MOTOGP 2021 A MISANO : POLE ET RECORD DU TOUR DE BAGNAIA SUR DUCATI

BAGNAIA RÉVÉLATION DE LA FIN DE SAISON

 

Deux pole italiennes à Misano, joli coup les ritals!

Magnifiques conditions au moment où les Moto3 vont prendre la piste, avec une piste à 35 degrés.

Ce samedi matin, la FP3 était très importante parce qu’il y avait du beau monde dehors et des résultats décevants de la veille à reprendre. En MotoGP, tout est allé bien pour Fransesco Bagnaia, on verra lors de FP4 si ses meilleurs temps de cette FP3 qui le font sortir de ces essais en tête, se confirment en mode GP.

Idem pour Jack Miller, troisième temps. Fabio Quartararo est rentré sérieusement dans le rang avec le deuxième temps au combiné à 39 millièmes de Bagnaia!

Maverick Vinales est six de ce combiné, c’est moins glorieux qu’hier mais c’est superbe pour son deuxième Grand Prix sur l’Aprilia ! Il est juste devant Aleix Espargaro, ils vont donc former une paire de jumeaux pendant la pole…

Bonne nouvelle pour Johan Zarco, qui est septième temps au combiné, donc en Q2, Martin perd un peu de son statut de superstar naissante en décrochant tout juste la dixième place qui lui ouvre le Q2.

En revanche Marc Marquez et son frère, Morbidelli, Dovizioso et toutes les KTM passeront par la Q2…

12h35 c’est l’entrée en lice des Moto3

 

MOTO3 : POLE DE FENATI

 

Le matin, lors de leur FP3, la météo était fraîche, il y a eu deux grosses interruptions dans la séance, avec drapeau rouge et intervention des médecins sur la piste, pour Onçu le pilote Tech3 et lberto Surra ce dernier à deux minutes de la fin de la session. Les deux pilotes ont perdu connaissance mais sont vite revenus à eux, direction hôpital bien sûr pour vérifications.

On roule d’abord la Q1 qui enverra quatre pilotes rejoindre les quatorze déjà qualifiés pour Q1. Chutes de Suzuki et McPhee. Mc Phee qui avait alors le deuxième temps !

Il y a un drapeau jaune durant la dernière minute, décidément, cette cylindrée aura été bien touchée… Les quatre qui ont touché le Graal sont Tatay, Bertelle malgré une chute, Ricardo Rossi et Yamanaka. McPhee rate la Q1 de … 67 millièmes !

On passe donc à Q2. La piste est passée à 38 degrés. Hier les gradins étaient vides, aujourd’hui il y a un monde de folie, en particulier du côté de la marée jaune venue faire une ovation à son héros Rossi…  Valentino Rossi qui, on le sait, est père, avec la belle Francesca Sofia, sa fiancée, d’une petite fille, arbore un casque avec un joli nœud rose ! Il y a quelques gros nuages noirs à l’horizon, direction NW…

 

LE CASQUE AU PETIT NOEUD ROSE DE ROSSI

 

Trois Honda, Migno, Artigas, Foggia sont en tête en début de session. C’est Foggia qui est leader à ce moment. Mais dans le dernier tour, Fenati, l’homme de Silverstone, coaché par Biaggi, prend la pole.

Il y a quatre italiens aux quatre premières places avec Foggia, Antonelli et Migno ! Pas mal pour ce GP de Misano !

MOTOGP FP4 POUR QUARTARARO

 

Si la pole est le moment le plus renommé de la journée, le FP4 est de loin le plus intéressant, les pilotes y testent leur jeu de pneus du GP (s’il ne pleut pas dimanche…) avec le plein d’essence, bref ils roulent en mode GP et cela donne des indices importants, en particulier à Michelin !

Dans la foule, une femme et un panneau « Fabio, je t’échange contre mon mari » voilà une italienne qui sait ce qu’elle veut. Il est mort de rire ce Fabio…

Fransesco Bagnaia est un gros favori, excellent sur le sec et excellent hier sur piste mouillée… La pistes et à 39 degrés. La combinaison de pneus H/S est très majoritaire…

Fabio Quartararo commence bien, tutoyant le meilleur temps. Avec Rins (M/M) Bagnaia, Marc Marquez.Johan  Zarco joue avec les grands aussi, on est à minutes minutes du damier…

Mir trouve un truc, suivre Marquez, et ça marche, quatrième temps. Mais absurde pour estimer les perfs de la moto en GP. On est à seize minutes du bout et derrière Quartararo, on trouve les deux Suzuki !

Ducati a tout mené pendant la course mais en mode GP on est moins bien, enfin pour l’instant…  Bagnaia remet les pendules à l’heure avec le meilleur temps juste avant de repasser aux stands.

Cette fois c‘est Marc Marquez qui suit Mir ! Averti … il se laisse passer. Devant Fabio Quartararo prend le meilleur tour mais avec une option différente de pneus, il est en H/M.

Dernier tour : Quartararo/Rins/Bagnaia/Zarco. Mir est cinq, s’il ne pleut pas demain, on a une bonne chance d’entendre la Marseillaise avec Fabio à l’arrivée.

