MOTOGP 2022 EN ESSAIS A MISANO : ALEIX ESPARGARO MEILLEUR TEMPS ET QUARTARARO A TROUVÉ LA MOTO IDEALE

 

On commence par ce qui est à mes yeux est le plus important, Johann Zarco, après s’être un peu amusé lors des tests de Misano, avec sa moto hier matin sous la pluie n’a pas roulé aujourd’hui, il était rentré à Aix en Provence où a il a été opéré avec succès du syndrome des loges et ce par même chirurgien que Fabio Quartararo, le Dr Dufour (Notre autre article http://www.autonewsinfo.com/2021/09/22/johan-zarco-opere-avec-succes-a-aix-en-provence-372555.html.

Qui a garanti que l’opération ne l’empêchera pas de rouler le GP des USA. Voilà la très bonne nouvelle de ces deux jours.

QUARTARARO DÉCRIT LA MOTO IDÉALE

 

Pour le reste, un essai à cette époque de l’année, c’est d’abord un bazar gigantesque. C’est comme un container de jouets arrivé à bon port à la période de Noël, il faut le mettre sur le bon camion, puis les décharger alors qu’il est ras la gueule et essayer de ranger tout ça de façon logique dans les stands de Misano.

Il y a donc une quantité invraisemblable de nouvelles pièces proposées par les ateliers usine des marques, en plus en 2022, on le droit de construire  de nouveaux moteurs qu’il faut donc commencer à essayer.

On termine le joyeux déballage par le fait que les motos nouvelles sont uniques et donc les pilotes doivent se les départager.

Par exemple, sur la nouvelle Honda, le pilote d’essai Bradl a roulé le premier matin, sous la flotte, puis a passé le jouet à ses camarades Pol Espargaro et Marc Marquez. Lui, au lieu de se croiser les bras, il est parti … tester une superbe Lamborghini au circuit d’Hockenheim en Allemagne!

 

QUARTARARO A LA FORME

 

Fabio Quartararo a profité de la pluie du premier jour pour laisser le modèle 2022 dans un coin et pour essayer de s’améliorer sur le mouillé au guidon de sa moto de cette année…

Il a eu ce formidable commentaire l’après midi après avoir testé le modèle 2022 mais du bout des doigts, que la meilleure moto du monde serait sa Yamaha avec le moteur de la Ducati

J’ai piloté quelques tours avec la moto 2022 mais pas énormément car je devais aussi me concentrer sur quelques points de la moto actuelle. La moto est un nouveau prototype. Pour moi, c’était comme une nouvelle moto à essayer mais elle est assez similaire. J’espérais plus de puissance pour le moteur mais ce n’est pas encore le cas. On verra pour les tests de Jerez. »

On comprend l’allusion à la Ducati !

Suzuki a apporté un moteur neuf mais ses pilotes s’étant plaints que le moteur de cette année est un ratagaz, on a aussi bossé sur une amélioration du moteur 2021, à coup de trouvailles électroniques…

Pas facile d’être ingé usine, on doit en passer par les caprices des pilotes, ce qui est normal eux risquent leur vie, les ingés risquent juste de se coincer un doigt dans la potière du banc moteur…

 

LES ESSAIS ET LEURS RÉSULTATS

ALEIX ESPARGARO A FAIT MERVEILLE

 

Et puis il y a eu un moment où il a bien fallu se mettre à les essayer ces nouveaux modèles.

Ce qui est le plus apparent est l’aéro des nouveaux modèles, très arrondi sur la Honda, doublé sur la Ducati, ces éléments, qui auront vraiment été dans le passé des éléments d’une mocheté architecturale comparable aux horribles construites par Jean Nouvel, dont sa Philharmonie à Paris qui ressemble à un bidonville…

Et au fil des ans, ces éléments additionnels sont devenus d’une élégance dignes d’un avion de chasse, Marcel Dassault disait lui-même qu’un bon avion est d’abord un bel avion…

 

 

La Honda est magnifique, Marc Marquez :

« C’est un nouveau concept et c’était très intéressant. Ce ne sont pas de petites choses, c’est un grand changement. Il y a eu beaucoup de travail à faire aujourd’hui mais cela a été un grand pas en avant dans toutes les directions. Je ne peux pas vous dire où se situe la plus grande amélioration, mais notre point faible était en sortie de virage cette année, avec l’adhérence et l’accélération… Je suis content de ce que nous avons fait aujourd’hui mais il y a encore beaucoup de travail à faire, c’est sûr. Il y a des points positifs et des points négatifs sur ce que nous avons essayé , car il est impossible d’avoir la moto parfaite, mais nous avons besoin de plus de temps pour tout comprendre. Nous étions prudents  pour ne pas trop pousser et prendre de risques car il n’y a qu’un seul exemplaire. « 

On n’en saura pas plus c’est logique, le secret doit être total, on est déjà obligé de montrer les motos alors laisser ces messieurs dire ce qu’ils en pensent…

En tous cas les spécialistes ont remarqué une modification totale de la prise d’air, une nouvelle admission, un nouveau carter d’embrayage, un déplacement de l’échappement permettant d’installer un amortisseur de masses qui existe forcément déjà sur la Ducati!

Ducati a donc modifié la position de ses ailerons vers l’arrière, une nouvelle admission d’air pour un nouveau moteur qui pour l’instant n’a pas été présenté.

