MOTOGP 2022 : ROSSI EST LE PARRAIN DU MOTOGP ET LES SPONSORS PLEUVENT SUR SES TEAMS

 

 

ROSSI EST DOTTORE IL VA DEVENIR « PADRINO »

 

 

Le Parrain, c’est le titre d’un des plus grands films du cinéma mondial, tourné par Francis  Ford Coppola avec des monstres sacrés comme Marlon Brando ou Al Pacino, plus encore un superstar mondiale à la musique Nino Rota (le compositeur préféré de Fellini) .  « The Godfather » aux USA et « Il Padrino » en Italie signifient la même chose, le grand patron de la mafia.

Alors comparer le MotoGP à la mafia serait injuste et faux (quoique parfois…) mais Rossi en est quand même le Parrain, il sera en 2022 le patron de quatre teams, un en Moto3, deux en Moto2 et un en MotoGP.

Le fait que Rossi soit un nom mondialement connu y compris hors de la moto a favorisé cette position dominante et maintenant son financement, qui est on le sait le bras armé de la guerre en sports mécaniques.

Dernier en date : Un sponsor tchèque qui est un tour operator européen majeur. Ce pays est d’ailleurs connu pour sa très grosse activité dans le transport aérien, il a dû arriver à ceux d’entre vous qui voyagent un peu de vous retrouver dans un avion tchèque sous-loué par une grande compagnie européenne…

Donc ça fait bizarre comme ça mais ce nouveau sponsor de VR46 n’est pas une grosse surprise. L’annonce officielle sera faite, évidemment, à Misano !

Là où Rossi fera ses adieux de pilote à l’Italie en devenant… Il Padrino !

 

ALORS LES SAOUDIENS ?

DJEDDAH ET SON NOUVEAU CIRCUIT DE F1

 

C’est la tarte à la crème d’environ un million de sites et de blogs qui manquent d’infos et se copient les uns les autres, Tanal, la holding qui regroupe une grande partie du business saoudien aurait raconté des trucs pour faire parler du pays puis se serait barré en douce sans intention de lâcher un cent dans la moto…

Tout peut-être vrai dans ce monde qui ne cesse de battre des records de déception mais d’abord le boss du pays en a parlé lui-même publiquement et si personne ne connaît vraiment Tanal, en image de marque le prince pris les doigts dans la confiture ça la foutrait mal.

 

LA MOTO CHANGER DE LOOK

 

Par ailleurs, je connais un peu les bédouins et leurs façons de penser et de vivre, c’est pas du tout comme nous…

Idem chez les Berbères d’ailleurs, on va dire que tout est plus compliqué parce que ces gens n’ont pas peur du temps qui passe, contrairement aux sociétés occidentales…

D’ailleurs les Saoudiens ont fait savoir que cette sorte d’anathème leur était insupportable les sites sérieux ont donc, pas tous mais certains, renoncé pour l’instant à évoquer cette histoire.

Mais ce qui est clair, c’est que l’Arabie Saoudite ne sera pas le sponsor principal que l’on pensait. Et encore une fois il est probable que l’annonce sera faite à Misano, la séance d’adieux de Rossi se transformerait alors en triomphe ! En plus on sait que l’Arabie Saoudite veut entrer dans la liste des pays présentables, pour ça le sport c’est génial puisqu’il n’a ni odeur ni odorat, en plus les sports mécaniques c’est du haut de gamme…

Donc il serait étonnant que les Saoudiens changent radicalement leur fusil d’épaule !

´

VR46 EN SPONSORING MULTIPLE

 

L’idée est donc de s’appuyer sur trois ou quatre sponsors importants, le tour operator tchèque serait donc le deuxième indice.

Il est vrai que l’histoire nous apprend qu’en sports de haut niveau comme en politique, il faut avoir plusieurs fers au feu…

Rossi est très proche de sponsors comme Oakley et Monster, quand il est retourné chez Yamaha après sa triste aventure Ducati, la marque bleue lui a dit qu’il n’y avait pas de budget pilotes, Lorenzo en ayant mangé la totalité.

Pas de problèmes, Rossi a fait appel à ses amis de Monster, qui sont dans la foulée devenus sponsors du team entier, idem pour Lorenzo d’ailleurs qui avait son propre sponsor de boissons qui empêchent de dormir et qui s’est vu proposer un pont d’or par Monster…

 

SUR LES SPONSORS ROSSI EST TOUJOURS TRÈS DEMANDÉ

 

Il est donc possible, il est même probable que le team VR46 (il se dit que Sky en revanche quitterait la maison) s’oriente vers un type de sponsoring classique, dépendre d’un mécène principal est toujours un peu dangereux, plus il y a de fous plus on rit c’est connu dans le monde entier.

Bon là on est dans les perspectives riantes, pour l’instant le MotoGP est plutôt en mode terreur, ce GP des USA fait peur, il est vrai que depuis presque deux ans, à part le Qatar, on est rarement sorti d’Europe là on passe brutalement au long courrier, qui fout d’ailleurs la trouille à certains pilotes qui mettront deux masques dans l’avion.

D’autres comme Fabio Quartararo savent que ce n’est pas un circuit sur lequel ils ont brillé. Ou comme Marc Marquez qui a gagné tous les GP à Austin sauf en 2019 où il a chuté, donnant la victoire à Rins.

D’où le surnom Captain America donné à Marquez mais le poids de la renommée est lourd, surtout quand on n’a pas le moral et pas la condition physique, on le donne grand favori et en sports c’est rarement un avantage, on était juste un participant… on devient une cible!

 

RESTER CAPTAIN AMERICA… PAS FACILE!

 

Bref les jours à venir seront denses en émotions…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP et DR

 

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis