BREEN EN TÊTE DU RALLYE DE FINLANDE DEVANT TANAK

 

 

 

Le duel entre les pilotes Hyundai Craig Breen et Ott Tänak tourné finalement a l’avantage de l’Irlandais, qui a pris la tête du Rallye de Finlande ce vendredi, à l’issue de la sixième et ultime spéciale de la journée…Mais il ne devance l’ancien Champion du monde 2019 que de deux secondes 8!

Leader du Championnat le Français Sébastien Ogier ne pointe qu’au septième rang avec sa Toyota

Dans des conditions toujours aussi difficiles au pays des 1000 Lacs, Craig Breen brille dans la dernière spéciale disputée de nuit et du coup s’empare de la tête du classement face à son équipier Estonien Ott Tänak.

Craig qui confiait :

Ce fut une journée incroyable. J’ai vraiment apprécié chaque seconde. De très belles spéciales, surtout en finissant dans le noir. Je me suis toujours demandé comment je me sentirais dans le noir et cela a vraiment répondu à mes attentes.Je pense que les derniers pilotes étaient plus dans l’obscurité, donc Elfyn s’est bien amusé là-dedans en partant devant sur la route. J’ai eu quelques chaleurs dès le début de la spéciale et j’ai définitivement perdu un peu de rythme là-bas.Je pense que tout le monde va essayer de trouver un petit quelque chose en plus demain. Nous allons essayer, nous ne nous laisserons pas faire aussi facilement.

 

Ott TANAK

Tänak qui lui indiquait :

Le noir était sombre, donc rien d’étrange en fait ! C’était une journée assez régulière et il y a juste dans quelques petites domaines où nous sommes un peu handicapés et nous perdons toujours beaucoup là-dedans. Quand c’est rapide et fluide, nous sommes dans le rythme, donc c’est d’accord. L’équipe a travaillé dur pour s’améliorer sur les routes rapides et elle a fait son travail. Bien sûr, c’est bien mieux qu’avant.

.Il precisait:

“Ma spéciale d’essais avant l’épreuve n’était pas très représentative du rallye. J’ai dû faire un grand changement cet après-midi, c’est sûr que je n’étais pas confiant pour le faire. Vous pouvez aller très loin dans les réglages, mais heureusement, cela a semblé fonctionner.

Ce  samedi, le duel entre les deux pilotes Hyundai reprendra de plus belle car moins de trois secondes les séparent.

Elfyn EVANS

Derrière le Gallois Elfyn Evans premier des pilotes Toyota occupe la troisième place (+6 »1), devant deux autres pilotes Toyota les Finlandais Esapekka Lappi (+6 »7) et Kalle Rovanperä (+7″9)

Sébastien Ogier termine la journée au septième rang (+33 »6). Également devancé de deux secondes par la Hyundai du Belge Thierry Neuville

Samedi, une longue étape marathon attend les pilotes, avec neuf épreuves spéciales !

A retenir la dixième place provisoire du jeune Français Adrien Fourmaux qui découvre l’épreuve en compagnie de son nouveau navigateur Belge Alexandre Coria,

Et que le Japonais Katsuta victorieux de la 1ere spéciale pointe ce soir au huitième rang !

Francois LEROUX

Photos : WRC – TEAMS

 

Craig BREEN 1er LEADER A L’ISSUE 1ere JOURNÉE

LE CLASSEMENT APRÈS LA PREMIÈRE JOURNÉE

 

1 – Breen-Nagle (Hyundai i20) en 43’51″3
2 – Tanak-Jarveoja (Hyundai i20) – 2″8
3 – Evans-Martin (Toyota Yaris) – 6″1
4 – Lappi-Ferm (Toyota Yaris) – 6″7
5 – Rovanpera-Halttunen (Toyota Yaris) – 7″9
6 – Neuville-Wydaeghe (Hyundai i20) – 31″3
7 – Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) – 33″6
8 – Katsuta-Johnston (Toyota Yaris) – 46″9
9 – Greensmith-Patterson (Ford Fiesta) – 1’20″6
10 – Fourmaux-Coria (Ford Fiesta) – 1’48″9
11 – Suninen-Markkula (VW Polo WRC2) – 3’02″8
12 – Lindholm-Hamalainen (Skoda Fabia WRC2) – 3’10″2
13 – Ostberg-Eriksen (Citroen C3 WRC2) – 3’11″0
14 – Gryazin-Aleksandrov (VW Polo WRC2) – 3’16″5
15 – Heikkila-Luhtinen (Skoda Fabia WRC2) – 3’27

 

Rallye Sport WRC

About Author

gilles