 

SUPERBE AÉRO CHEZ DUCATI MAIS PAS DE NOUVEAU MOTEUR

 

On sait qu’avec le secret, chez Ducati, on cultive aussi le suspense, je ne sais pas qui a écrit un jour qu’il y a une certaine vertu dans l’attente, c’est aussi vrai dans les rapports privés d’ailleurs, chez Ducati les préliminaires sont très longs !

Zarco a testé hier mardi un nouveau bras oscillant (caché) on sait qu’aujourd’hui l’un des secrets de la tenue de route en milieu de virage et en accélération…  est là!

 

LES CACHES SUR LA MOTO DE ZARCO

 

Aleix Espargaro a fait diminuer l’importance de ses ailerons (c’était à dernière moto à être équipée d’un avant façon requin marteau). Certes l’anti wheeling est efficace mais en courbe la moto est plus lourde, forcément, sur ce point j’avoue que ce n’était pas sorcier. Et au guidon de cette moto il a fait de jolis chronos.

Un truc intéressant chez Yamaha, Valentino Rossi qui avait prévu de ne rouler qu’un seul jour est resté le deuxième ce mercredi, très satisfait de ce qu’il a testé, et pourtant il n’y avait rien de nouveau sur sa moto, ce n’est pas le modèle 2022, évidemment, mais il a trouvé des trucs pour Misano deux avant le prochain GP des USA.

 

ROSSI A FINALEMENT ROULÉ DEUX JOURS

 

Un mot sur Suzuki, le nouveau cadre sera peut-être utilisé tout de suite, d’où peut-être les sourires des pilotes peu habituels cette année…

Bon en revanche un truc d’une délicatesse extrême chez KTM, Fernandez et Gardner ont déjà été nommés pour rouler chez Tech3 en 2022 en MotoGP, ils ont été invités à tester leurs nouvelles motos c’est une bonne idée de faire monter les jeunes dès que possible sauf que du coup on a demandé à Lecuona et Petrucci de rentrer chez eux, ils n’avaient plus de motos.

Comme d’hab dans cette boîte le mot finesse n’a pas été appris à l’école…

 

LES RÉSULTATS, TENTATIVE D’ANALYSE

CLIQUER POUR AGRANDIR CETTE IMAGE DES RÉSULATS COMBINÉS A MISANO

 

Bien entendu impossible de savoir avec quels pneus ces chronos combinés ont été réalisés, cela dit on a quand même une idée d’ensemble. Mis c’est d’autant plus compliqué que sur certaines motos le niveau de développement était plus étendu voir beaucoup plus entendu comme Honda ou Yamaha, par rapport à Ducati qui n’a essayé que de l’admission d’air, un changement sur la partie cycle et une aéro reculée.

Et qu’une moto neuve est une usine à gaz qu’il faut tester cm par cm, les jours d’essai officiels ne sont pas suffisants mais de toute façon, les teams veulent les réduire parce que ça coûte un bras, aux pilotes de se démerder au moment des GP…

Donc sur les temps combinés, il est possible de décerner la couronne de lauriers à Aprilia, meilleur temps combiné pour Aleix Espargaro et Vinales huitième temps alors qu’il connaît encore assez peu la bécane, pas mal joué les Vénitiens…

Bagnaia a fait deux jours avec des chronos fulgurants mais on le sait, Ducati n’a pas amené de vraie nouveauté. Même remarque pour Miller. Les satellites de Ducati ont été moins bien mais on sait que Zarco s’est barré à la fin de la première journée avec d’autres soucis que les chronos quant à Martin il s’est mis au tas. On notera sur la photo de Zarco le cache fait autour due l’axe du bras oscillant, Ducati ne veut vraiment rien montrer, il est vrai qu’ils sont toujours les premiers sur les nouveautés, se font remonter les brelles par les autres marques puis se font finalement copier…

On notera la belle perf de Mir troisième temps combiné, il est vrai que Suzuki avait apporté plein de nouveautés que ce soit sur la moto actuelle ou la version 2022.

Nakagami a reçu un cadre plus évolué, comme Alex Marquez, Quartararo est bien pour un essai de moto neuve, il a expliqué plus haut qu’il avaiat surtout roulé sur son modèle actuel. Il fallait s’y attendre d’ailleurs, lui ne joue pas le titre 2022 mais d’abord celui de cette année !

Pol Espargaro et Marc Marquez même remarque, moto neuve donc on a trouvé des trucs biens et d’autres qui sont à revoir. Les deux bébés KTM ont fait des chronos de fond de grille, c’est logique.

Pour Dovizioso et Morbidelli toujours la même histoire, Dovi n’a pas fait de moto depuis un siècle et Morbidelli souffre encore affreusement de son genou blessé. Donc leurs chronos sont à peine à prendre en compte.

Le MotoGP c’est comme une langue étrangère, si tu ne la pratiques pas souvent, tu perds tout à une vitesse folle…

Bon, c’est très bien tout ça, mais cette année il y a un championnat qui n’est pas fini, il reste quatre GP à faire, mes amis et nos lecteurs commencent à s’amuser à ce jeu très en vogue en F1, à savoir « Fabio Quartararo sera champion si »

Et s’ensuivent cinq ou six options, en ce qui me concerne, ce jeu-là ne m’intéresse pas, je l’ai dit plus haut, il y a une certaine vertu dans l’attente…

Jean Louis Bernardelli

Photos : MotoGP

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis