L’ATTAQUE KAMIKAZE DE VAN DER LINDE SUR LAWSON DISCRÉDITE LE TITRE SURPRISE DE GOETZ EN DTM

 

 

 

 

Quelques jours après l’incroyable et inattendu dénouement et l’épilogue de la saison 2021 du DTM à l’issue de l’ultime manche dimanche dernier au Norisring à Nuremberg continue d’alimenter les conversation et de faire encore débat, car l‘inadmissible ‘attaque Kamikaze’ effectuée par le Sud-Africain Kelvin van der Linde va lui causer longtemps un préjudice considérable, lequel risque en outre de nuire à la crédibilité de la série Allemande !

Car cette seconde course décisive pour l’attribution du titre de Champion DTM 2021 au Norisring, d’une part, a été essentiellement marquée par la mauvaise manœuvre au premier virage de Kelvin van der Linde sur le leader du Championnat, laquelle a d’autre part, ruiné le rêve de titre du pilote soutenu par l’un des plus importants sponsors des sports mécaniques, le géant Autrichien Red Bull, le Néo-Zélandais Liam Lawson, qui était de loin le mieux positionné pour décrocher la couronne 2021 !

Soutien qui laissera des traces dans la future carrière de van der Linde car les responsables sportifs de la firme de Fuschl am See, avec à leur tête le fameux et célèbre Docteur Marko, ne mâchent pas leurs mots…  à l’encontre de l’impétrant Sud-africain !

Et ce d’autant plus que de l’avis général cette fois, la ridicule sanction de cinq ridicules petites secondes de pénalité, au regard de l’énorme faute qui a complètement faussé l’issue du Championnat DTM 2021, a mal été accueilli et interprété dans le paddock …

La très grande majorité estimant que le verdict de ses cinq secondes était une punition beaucoup trop légère, attribué par les commissaires sportifs,  bien indulgents !!!

Car tout de même Liam Lawson possédait au départ 19 points d’avance sur van der Linde et 20 sur Goetz, finalement Champion DTM 2021

 

 

Si l’on ajoute à l’élimination de Lawson et de van der Linde, l’auteur de la bévue insensée, que dans le camp Mercedes, on a tout fait du coup pour permettre au troisième larron, Maximilian Goetz de gagner obligatoirement cette dernière course, afin de lui offrir le titre, grâce à des coéquipiers de la marque à l’étoile, Philip Ellis et Lucas Auer qui le précédaient et qui sur ordre, ont considérablement ralenti pour lui ouvrir la voie de la 1ére place dans les derniers tours et de conquérir le titre DTM 2021.

Une chose est sûre dans cette lamentable affaire, si Lawson a le plus perdu abandonnant le titre, lui qui à 19 ans avait fait une formidable saison et sui aurait dû être le plus jeune tenant du titre DTM avec l’une de deux Ferrari de l’écurie italienne Scuderia AF Corse, van der Linde va longtemps devoir supporter les suites de sa bêtise… face à la vindicte générale et à la puissance de Red Bull !!!

Pour ce qui le concerne, le jeune Néo-Zélandais, l’un des poulains protégé de Red Bull, a mené une magnifique première campagne au volant d’une berline, lui qui vient de la monoplace et qui cette année menait parallèlement un autre et second programme en F2 !

Et avec 19 points d’avance sur son rival van der Linde, 19 points c’était presque une hypothèque sur le trône 2021. Presque, parce que l’attaque désespérée de son adversaire a tout gâcher.

En tout cas pour mécontenter Red Bull qui finançait les deux Ferrari AF Corse celle de Liam lawson et celle d’Alex Albon, le Thaïlandais absent lui au Norisring car retenu au GP de Turquie  et remplacé par un autre Néo-Zélandais Nick Cassidy, excellent et brillant troisième sur le podium de la 1ére manche !

 

LIAM LAWSON DEVANT NICK CASSIDY

 

Et pas sûr non plus que Liam souhaite revenir malgré sa sensationnelle première campagne DTM 2021…  On imagine que la conclusion ne peut que  pousser Lawson à ne pas vouloir revenir dans la série.

Lui qui confiait à chaud :

« La saison a été fantastique, mais la façon dont elle s’est terminée n’est pas quelque chose à quoi je m’attendais. Ce n’est pas une discipline dont j’aimerais faire partie à l’avenir. »

En tout cas, comme l’a confirmé l’homme qui supervise tous les programmes Red Bull, Helmut Mark, la marque de boissons énergisantes à pour Lawson un programme 2022 totalement monoplace, entièrement dédié à la Formule 2, tout en commençant en parallèle le travail avec l’équipe de F1, avec des tests.

Toujours affûté, le manager Autrichien n’ y est pas allé à la légère, avec van der Linde :

« Son geste était insensé. Cette conduite antisportive devrait être dûment sanctionnée, il aurait dû être disqualifié. »

 

 

Le pilote Audi a d’ailleurs été submergé par une vague de commentaires négatifs dans le paddock mais aussi des fans sur le Net, à la fois pendant la course mais aussi également dans les jours qui ont suivi.

Ces multiples reproches parfois violents l’ont donc poussé à s’exprimer sur son compte instagram :

« Après ce qui s’est passé dimanche, j’ai décidé de me détacher des réseaux sociaux et de réfléchir à l’incident, en contactant d’abord la personne qui méritait le plus des excuses. »

Et d’expliquer :

« Liam et moi avons parlé de ce qui s’est passé et je me suis excusé pour mon action qui lui a coûté le titre, et aussi pour la façon dont j’ai géré les médias immédiatement après la course. J’étais plein d’adrénaline, je n’en suis pas fier. »

Et de préciser :

« D’un point de vue sportif, chacun peut se faire sa propre opinion, nous les pilotes sommes obligés de prendre des décisions fondamentales en une fraction de seconde et elles ne sont pas toujours les bonnes et elles ont parfois des conséquences graves. Le traitement que j’ai reçu la semaine dernière m’a laissé un goût amer et il faudra du temps pour le surmonter »

 

 

van der Linde qui, pourtant, avait déjà été l’auteur d’autres manœuvres à la limite les week-ends précédents, s’attirant les critiques et l’agacement d’autres concurrents en plus de Lawson.

D’ailleurs la veille samedi au Norisring, Kelvin il avait déjà tenté un mouvement similaire sur Lawson déjà au départ de la 1ére course , tandis que plus tard dans la seconde course après l’incident Lawson, il a récidivé fermant violemment la porte à Maximilian Goetz qui le doublait, à tel point que la voiture de l’Allemand a été abîmée mais là fort heureusement sans gravité en raison du contact qu’il lui avait causé.

Sur toutes ces mauvaises actions, bien sûr, il devra sérieusement réfléchir pour ne pas porter durablement en course, l’étiquette de ‘Bad boy !

 

Peter SOWL

Photos : DTM – TEAMS

 

DTM Tourisme

About Author

gilles