Et s’il pleut aussi, avec Zarco…  Belles perspectives !

Plus loin, Jack Miller dix seulement et Jorge Martin treize, ils devront trouver le truc!

 

POLE ET RECORD DU TOUR MOTOGP POUR BAGNAIA

 

On démarre la pole. A la première image sur les écrans de Valentino Rossi, sur les grands écrans, dans son stand, délire dans la foule, séquence émotion.

Le Soft est partout à l’arrière, devant c’est Medium ou Soft. On est donc dans la Q1, qui n’enverra que deux pilotes en Q2… Au début, Morbidelli et Bastianini sont devant Marquez… Rossi prend sa deuxième taule du week end…

Toujours aucune KTM qualifiée ! On rentre au stand et c’est reparti pour six minutes. Les trois Honda sortent en même temps, tactique ?

 

AUCUNE KTM DANS LE TOP DOUZE

 

En tous cas, Marc Marquez passe deux derrière Bastianini ! Symbole de la déroute KTM, Binder va au tas, juste avant Nakagami. Drapeau jaune, pas de changement « Bastia » et Marquez iront en Q2.

Pour la pole, on voit les gros nuages se rapprocher, les motos « rain » sont prêtes au garage. Bagnaia est en H/S ! Il faut faire vite, s’il pleut côté chrono, c’est zéro !

Fabio Quartararo, sur son premier tour rapide, bat le record du tour et colle sept dixièmes à Bagnaia ! Je l’ai dit, il faut aller vite ! Martin est trois devant Marquez. Marquez suit Bagnaia… Mais il se met au tas…

 

CHUTE (RARE!) DE FABIO QUI ¨PART QUAND MÊME EN PREMIÈRE LIGNE

 

Finis la pole et le premier rang… Aleix Espargaro se met aussi sur le dos… Fransesco Bagnaia prend la pole provisoire… et le record du tour !

« Je suis content j’ai un bon rythme mais Fabio aussi »...

Et oui, la FP4 il s’en souvient, une course c’est pas sur un tour… Doublé Ducati avec Jack Miller deux. Et alors qu’il essaie de faire mieux que son troisième chrono, Fabio Quartararo se met à, son tour, aussi au tas !

Mais il partira trois ce dimanche , première ligne donc.

 

DOUBLÉ DUCATI

 

Fabio sera entouré de quatre Ducati,  avec Bagnaia pole devant Miller, Martin quatre et Zarco cinq. En revanche, c’est assez habituel, Mir rate totalement sa qualif, il est onze !

Au fait dans le tour de rentrée, Bagnaia tombe en panne d’essence, on calcule très fin chez Ducati !

 

QUARTARARO MORT DE RIRE RACONTE SA CHUTE

 

Fabio Quartararo à l’arrivée…

« Quand vous voulez décrocher la pole position vous faites tout pour arriver à vos fins. Mais malheureusement les Ducati sont vraiment trop fortes en qualifications, et je n’ai rien pu faire. J’ai tout essayé, y compris de freiner très tard dans le premier virage. C’était la pole position sinon rien. Et là c’est rien. La première ligne restait l’objectif principal, mon rythme de course semble très fort. J’ai d’excellentes sensations avec la météo, mais simplement j’ai trop attaqué sur ce coup-là.

LA POLE MOTO2 POUR RAUL FERNANDEZ

 

Il n’a pas plu durant les MotoGP, même danger sur le Moto2. Dans le public on ouvre les parapluies et on enfile les cirés. Il y a des gouttes qui tombent c’est sûr. Les gradins se vident, sur la côte Adriatique on n’aime pas la pioggia, la pluie (on prononce piodjia).

D’abord la Q1 avec quatre tours de manège supplémentaires à gagner. C’est pour Vietti, Dalla Porta, Roberts, Luthi. Et le soleil revient.

Alors la pole en slicks ? En Moto2, un changement de pneus prend un temps fou, les pilotes n’ont qu’une seule moto…   Tout le monde sort des stands pour frotter le pied sur la piste, pour trouver la bonne solution de pneus…

La piste est tombée à 32 degrés. Il semble que l’on se décide pour les slicks, quitte à y aller doucement durant les deux premiers tours… Ce qui reste du public enlève les pèlerines…

On envoie bien, c’est donc quasiment sec… Troisième tour, la guerre commence. Raul Fernandez ouvre le feu. Gardner répond immédiatement. Les stars ici, c’est les stars partout !

Manquent Bezzecchi et Lowes en tête d’affiche… Quatre minutes du bout, Lowes devant Gardner et Canet.

Dernier tour, Raul Fernandez pique la pole, devant Lowes et Auguto Fernandez, Gardner est quatre, Bezzecchi est huit. Le poleman a trois dixièmes d’avance sur Lowes, demain pas forcément de baston en tête !

Rappel : Raul Fernandez est rookie en Moto2, autant de succès c’est du jamais vu !

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos : MotoGP

Résultats sur 

https://www.motogp.com/fr/Results+Statistics

 

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis