WSBK 2021 A JEREZ : RAZGATLIOGLU ET YAMAHA RAFLENT TOUT, BELLE ENTRÉE DE LORIS BAZ

« RAZGA »  L’HOMME DU JOUR

Nous nous sommes laissés hier avec pas de courses à Jerez, de très mauvaises nouvelles, la mort du cousin de Vinales, de mauvaises nouvelles avec l’arrêt cette année de Lucas Mahias cette année et des bonnes nouvelles, la présence de Loris baz après sa tournée en MotoAmerica, les très bonnes nouvelles avec  les courses prévues en Argentine et en Indonésie  qui auront bien lieu. Cela dit, comme indiqué dans notre papier d’hier, tard parce que l’info est arrivée tard, les courses d’aujourd’hui ont eu lieu à l’exception d’une des deux courses prévues en Supersport.

WSBK : RAZGA GAGNE POUR LA DIXIÈME FOIS CETTE ANNÉE

 

En fait je l’ai déjà écrit, le WSBK avait un roi anglais, une sorte de Marquez (mais avec infiniment moins de charisme) qui s’appelle Jonathan Rea et qui a été titré six années de suite, avec Kawasaki, depuis 2015. Domination absolue, il ne gagnait pas toutes les courses d’une saison, Ducati arrivait parfois à lui en piquer quelques-unes mais au général y’avait pas photo.

Depuis quelques années maintenant, sous la houlette d’Eric de Seynes, le boss de Yamaha Europe, la marque bleue a fait d’énormes efforts avec le but évident de décrocher ce titre qui était attribué à Réa quasiment en début de saison, au-delà des points à marquer, tellement l’angliche était hors de portée de tir.

Cette année, enfin, Yamaha a trouvé le bon duo machine/pilote pour contrer l’enfer vert, avec le turc Razgatlioglu, alias Toprak, son prénom est plus facile à dire ou à écrire et en effet depuis le début de la saison, ces deux-là, tout en laissant encore Ducati gagner ci et là, se sont fait une bagarre de chiens féroces…

Qui n’a jamais eu de dominateur mais c’est déjà une énorme nouveauté, l’intouchable Rea ne l’était plus, la tête au classement général se jouant à quelques points à chaque course.

 

AVEC REA LA LUTTE A ÉTÉ CHAUDE EN COURSE 1

A Jerez, où toutes les courses sont donc concentrées ce dimanche, en première manche, Toprak bat Rea mais lui prend peu de points, seulement cinq, l’angliche est deux. Mais jsuq’à cette manche de Jerez, Toprak menait le général d’un seul petit point, c’est dire à quel point le combat est acharné.

A noter, Loris Baz, qui a terminé sa saison MotoAmerica, il voulait décrocher le titre pour revenir en WSBK où il n’avait plus de guidon début 2021, s’est retrouvé au guidon d’une Ducati officielle. Celle  de l’Anglais Chaz Davies qui est blessé, Loris pilotera sa moto à priori à Jerez et à Portimao mais en plus Chaz Davies a annoncé la fin de sa carrière quand la saison 2021 sera terminée, il y aura donc une place à prendre sur une excellente Ducati en 2022, Loris Baz a peu de temps pour faire ses preuves puisqu’aux USA il pilotait une moto modèle 2019 et qu’il est cette fois sur un modèle bien plus performant. L’occasion est énorme de faire un retour en force.

 

BAZ A TERMINÉ SA SAISON MOTOAMERICA ET ROULE CETTE FIN D’ANNÉE EN WSBK

En Course 1, il termine sixième en se battant avec des pilotes brillantissimes comme le Hollandais Van der Mark.

Les six meilleurs de la course 1

  1. Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha with Brixx WorldSBK)
  2. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +1.225s
  3. Scott Redding (Aruba.it Racing – Ducati) +2.791s
  4. Andrea Locatelli (Pata Yamaha with Brixx WorldSBK) +3.227s
  5. Alvaro Bautista (Team HRC) +8.652s
  6. Loris Baz (Team GoEleven) +10.414s

LUTTE SERRÉE A VEC REDDING EN COURSE 2

En Course 2, Razga gagne à nouveau, cette fois c’est la Ducati de Scott Redding qui lui a donné la chasse et il termine peu devant. C’est dans l’avant dernier tour qu’il parvient se débarrasser de la Ducati et à décrocher sa dixième victoire de la saison. Et cette fois Rea est cinq et perd donc de gros points, au général, Toprak a maintenant 20 points d’avance, c’est peu car on sait que chaque course de WSBK comprend plusieurs manches par week end, mais c’est une tendance et surtout un coup au moral pour Rea. Loris Baz finit neuf, pour un premier week end de course sur une moto qu’il ne connaît pas c’est clairement pas mal.

 

REA A BIEN RATÉ SA COURSE 2

Les six meilleurs de la course 2

  1. Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha with Brixx WorldSBK)
  2. Scott Redding (Aruba.it Racing – Ducati)
  3. Álvaro Bautista (Team HRC)
  4. Andrea Locatelli (Pata Yamaha with Brixx WorldSBK)
  5. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK)
  6. Axel Bassani (Motocorsa Racing) 

 

En deux courses, il est déjà dixième au classement des pilotes indépendants, une catégorie qui comprend 17 pilotes et qui est menée par l’Américain Gerloff.

Les résultats et les classements de toutes les cylindrées sur

https://www.worldsbk.com/fr/resultats%20statistiques

 

AEGERTER INTOUCHABLE EN SUPERSPORT

 

En Supersport, le seul Français est Jules Cluzel, du team GMT 94, qui a terminé dixième, je le rappelle cette cylindrée roule normalement deux courses par week end mais on comprend pourquoi l’organisation a du faire des choix en fonction de la renommée de ses différentes cylindrées. La course est gagné par la Yamaha du Suisse Aegerter, qui est d’ailleurs largement en tête de cette catégorie avec 327 points, Cluzel est six au général avec 181 points de retard sur le leader.

Prochaine manche à Portimao du un au trois octobre.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos WSBK

 

 

 

 

Moto Superbike

About Author

jeanlouis