LE TOYOTA GAZOO DÉBARQUE EN ESPAGNE AVEC LES YEUX RIVÉS SUR LES DEUX TITRES WRC 2021

 

 

Le TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team peut remporter le Championnat du Monde WRC 2021 pilotes et constructeurs dès le Rallye d’Espagne ce dimanche 17 octobre!

Le Rallye d’Espagne, avant-dernière épreuve de la saison, se déroulera du 15 au 17 octobre, en Catalogne au sud de Barcelone

Le TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team mène le classement des constructeurs avec 61 points d’avance, et il ne restera plus que 52 points à distribuer après l’épreuve Catalane.

Pour la troisième saison consécutive, un pilote Toyota est assuré de remporter le titre des pilotes. Sébastien Ogier est actuellement leader du Championnat avec 24 points d’avance sur son coéquipier Elfyn Evans, récent vainqueur en Finlande.

Il suffirait à Ogier de marquer 6 points en Espagne – un rallye qu’il a déjà remporté 3 fois – pour sécuriser un huitième titre mondial§

Evans, lui, est en quête de sa première couronne. Kalle Rovanperä est actuellement quatrième au classement général des pilotes et à seulement un point d’une place sur le podium.

Le pilote du TGR WRC Challenge Program, le Japonais Takamoto Katsuta, sera à nouveau engagé en Espagne dans une quatrième Yaris WRC.

Le Rallye d’Espagne est basé à Salou sur la Costa Daurada, au sud de Barcelone. Il se déroulera cette année exclusivement sur asphalte après avoir été disputé sur des surfaces mixtes lors des 10 éditions précédentes.

Vendredi, une boucle de trois spéciales sera effectuée le matin, puis parcourue à nouveau l’après-midi après un passage au parc d’assistance à la mi-journée. Cette boucle comprend une spéciale inédite, La Granadella, ainsi que Vilaplana (le trajet à l’envers de La Mussara, la Power Stage 2019) et Riba-roja, parcourue pour la dernière fois dans cette configuration en 2012.

Le Samedi, les concurrents emprunteront le parcours habituel avec un trio de spéciales parcouru deux fois, suivi d’une spéciale en ville à Salou.

Enfin, dimanche verra le retour de la spéciale de Santa Marina et du célèbre test de Riudecanyes, à effectuer deux fois chacun.

 

OGIER et le patron de l’équipe TOYOTA, l’ancien brillant pilote Finlandais, Jari-Matti LATVALA

 

Jari-Matti Latvala (Team Principal)

« C’est vraiment un plaisir de revenir en Espagne, surtout maintenant que le rallye est à nouveau une épreuve sur asphalte. Les routes là-bas sont les meilleures routes goudronnées du WRC, et j’ai vraiment aimé les emprunter au cours de ma carrière. Bien sûr, il est également précieux pour nos pilotes en tête du championnat qu’ils n’aient pas de terre ou de gravier à « balayer » pendant la première journée. C’est vraiment excitant pour nous maintenant que seul un pilote Toyota puisse remporter le titre des pilotes, mais naturellement notre objectif principal en Espagne en tant qu’équipe sera d’obtenir suffisamment de points pour assurer le championnat des constructeurs. Je pense que nous avons de bonnes chances, mais nous devons bien travailler avant et pendant le rallye pour obtenir les résultats dont nous avons besoin. »

 

 PAROLES DE PILOTES

Sébastien Ogier (Pilote voiture N°1)

« J’ai vraiment hâte d’être en Espagne et de retrouver l’asphalte. Ce sera bien de passer les trois jours du rallye sur asphalte car ce sont des routes sur lesquelles il est vraiment agréable de piloter. De plus, pour nous, ce sera bien de ne pas avoir à nettoyer la chaussée le premier jour du rallye comme nous l’avons fait pendant une grande partie de la saison. Nous sommes toujours en position de force pour le championnat. L’Espagne sera la première opportunité réaliste de remporter le titre et je sais ce que je dois faire pour y arriver. Quand j’ai une chance de gagner, j’essaie de me battre pour cela, ce sera le moyen le plus simple d’atteindre notre objectif. »

 

Elfyn Evans (Pilote voiture N°33)

« Notre victoire au Rallye de Finlande a été un excellent résultat. Le titre des pilotes est encore loin pour nous mais, une fois de plus, nous allons faire de notre mieux en Espagne et essayer d’y obtenir le meilleur résultat possible. Les routes asphaltées espagnoles sont vraiment fantastiques à piloter, j’ai donc hâte de participer à cette épreuve. Jusqu’à présent, chaque fois que j’ai conduit la Yaris WRC sur asphalte, la chaussée était généralement assez sale ou offrait une très faible adhérence, je suis donc ravi de conduire sur les routes très adhérentes d’Espagne avec cette voiture. Cela dit, à cette période de l’année, un temps sec n’est jamais garanti, même en Espagne. S’il pleut, comme nous l’avons vu les années précédentes, cela peut devenir un rallye assez délicat et exigeant. »

 

Kalle Rovanperä (Pilote voiture N°69)

 « J’ai déjà piloté deux fois en Espagne en WRC 2 et j’ai toujours aimé les épreuves sur asphalte là-bas. Donc, pour moi, c’est une chose positive que ce soit à nouveau un rallye entièrement sur asphalte. S’il fait beau, ce sera une très belle épreuve. Les routes sont très rapides et fluides, et un peu différentes de celles sur asphalte sur lesquelles nous pilotons habituellement. C’est davantage comme une conduite sur circuit et vous devez être très précis, mais quand vous y arrivez bien, c’est vraiment agréable. Les caractéristiques étaient assez différentes à Ypres mais là-bas j’avais un bon feeling avec la voiture en spécification asphalte. J’espère que nous pourrons l’avoir à nouveau en Espagne et nous battre pour un bon résultat pour nous-mêmes et pour l’équipe. »

 

Alfredo SORIA

Photos : TEAM

 

WRC-2021-ESPAGNE-LA-CARTE-DES-SPÉCIALES DU RALLYE DE CATALOGNE.

 

Rallye WRC

About Author

gilles