VERVISCH 1er VAINQUEUR EN AUTO SUR LE CIRCUIT DE PAU ARNOS EN WTCR

 

 

WTCR-2021-PAU-ARNOS- Frédéric VERVISCH

 

Deuxième victoire de la saison pour le Belge Frédéric Vervisch, qui s’est élancé depuis la pole position acquise grâce à l’inversion de la grille, et franchissant la ligne d’arrivée en première position qu’il a conservé.

Le pilote Belge s’était déjà imposé au Motorland Aragon à Alcaniz, alors qu’il avait plutôt remporté la seconde course, après avoir été le plus rapide en qualifications.

 

VERVISCH SUR LES TABLETTES DE PAU ARNOS

 

Le pilote de l’écurie Belge Comtoyou, restera dans les annales et les tablettes comme le tout 1er pilote à s’être imposé en terre Béarnaise et avoir triomphé et remporté une course automobile Internationale sur le tracé Pyrénéen de Pau-Arnos, cher à la famille Teulé!

Vervisch qui déclarait après son succès Béarnais :

« Avant le week-end, je ne m’attendais pas à la victoire mais avec la grille inversée, vous espérez gagner. De l’extérieur ça a toujours l’air facile mais le départ n’a pas été méga. Ils ont eu un meilleur départ que moi mais j’ai pu rester devant. C’était la clé de la course. »

Et il indiquait :

« Mais ensuite, nous avons eu la voiture de sécurité et je pense que j’ai surpris tout le monde en partant très tôt. Mais je savais que quand j’étais derrière la voiture de sécurité, je savais qu’il était rapide donc je pouvais partir tôt, puis j’ai établi un écart et j’ai pu garder l’écart même si Thed est revenu un peu. Mais il semblait que l’écart était assez grand . » 

Et il précisait encore et concluait :

« Et je suis très heureux d’avoir terminé la course sans problème technique car c’est très difficile ici pour la voiture ! C’était ma plus grande inquiétude après un bon départ, disons merci à mon équipe et à Audi. Mais le départ est la clé ici et nous avions le rythme pour être devant. »

 

 

Un long régime de voiture de sécurité a également aidé Vervisch, celle-ci restant en piste pendant sept tours après l’accident de la Honda du Portugais Tiago Monteiro au départ, qui s’est retrouvé contre les protections en raison d’un contact avec le Français Yann Ehrlacher le leader du Championnat !

 

 

A la relance, le coureur de l’écurie Comtoyou se maintenait solidement au commandement, gérant sans problème le retour du Suédois Thed Björk en fin de course.

Le pilote Suédois de Lynk & Co a bien tenté de rattraper l’écart de deux secondes qui le séparait, mais il n’a jamais pu lancer l’attaque face à Vervisch.

 

WTC 2021 – PAU ARNOS – GABRIELE TARQUINI

 

En revanche, l’inoxydable Italien Gabriele Tarquini, qui suivait a perdu du terrain au volant de sa Hyundai, mais l’ancien pilote de F1, a tout de même décroché son deuxième podium de la saison, avec sa troisième position sous le damier.

 

 

 

Un excellent envol au départ a permis à la Honda de l’Argentin Esteban Guerrieri de sauter en quatrième position devant son coéquipier et compatriote Nestor Girolami, mais il n’a pu décrocher que la quatrième place.

Guerrieri était à vingt points du leader du classement provisoire Ehrlacher, auteur d’un départ opaque, à l’instar de ses coéquipiers Yvan Muller et Santiago Urrutia !

 

WTCR 2021 PAU ARNOS – YANN ERLHACHER

 

Après avoir survécu au contact avec Monteiro et pu poursuivre la course, Yann Ehrlacher a finalement terminé à la huitième place, suivant Jean-Karl Vernay et Norbert Michelisz tout au long de la course, ce dernier cédant la place à son collègue de Hyundai à cinq tours de l’arrivée en troisième position du classement.

 

 

Muller, en revanche, risque de payer cher une erreur dans le virage 3, alors qu’il n’a pas vu Attila Tassi, le pilote Hongrois se rapprocher … Le pilote Français Lynk & Co a souffert de la rupture de la suspension avant droite et Muller a donc été contraint de s’arrêter immédiatement dans les stands. Les mécaniciens de Cyan Racing se sont mis au travail, parvenant même à le renvoyer en piste pour vérifier que les dégâts avaient été réparés en vue de la course 2, où l’ancien quadruple Champion du monde WTCC s’élancera devant tout le monde.

Urrutia, a écopé de 5 positions de pénalité sur la grille de départ pour avoir gêné le Néerlandais Tom Coronel en qualifications, et de ce fait il a glissé et dégringolé en queue de peloton à l’extinction des feux tricolores, n’assurant qu’un seul point avec sa quinzième place à l’arrivée.

 

WTCR 2021 PAUN ARNOS Rob-HUFF

 

Rob Huff, le Britannique, était également hors de combat, stoppé par un problème technique alors qu’il occupait la neuvième position, ainsi que son coéquipier chez Cupra, l’Espagnol Jordi Gené, qui a subi la défaillance de la suspension arrière gauche en sautant trop violemment sur les bordures de la première chicane rapide. Après avoir terminé dans les graviers, l’Espagnol a réussi à revenir aux stands, mais seulement pour abandonner…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : WTCR -TEAMS

LE CLASSEMENT DE LA 1ére COURSE DE PAU-ARNOS LE 17 OCTOBRE 2021

 

1 – Frederic Vervisch (Audi) Comtoyou – 20 tours

2 – Thed Björk (Lynk & Co) Cyan à 1″069

3 – Gabriele Tarquini (Hyundai) BRC à 5″045

4 – Esteban Guerrieri (Honda) Münnich à 7″052

5 – Néstor Girolami (Honda) Münnich à 8″377

6 – Jean-Karl Vernay (Hyundai) Engstler à 10″199

7 – Norbert Michelisz (Hyundai) BRC à 11″281

8 – Yann Ehrlacher (Lynk & Co) Cyan à 11″846

9 – Luca Engstler (Hyundai) Engstler à 14″533

10 – Tom Coronel (Audi) Comtoyou à 15″000

11 – Nathanaël Berthon (Audi) Comtoyou à 15″855

12 – Attila Tassi (Honda) Münnich à 18″971

13 – Mikel Azcona (Cupra) Zengő à 20″009

14 – Gilles Magnus (Audi) Comtoyou à 20″254

15 – Santiago Urrutia (Lynk & Co)  Cyan à 21″411

16 – Bence Boldizs (Cupra) Zengő à 21″878

 

MEILLEUR TOUR: Frédéric Vervisch en 1’19″837

 

ABANDONS

Robert Huff

Jordi Gené

Yvan Muller

Tiago Monteiro

 

LES 4 PILOTES FRANÇAIS DU WTCR: VERNAY, ERLHACHER, MULLER ET BERTHON

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE 2021

1.Ehrlacher : 149 points – 2. Guerriers : 129 – 3.Vernay : 119 – 4.Vervisch : 118 – 5.Azcona : 113 – 6.Urrutia : 109 – 7.Muller, Björk et Girolami : 106 – 10.Michelisz : 101

 

Sport Tourisme WTCR

About Author

gilles