NEUVILLE SOLIDE LEADER EN CATALOGNE DEVANT EVANS, OGIER ET SORDO

 

 

 

Le Belge Thierry Neuville au volant de sa Hyundai, a continué ce samedi 16 octobre sa domination sur le Rallye d’Espagne disputé sur les routes sinueuse et tortueuses de la Catalogne, termine largement en tête cette seconde la journée, à l’issue de la treizième spéciale courue dans les 2,15km des rues de la station balnéaire de Salou, filant dimanche vers un succès mérité qui désormais lui tend les bras, sa deuxième victoire de la saison.

 

 

Neuville qui confiait :

« Évidemment, quand tout va dans le bon sens, ça fait du bien et c’est un plaisir de piloter. Ce n’était pas une journée facile car les conditions étaient difficiles le matin avec des spéciales très sales. »

 

 

Derrière la bataille continue de faire rage entre les deux pilotes Toyota qui visent de décrocher le titre mondial, le Gallois Elfyn Evans second à 16 secondes 4 et le Français Sébastien Ogier, troisième lui à 38 secondes 7 mais qui va devoir sérieusement s’employer ce dimanche pour tenter de s’accrocher et de sauver cette position et ses précieux points et ainsi rester sur le podium.

Et résister au retour de l’autre pilote Hyundai, le local Dani Sordo qu’il ne devance plus que de deux secondes 2 !

 

 

Dani Sordo, bien remonté sur leader du Championnat du monde, dont la  Toyota a calé dans une épingle, faisant ainsi  perdre beaucoup de temps au multiple Champion du monde !!!.

 

 

Sébastien Ogier qui indiquait :

« Le moteur a calé et je ne sais pas pourquoi.. J’étais sur l’embrayage comme d’habitude puis dans une épingle, il a juste calé. Nous savons que sur ce genre de spéciale, cela peut arriver. Nous avons passé un excellent après-midi mais au moins le rythme est là »

Et le Gapençais d’ajouter et de préciser :

 « Je suis vraiment confiant pour demain. On a les bonnes armes pour aller chercher le podium »   

De son coté, Evans expliquait :

« Je ne suis pas content pour être honnête. Ce n’est pas ce que nous voulions. Je ne me sentais pas aussi à l’aise ce matin mais c’était encore pire cet après-midi. Il est juste de dire que nous avons amélioré certains domaines où nous avions du mal, mais j’ai perdu l’équilibre général de la voiture aussi. »

Quant à Dani Sordo, lui il déclarait :

« J’ai eu un problème au départ et j’ai perdu un peu de temps. Ce matin, c’était un beau combat, mais cet après-midi, Seb était tout le temps un peu devant. C’est tellement difficile pour nous parce que nous poussons comme des dingues tout le temps et il est toujours juste devant. »

 

 

De ce classement a malheureusement disparu le jeune Français Adrien Fourmaux, le pilote de la Ford M Sport,  jusqu’alors brillant sixième et hélas victime dans l’ES11 dans une partie très étroite de cette spéciale, il tape légèrement un rail à l’avant-gauche et a été contraint de travailler sur sa Ford Fiesta avant de pouvoir repartir au ralenti… Du coup Adrien perd près de neuf minutes. …

Il pointe loin au vingtième rang à douze minutes trente deux.

 

 

A noter l’excellent comportement d’Eric Camilli, au volant de sa C3 rally2 Citroen, classé dans le Top 10, lui, au neuvième rang à sept minutes cinquante deux!

Dénouement ce dimanche avec les quatre dernières spéciales (ES14 et les 9,10km de Santamarina 1- Riudecanyes 1 et ses 16,35 km suivi des deuxièmes passages dont la Power stage de Riudecanyes2)  mais Neuville semble bien parti pour renouveler son triomphe de 2019 !

 

Alfredo SORIA

Photos : WRC –TEAMS

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE SAMEDI SOIR 16 OCTOBRE

 

1 – Neuville-Wydaeghe (Hyundai i20) en 2h03’45″7

1 – Evans-Martin (Toyota Yaris) à 16″4

3 – Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) à 38″7

4 – Sordo-Carrera (Hyundai i20) à 39″9

5 – Rovanpera-Halttunen (Toyota Yaris) à 1’12″3

6 – Greensmith-Patterson (Ford Fiesta) à 3’45″2

7 – Solberg-Drew (Hyundai i20) à 3’45″9

8 – Solans-Martì (Hyundai i20) à 3’53″8

9 – Camilli-Vilmot (Citroen C3 WRC2) à 7’52″8

10 – Gryazin-Aleksandrov (Skoda Fabia WRC2) à 8’02″5

11 – Lindholm-Hamalainen (Skoda Fabia WRC2) à 8’10″7

12 – Suninen-Markkula (Hyundai i20) à 8’19″9

13 – Kajetanowicz-Szczepaniak (Skoda Fabia WRC2) à 8’42″1

14 – Lopez-Rozada (Skoda Fabia WRC2) à 8’43″7

15 – Cais-Zakova (Ford Fiesta WRC2) à 8’45″2

 

Rallye WRC

About Author

gilles