (Q1)

14 – Robert Huff (Cupra) Zengő – 1’19″466 (Q1)

15 – Tom Coronel (Audi) Comtoyou – 1’19″637 (Q1)

16 – Jordi Gené (Cupra) Zengő – 1’19″765 (Q1)

17 – Bence Boldizs (Cupra) Zengő – 1’19″854 (Q1)

18 – Attila Tassi (Honda) Münnich – 1’19″867 (Q1)

19 – Mikel Azcona (Cupra) Zengő – 1’19″889 (Q1)

20 – Gilles Magnus (Audi) Comtoyou – pas de temps

 

RAPPEL DU CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT

 

1.Ehrlacher : 135 points – 2.Guerrieri : 115 -3.Azcona : 109 – 4.Urrutia : 105 – 5.Vernay : 102;  – 6.Muller : 101– 7.Girolami : 95 – 8.Michelisz : 93 – 9.Vervisch : 92 –  10.Magnus : 91

L’AUDI DU NÉERLANDAIS TOM CORONEL  – 

 

Sport Tourisme WTCR

About Author

gilles