SPECTACLE DE HAUT NIVEAU LORS DU BENELUX WORLD RALLYCROSS A SPA-FRANCORCHAMPS

 

Après un an d’abstinence pour cause de pandémie du COVID-19, le monde du Rallycross mondial se retrouvait à l’occasion du BENELUX WORLD RX OF SPA sur le nouveau tracé Spadois niché dans l’enceinte même des installations du mythique circuit Ardennais et qui a offert au cours de deux jours, un spectacle total !

Grâce à l’été indien qui régnait en maître au cours d’un week-end comme Spa-Francorchamps, n’en a pas connu beaucoup au cours de cette saison 2021, nombreux public de passionnés principalement agglutinés dans le stadium, véritable pièce maîtresse de ce nouveau tracé inauguré en 2019, a été conquis par le spectacle offert par la pléiade des 55 concurrents répartis en quatre classes.

Avec ses règles spécifiques concernant le parcours avec ses parties alternées d’asphalte et de terre, son banking, son ‘joker lap’, son jump spectaculaire ainsi que le symbole de Francorchamps, le fameux raidillon et son dénivelé de 15% à franchir en montée et en descente, ce nouveau tracé s’est parfaitement positionné dans le calendrier international pour le futur.

On aura juste regretté l’utilisation quasi nulle du banking et ce à cause du revêtement très granulé qui ralentissait trop les bolides.

Tous les pilotes présents ont en effet été unanimes en ce qui concerne la fluidité et le côté spectaculaire de cette nouvelle piste qui exige le maximum, tant du point de vue technique, que pilotage, pour tenter d’arriver à se frayer une place jusqu’en finale.

Au grand bonheur du public, les épreuves de qualifications s’enchainent non-stop et ne durent que quelques minutes exigeant une concentration et une maîtrise maximale et qui au moindre écart peuvent déjà signifier pratiquement la fin de tout espoir.

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2021-SPA-Johan-KRISTOFFERSONN-vainqueur-en-RX1-©-Manfred-GIET

 

LE RX1 RESTE LA CATÉGORIE REINE DU RALLYCROSS MONDIAL

 

Quant à la pièce maîtresse du Rallycross mondial, c’est bien toujours le RX1 qui tient la vedette, même si cette catégorie peut paraître quelque peu clairsemée avec seulement douze voitures parmi lesquelles les pilotes nordiques en général se partagent les lauriers.

A Spa-Francorchamps cependant, le Néerlandais Kevin ABBRING spécialiste du rallye, depuis le début du week-end semblait tenir le bon bout pour sérieusement ennuyer la phalange Suédoise, composée des frères Timmy et Kevin HANSEN et de Johann KRISTOFFERSONN, ainsi que des Finlandais Juha RYTKÖNEN et Niclas GRÖNHOLM.

 

-RALLYCROSS-MONDIAL-2021-SPA-Enzo-IDE-excellent-5ème-en-finale-©-Manfred-GIET

 

Malheureusement pour lui dans sa série de demi-finale, Timmy HANSEN dans un contact … ‘peu orthodoxe’ lui enleva toute chance en finale, alors que celle-ci paraissait réelle et ce qui valut une simple pénalité de cinq secondes à Timmy HANSEN pour la finale, finalement remportée de manière autoritaire par KRISTOFFERSONN, lequel jusqu’au damier, résistait aux assauts de l’autre frère HANSEN, Kevin et ce alors que le régional de l’étape, le Belge Enzo IDE terminait à une inattendue cinquième place, à la surprise générale du public local qui n’en espérait naturellement pas tant de lui qui découvrait le mondial de rallycross!!!

Et ce même si le Belge s’était fixé comme objectif d’atteindre la finale comme objectif principal du week-end… Pari tenu !

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2021-SPA-Guillaume-De-Ridder-autoritaire-vainqueur-en-RX2-e-et-leader-du-Championnat-©-Manfred-GIET

 LE BELGE DE RIDDER A PRÉFACÉ CE QUE SERA LE RALLYCROSS EN 2022.

