L’ALPINE DE NICOLAS CIAMIN REMPORTE LE RALLYE D’ANTIBES!

 

 

Une sacrée performance et un réel exploit que celui de Nicolas Ciamin, victorieux ce samedi 9 octobre 2021 du rallye d’Antibes, avant avant dernière manche du Championnat de France des rallyes !

il faut en effet remonter loin … au siècle passé, pour trouver tracé d’un succès Alpine en Championnat de France des rallyes!

En effet, le dernier triomphe de la marque Alpine en rallye remonte au … 28 novembre 1977, avec  le succès de Guy Fréquelin au volant d’une A310 V6.

Et il faut aller encore plus loin jusqu’en… 1976 pour retrouver une victoire de la célèbre Berlinette A110 !

C’est dire la portée de la victoire ce samedi du Niçois Nicolas Ciamin a l’arrivée de ce rallye d’Antibes? où il précède tout de même des pointures…

Telles Camilli, Bonato ou Giordano !!!

 

CHAMPIONNAT-DE-FRANCE-RALLYE-2021-RALLYE-ANTIBES-CIAMIN-MARTINI-Alpine-A-110-RGT-Photo-Jeff-THIRY

 

Nicolas Ciamin a donc survolé ce rallye Antibes Côte d’Azur au volant d’une Alpine A110 RGT qui s’est avéré imbattable et redoutable.

 

 

Il termine avec 38,2 secondes d’avance à l’arrivée sur Eric Camilli, et 8 des 15 meilleurs temps.

Et pourtant le jeune Niçois découvrait et l’Alpine et un nouveau copilote, Maxime Martini !

 

CHAMPIONNAT-DE-FRANCE-RALLYE-2021-RALLYE-ANTIBES- NICOLAS CIAMIN-Alpine-A-110-RGT-Photo : Jeff THIRY

 

Nico qui lâchait ému :

« Merci à tout ce qui ont rendu cela possible, à Maxime mon copilote, c’est vraiment fantastique. »

Et de préciser:

« Dans l’avant dernière spéciale, la Couillole on a quand même mis un peu de gaz car on sait que c’est une spéciale où on doit être devant. On a bien attaqué dans les endroits sans pièges. Mais c’est une bonne spéciale. L’écart étant le même avant la dernière, on va bien sûr baisser un peu de rythme.»

Spéciale conclut par un triplé Alpine avec Ciamin, Astier et Robert !

Dans la quinzième ES et ultime, celle de Puget-Threniers il se classe quatre à quatre secondes de Camilli

Ciamin qui ajoutait encore :

 « Cette victoire est complètement inattendue, c’est vraiment fantastique. Pour ma première victoire au Touquet, c’était beau, mais là, pour mon rallye à domicile, qui jusque là ne m’avait jamais souri, en plus avec une Alpine, une 2 Roues Motrices, c’est un weekend parfait. Merci à toute l’équipe et à tous ceux qui ont rendu celà possible. Et aussi un grand merci à Maxime ! Il y a encore quelques jours, je n’avais toujours pas de co-pilote pour ce rallye, Maxime Martini ne devait venir que pour la séance d’essai et il a pu s’organiser pour rester, et je crois qu’il a bien fait ! J’espère qu’il y aura une opportunité pour que je puisse revenir. »

 

 

Face à Ciamin, tout au long de deux journées, les trois candidats en lice pour le titre de Champion se sont incroyablement montrés dans l’incapacité de le contrer…

Ni Éric Camilli classé deuxième, ni Yoann Bonato, ni non plus Quentin Giordano n’ont pu devancer l’Alpine de Ciamin !

Camilli qui indiquait, lui :

« On gagne notre catégorie. On est premier des R5 ce weekend, je suis très content, surtout sur ce rallye à domicile qui nous a tant bercés durant notre enfance. Pouvoir attaquer dans des spéciales comme celle de Villars sur Var, c’était exceptionnel. Je félicite Yoann (Bonato) pour sa ténacité. C’est un coup l’un, un coup l’autre même si c’est plus souvent lui cette année !  mais on essaie de se battre avec lui et c’est vraiment cool car c’est un super pilote. Et je félicite aussi Nicolas (Ciamin) qui a fait un très beau rallye. Je suis content pour lui. »

»

Pour sa part, Bonato expliquait :

«  On conforte notre avance au Championnat en terminant devant Quentin (Giordano). C’était vraiment l’objectif que l’on s’était fixé au départ. Aujourd’hui, on n’a pas besoin de gagner toutes les courses pour remporter le Championnat. Mais celle-là (Antibes), il faudra qu’on la gagne un jour mais ça ne sera encore pas pour cette année. On avait annoncé en conférence de presse quelle était notre priorité et on fait une bonne opération au Championnat. C’est super ! »

Giordano qui confiait :

« C’est dommage, on a trouvé un truc dans la dernière spéciale avec beaucoup de potentiel dans le train avant. On manque un peu de roulage sur le terrain sec. Cela reste positif. On va essayer de continuer à essayer sur les prochaines épreuves. Nicolas a fait une course sans faute, et je suis content pour son équipe car ce sont des gars biens. Bravo à eux. »

Derrière ces trois la, on pointe ensuite une meute d’autres Alpine, avec dans l’ordre au cinquième rang, Cédric Robert, suivi de Raphaël Astier et de Julien Saunier,

Grace à ce trio, on trouve quatre Alpine dans le top 7 final !

Huitième, Patrick Rouillard au volant de sa Skoda Fabia gagne son duel avec la Citroën C3 de Pierre Roché qu’il précède finalement de quatorze secondes

TOP 10 pour Michel Boetti avec sa Skoda Fabia

 

LE BILAN

 

 15 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Ciamin – 8, Camilli – 4, Bonato 2, Giordano – 1

Leaders : Camilli ES1-ES3, Ciamin ES4-ES14

 

Claude JULIAN

Photos: Jeff THIRY

 

CHAMPIONNAT-DE-FRANCE-RALLYE-2021-RALLYE-ANTIBES-CIAMIN-MARTINI-Alpine-A-110-RGT-Photo-Jeff-THIRY

LE CLASSEMENT FINAL DU RALLYE D’ANTIBES 2021

 

1 . CIAMIN Nicolas – MARTINI Maxime (Alpine A110 RGT/16) en 2h13’33

2.CAMILLI Éric – GUIEU Christopher (Citroën C3 R/5) à 38:2

3.BONATO Yoann – BOULLOUD Benjamin (Citroën C3 R/5) à 1’05:5

4.GIORDANO Quentin – PARENT Kévin (Volkswagen Polo GTI R/5) à 1’19:2

5.ROBERT Cédric – DUVAL Matthieu (Alpine A110 RGT/16) à 2’18:5

6.ASTIER Raphaël – RUEL Cendrine (Alpine A110 RGT/16) à 2’26:2

7.SAUNIER Julien – VAUCLARE Frédéric (Alpine A110 RGT/16) à 2’29:4

8.ROUILLARD Patrick – GAMBONI Cédric (Skoda Fabia R/5) à 5’03:7

9.ROCHE Pierre – ROCHE Martine (Citroën C3 R/5) à 5’18:4

10.BOETTI Michel – MONNIER Valérie (Skoda Fabia R/5) à 7’28:2

 

FFSA Rallye Rallye

About Author

gilles