LIAM LAWSON EN POLE A ASSEN EN DTM

 

 

 

Le Néo-Zélandais Liam Lawson, lui qui certains autres week-ends roule aussi également en monoplace en F2, n’en finit pas de briller en DTM !

Et ce samedi, au volant de sa Ferrari de la Scuderia AF Corse, le pilote soutenu par le géant Red Bull, il continue dans la foulée du grand week-end de Spielberg, avec une double victoire décrochée sur le Red Bull Ring, et c’est encore lui qui s’élancera ce samedi 18 septembre depuis la pole position pour la 1ére course du DTM de la manche Néerlandaise à Assen, sixième épreuve de la saison 2021

Car c’est Liam et sa Ferrari AF Corse, qui a été le plus rapide aux qualifications ce samedi matin en 1’32″186. Un temps établi en toute première partie de séance, avant l’apparition du drapeau rouge présenté à 5’45 de la fin de la séance à la suite de la sortie de piste de Dev Gore.

 

Après le redémarrage, ses adversaires se sont rapprochés dans les dernières minutes, avec notamment l’Allemand Marco Wittmann qui est parvenu à réduire l’écart à seulement 16 millièmes, signant le deuxième chrono, avec 1’32″202.

Lawson réagissait immédiatement, obtenant des partiels de références record dans les deux premiers intermédiaires, mais avec la pole maintenant sûre, il a soudainement choisi de retourner aux stands, annulant ce potentiel tour encore plus rapide !

Grâce à cette pole, il s’offre également 3 points de bonus et se rapproche à -9 au classement général provisoire du leader, le Sud-Africain Kelvin van der Linde, auteur du cinquième temps ce samedi matin.

Le Sud-Africain au volant de son Audi, a été le protagoniste d’une petite touchette avec Philip Ellis, finalement quatrième avec 1’32″350, alors qu’il tentait le dépassement !

Le contact n’a pas été dur, mais les commissaires l’ont quand même mis sous enquête…

 

 

Troisième avec 1’32″323, Maximilian Götz avec la meilleure des Mercedes, celle de l’équipe HRT, sixième derrière van der Linde, Nico Müller qui devance le Français Vincent Abril et l’autre frère van der Linde, Sheldon, sur la BMW du Rowe Racing.

Mirko Bortolotti classé douze se voit exclu du top 10, ‘wild-card’ faisant ses débuts sur cette étape DTM, avec la troisième Lamborghini de l’équipe T3 Motorsport, le ‘porte-drapeau officiel de la marque de Sant’Agata, l’Italien connaît très bien la Huracàn GT3, mais ici les pneus Michelin sont utilisés autrement que ceux utilisés dans le GT World Challenge ou dans l’ADAC GT Masters, où il est régulièrement engagé.

Cependant, Bortolotti a facilement devancé ses coéquipiers Esteban Muth et Esmée Hawkey.

Alex Albon, en revanche, n’a pas brillé avec la seconde F488 d’AF Corse… le Thaïlandais de retiur en 2022 en Grand Prix après cette saison DTM et futur pilote Williams F1, n’a pas pu faire mieux que quatorze, mais précisons que les écarts sont extrêmement serrés car il y a un juste équilibre en piste avec 17 voitures en l’espace de … une seconde !

 

Peter SOWL

Photos : DTM

LA GRILLE DE DÉPART DE LA 1ére COURSE DTM D’ASSEN

 

1 – Liam Lawson (Ferrari) AF Corse – 1’32″186

2 – Marco Wittmann (BMW) Walkenhorst – 1’32 202

3 – Maximilian Götz (Mercedes) HRT – 1’32″323

4 – Philip Ellis (Mercedes) Winward – 1’32″350

5 – Kelvin van der Linde (Audi) Abt – 1’32″444

6 – Nico Muller (Audi) Rosberg – 1’32 « 487

7 – Vincent Abril (Mercedes) HRT – 1’32″553

8 – Sheldon van der Linde (BMW) Rowe – 1’32″561

9 – Arjun Maini (Mercedes) GetSpeed ​​​​- 1’32″598

10 – Maximilian Buhk (Mercedes) Mücke – 1’32 « 651

11 – Daniel Juncadella (Mercedes) GruppeM – 1’32″663

12 – Mirko Bortolotti (Lamborghini) T3 – 1’32″700

13 – Lucas Auer ( Mercedes) Winward – 1’32″720

14 – Alex Albon (Ferrari) AF Corse – 1’32″740

15 – Mike Rockenfeller (Audi) Abt – 1’32″865

16 – Christian Klien (McLaren) JP Sport automobile – 1’32″879

17 – Timo Glock (BMW) Rowe – 1’33″157

18 – Esteban Muth (Lamborghini) T3 – 1’33″398

19 – Sophia Flörsch (Audi) Abt – 1’33″450

20 – Esmée Hawkey (Lamborghini) T3 – 1’33″772

21 – Dev Gore (Audi) – Rosberg – 1’33″914

 

 

DTM Tourisme

About Author

gilles