 

Autre catégorie reprise au programme de Spa-Francorchamps, le RX2-e pour véhicules électriques, une version qui équipera la catégorie reine du RALLYCROSS dès 2022 !!!

Dans cette version, les RX2-e FORD FIESTA atteignent les 335 cv et jusqu’à 510 Nm de couple et avec des accélérations foudroyantes permettant de passer de 0 à 100 Km/h en à peine plus de 1 seconde…

Malheureusement d’un point de vue sonorité, le public reste sur sa réserve, avec un léger murmure contre le rugissement des moteurs thermiques du RX1 qui éveille véritablement les sens ce dont la qualité du spectacle risque d’en souffrir à l’avenir.

Un peu comme les monoplaces du Championnat du monde de la Formule e, qui peinent toujours à séduire après sept ans d’existence…

C’est un peu comme du café chaud et froid… tous les deux coulent de la même manière mais n’ont pas le même goût !

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2021-SPA-Guillaume-De-Ridder-autoritaire-vainqueur-en-RX2-e-et-leader-du-Championnat-©-Manfred-GIET

 

Et lors de cette avant-dernière manche de la saison à Spa-Francorchamps, c’est l’actuel leader au Championnat, un autre Belge, Guillaume DE RIDDER, Nivellois vivant à Paris et qui a travaillé comme ingénieur chez ALPINE en F1 qui a dominé sa catégorie, pour l’emporter haut la main en finale et ainsi se mettre en ordre utile pour remporter le titre lors des deux dernières manches de clôture au Nürburgring les 27-28 novembre prochains …

Si à cette date, le tracé qui serpente au travers des monts de l’Eifel Allemand n’aura pas encore enfilé sa parure hivernale !

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2021-SPAAndreas-BAKKERUD salue le public après sa victoire et son titre de Champion-d’Europe en RX2-©-Manfred-GIET

 LE NORVÉGIEN BAKKERUD CHÉRI DU PUBLIC ET CHAMPION D’EUROPE EN EURO RX1.

 

Autre pilote qui aura fait l’unanimité tout au long du week-end Spadois, le Norvégien Andreas Bakkerud et sa VW Polo qui non seulement était présent avec une imposante délégation de fans accourus de la pourtant lointaine Norvége, mais qui pour leur plus grand bonheur, a dominé la catégorie EURO RX1 de la tête et des épaules et ce le jour … de son 30ème anniversaire !.

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2021-SPA-Andrea-BAKKERUD-vainqueur-en-EURO-RX1-et-Champion-dEurope-©-Manfred-GIET-

 

Grâce à sa victoire en finale, il devenait du coup avant les deux dernières manches du Championnat à Montalegre au Portugal et au Nürburgring en Allemgne, Champion d’Europe avant la lettre ce qui lui aura certainement donné un avant-goût pour la saison 2022, où on devrait le découvrir en WORLD RX1 très certainement grâce à un talent dans une discipline où les Nordiques sont passés maîtres depuis toujours

.

RALLYCROSS-MONDIAL-2021-SPA-Yury-BELEVSKIY-Audi-A1-le-vainqueur-autoritaire-Suisse-en-EURO-RX3-©-Manfred-GIET

 

Terminons enfin par la plus petite catégorie, dites des espoirs, EURO RX3 où le Suisse Yury BELEVSKY, au volant d’une AUDI A1, a triomphé de belle manière en finale et ce après s’être déjà abondamment illustré dans les séries qualificatives ainsi qu’en demi-finale.

Lui aussi sera un ‘’client’’ pour des tâches plus ardues dans le futur.

En résumé le week-end Spadois du Mondial WRX aura dévoilé un programme très attrayant avec des joutes intenses et spectaculaires et qui devraient en appeler d’autres dès l’année prochaine, où il est déjà quasiment acquit que Spa-Francorchamps, fera vu le succès sportif et populaire, à nouveau partie du calendrier mondial.

 

 Manfred GIET

Photos: Publiracing Agency

RALLYCROSS-MONDIAL-2021-SPA- Voilà à quoi ressemble un cockpit d’une RX2-e © Manfred GIET

 

Rallycross Rallye

About Author

gilles