MIRACLE A MONZA CE DIMANCHE, LE HALO A SUREMENT SAUVÉ LA VIE DE LEWIS HAMILTON !!!

 

ON DISTINGUE BIEN LE HALO ET LE CASQUE DE LEWIS…SOUS LA ROUE DE LA RED BULL

 

Bien évidemment, on se souviendra de la superbe victoire de l’Australien Daniel Ricciardo et du non moins magnifique doublé – enfin – des monoplaces de l’équipe McLaren-Mercedes avec ses duettistes Ricciardo donc mais aussi de son jeune équipier le Britannique Lando Norris, brillant second et qui offre à l’écurie de Woking ce sensationnel doublé dans le temple de la vitesse, dans cette arène des sports mécaniques, qu’est le circuit de Monza.

Mais on aura aussi longtemps en mémoire les images retransmises sur les écrans des télévisions du monde entier, du spectaculaire accrochage survenu entre les deux leaders du classement du Championnat, le Néerlandais Max Verstappen et le Britannique Lewis Hamilton, à la 1ére chicane!

En effet, Au 26eme des 53 tours de ce Grand Prix d’Italie, Lewis Hamilton et Max Verstappen se sont accrochés de façon extrêmement spectaculaire dans la première chicane. La Red Bull propulsée par les vibreurs, sautant en l’air et retombant sur la Mercedes…

L’accident est survenu lorsque Lewis Hamilton qui venait de quitter les stands, après avoir changé de pneus, revenait en piste, lorsque Verstappen déboulait à fond de la parabolique et est arrivé dans son sillage, à l’entrée de la première chicane, et a voulu profiter de ses pneus à parfaite température pour dépasser son rival.

Le Néerlandais avait lui aussi incroyablement  connu peu de temps avant un arrêt catastrophique de plus de onze secondes!

Curieusement Hamilton, auparavant avant l’arrêt distancé de quelques secondes, n’en avait guère profité, étant lui aussi l’auteur d’un arrêt plutôt lent de plus de 4 secondes!!!

Les deux candidats au titre mondial ont été naturellement contraints à l’abandon!

 

 

 

 

Mais la course monopolisant l’attention, ce n’est qu’après l’arrivée qu’on a découvert la réalité et pris conscience qu’un drame avait été évité grâce au halo, devenu obligatoire depuis plusieurs saisons et qui protège la téte des pilotes.

Ce dimanche Lewis Hamilton peut lui dire merci à ce halo car il lui a certainement sauvé la vie…

Sur le plan comptable, Lewis Hamilton quitte l’Italie avec un zéro pointé et il a encore perdu deux points face à Verstappen, qui en se classant à la deuxième place de la course sprint de samedi a empoché et récolte deux de plus !

Le pilote Red Bull compte désormais cinq points d’avance (226,5 contre 221,5) et ce alors qu’il ne reste plus que huit courses avant la fin d’une saison sacrément disputée et mouvementée, le dernier GP étznt celui de Yas Marina à Abu Dhabi, laquelle saison 2021, s’annonce de plus en plus explosive …

 

PAROLES DE PILOTES

 

Max Verstappen, à propos de l’accrochage avec Lewis Hamilton, dimanche à Monza :

« Je savais que ce serait un peu serré dans le virage. Un peu avant l’entrée, il était sur sa ligne puis il a continué à se décaler de plus en plus à gauche et dans la chicane, je n’avais plus de place où aller, j’ai dû escalader le vibreur. C’est dommage car s’il m’avait laissé un peu plus d’espace dans le virage, on aurait pu éviter cela et reprendre la bagarre dans la courbe suivante et continuer à courir. Là, ça devenait trop tard pour que je m’écarte et que je coupe à l’intérieur de la chicane. Et puis j’aurais risqué une pénalité, moi ce que je veux, c’est continuer à me battre. Bien sûr que je n’étais pas très heureux de ce qui s’était passé lors de mon arrêt au stand ( son arrêt a duré 10 secondes) mais cela n’a rien à voir avec une agressivité quelconque lors de l’accident. Je suis parfaitement capable de gérer ce genre d’émotions sans que cela n’interfère sur mon pilotage. Je ne pense pas, en tout cas, que ce soit déjà le bon moment pour reparler de tout cela avec lui. On verra cela plus tard… »

 

Lewis Hamilton (Mercedes), à propos de son accrochage avec Max Verstappen au Grand Prix d’Italie :

« J’ai juste pris ma ligne, j’étais devant. Cela s’est fini comme cela, voilà tout… Je suis ouvert à la discussion avec lui (Max Verstappen) mais ça ne changera rien. Ça ne modifiera pas son approche dans son comportement. Il ne voulait pas laisser filer, il savait ce qui allait se passer en rentrant dans le deuxième virage, il savait qu’il allait passer sur les vibreurs mais il l’a quand même fait. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : F1

 DERNIÈRE MINUTE CE DIMANCHE SOIR

MAX PÉNALISÉ DE 3 PLACES A SOTCHI…

 

Après avoir convoqué et écouté les protagonistes de l’accrochage, Max Verstappen et Lewis Hamilton, les commissaires sportifs de la FIA, présents et observateurs en charge ce dimanche 12 septembre du Grand Prix d’Italie 2021, à Monza, ont décidé d’infliger une pénalité de trois places lors de la prochaine course au pilote Red Bull jugé ‘principalement’ responsable et jugé coupable.

Dans leur analyse, les commissaires sportifs estiment et considèrent que le freinage du pilote Red Bull au premier virage était trop tardif pour pouvoir retenir que Lewis Hamilton lui avait fermé la porte de manière abusive entre les virages 1 et 2. Le fait que le nez de sa voiture n’ait jamais dépassé les roues avant d’Hamilton a également joué en défaveur du leader du Championnat.

Max Verstappen se voit donc pénalisé de trois places sur la grille du prochain Grand Prix, prévu en Russie à Sotchi, le 26 septembre prochain.

C’est une sanction bien lourde par rapport à celle infligée à Lewis Hamilton à Silverstone lors de l’accrochage entre les deux pilotes au départ du GP de Grande-Bretagne, le précédent incident entre les deux pilotes.

Mais celle de l’Anglais avait été décidé pendant la course, et du coup s’était traduite par dix secondes de pénalité, alors qu’après l’épreuve, la sanction est de trois places sur la grille du GP suivant !

Mouais pas franchement convaincu du bien-fondé de ces deux différences !

Chacun appréciera…

 

Gilles GAIGNAULT

 

 

 

Evenements F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles