MOTOGP EN ARAGON LES ESSAIS LIBRES POUR JACK MILLER :

MARQUEZ MEILLEUR TEMPS LE MATIN

 

 

On ira vite sur ce qui s’est passé ce vendredi matin, la température de piste est trop fraîche (23 degrés pour le Moto3) par rapport à la braise qu’elle sera devenue l’après-midi, les résultats du matin ont donc peu d’intérêt, en Moto3, Rodrigo, l’éternel Rodrigo de la cylindrée fait le meilleur temps devant Salac et Antonelli, la star de la cylindrée Acosta, dont KTM vient de signer l’arrivée en Moto2 en 2022, est quatrième.

Pour le MotoGP, 27° sur la piste, il ne fait pas très chaud près d’Alcaniz, à deux heures de Barcelone, ce vendredi matin. On est plutôt en medium/Soft, selon différentes configurations et ce qu’il faut noter est la prestation de Marc Marquez, en Soft/Medium, qui parvient à décrocher un temps hallucinant qui relègue le reste du monde à pratiquement une seconde!

On sait que Marc aime les circuits à gauche et cela se vérifie mais en plus, sachant que le temps serait chaud l’après-midi, il a volontairement passé les pneus tendres qui lui assurent une bonne position avant les chaleurs…

En Moto2, le trio gagnant est Navarro, Lowes, Bezzecchi. Gadner est cinquième temps, Fernandez sept malgré une blessure à l’entrainement deux jours avant la course !

 

APRÈS- MIDI DE BRAISE

PETIT SIGNE A SON STAND D’UN ONÇU TRÈS EN FORME

 

L’après-midi, en Moto3, dans une cylindrée où l’on sait que les choses bougent souvent, on a un quintette qui tient le haut du pavé durant toute la première partie de la session, Suzuki, Foggia, Binder, Laurent Fellon, et oui le jeune Français dont on parle peu faute de résultats et Garcia.

Quand ça va commencer à changer, Fellon est toujours dans les cinq meilleurs temps. On commence à voir des groupes se former (vive l’aspi !) pour s’assurer d’être dans les quatorze qui peuvent aller direct en Q2 samedi après-midi, c’est Onçu, du team KTM de Tech3, qui fait le meilleur temps, y compris au combiné, devant Guevara et Darryn Binder supposé passer en MotoGP en 2022 chez Yamaha satellite.

Laurent Fellon est neuvième temps et donc en position de qualif directe, il semble clair que la garçon accélère la cadence au cours de cette saison !

 

MOTOGP, MILLER BALAIE…

MILLER ADORE LA CHALEUR COMME TOUT « OZZIE » QUI SE RSPECTE

 

En effet la piste est passée à 40 degrés ! Alors on va savoir si Marc Marquez mène encore le monde sous la chaleur.

Ce matin il a fait le meilleur temps et on l’a dit, avec quasiment une seconde d’avance sur la Suzuki de Mir ! Bagnaia troisième temps, Miller cinq, Aleix Espargaro six et Zarco sept. Fabio Quartararo est huit à une seconde et quart !

On l’attendait fort sur un circuit à gauche le Marquez, mais à ce point là et dès le matin ! Maverick Vinales est dix huit mais dans un groupe où l’on trouve Oliveira, Martin, Binder…

L’après-midi, en pneus Medium/Soft, ce qui est gonflé vu la température, il reprend le lead devant Oliveira et Mir. Puis Espargaro remonte trois quand Marquez perd l’avant, il est furieux quand il rentre sur le scooter des marshalls…

 

ALEIX ESPARGARO DEUXIEME TEMPS AU COMBINÉ!

 

Du coup, ça se bouscule au portillon, Nakagami est en en forme et les Honda aussi, il est devant avec Oliveira, Bagnaia et Quartararo. Cela dit bien sûr au combiné, Marc Marquez est toujours meilleur temps en repartant sur une autre moto et dans une autre combinaison !  Beaucoup de pilotes sont passés à des combinaisons incluant au moins un pneu dur, c’est le cas par exemple de Marc Marquez qui repart en double dur.

Devant on trouve toujours Nakagami, Oliveira et Quartararo, pour Fabio c’est une excellente position, il est devant Mir, son principal adversaire au mondial…

On rappelle qu’il avait dit que c’est le pire circuit pour lui (il est vrai que les résultats précédents ont été désespérants) mais on sait aussi que Fabio Quartararo est devenu un autre homme cette saison…

Marc Marquez est revenu à la quatrième place de cette session de l’après-midi, à deux dixièmes de Nakagami, la journée semble bonne mais j’ai rarement vu un pilote se relever d’une chute en se hurlant dessus à ce point!

On sent que la chaleur rend les choses difficiles, on voit Rins et Aleix Espargaro aller acheter le pain à l’épicerie locale tellement ils sortent loin des limites de piste!

 

ZARCO QUATRE, QUARTARARO SEPT, LES FRANÇAIS SONT DANS LES CLOUS

 

Il reste quatre minutes.

On commence à envoyer du lourd, on s’en fout des réglages GP l’important est la qualif donc on passe les tendres. Fabio Quartararo est victime d’un truc qui est le cauchemar de tout motard lambda, une abeille dans le cou!

Fabio Quartararo : « Cela a été une bonne journée, mais simplement j’ai rencontré beaucoup de trafic durant l’attaque du chrono et je n’ai pas pu faire un tour. Mais ça reste quand même pas mal car être à moins d’une demi-seconde de Jack Miller avec ce trafic me satisfait plutôt car je connais le potentiel que nous avons. J’ai reçu une abeille dans le cou et, sur le moment, cela m’a fait très mal, mais tout est OK. D’une façon générale, je suis vraiment heureux car le premier run était vraiment bon cet après-midi. Durant le deuxième run, nous avons modifié quelque chose qui ne s’est pas révélé bon, mais je suis resté avec le sentiment de confiance que j’avais dans le premier run avec un rythme de 48.5. »

Et effectivement ces dernières minutes vont être animées… Et Jack Miller se réveille et sort le meilleur temps, y compris au combiné, qui donne derrière l’Australien Aleix Espargaro, Crutchlow, Zarco, Martin, Bagnaia, Quartararo, Marc Marquez (le coup des pneus tendres le matin a bien marché !) Nakagami, Bastianini.

Intéressant pour Quartararo, Mir est 20ème temps ! Intéressant pour Zarco qui est quatre et peut donc se rassurer… Et nos deux Français sont passés à travers les pièges de cette piste chaude comme la braise.

Alors que Pol Espargaro, Rins, Binder, Olveira, Vinales et Mir sont pour l’instant dans la glaise.

 

MOTO2 : LE CHEF GARDNER RESTE LE CHEF

REMY GADNER EST DONC INTOUCHABLE CETTE ANNÉE

 

En Moto2, le matin, Navarro a fait le meilleur temps devant Lowes et Bezzecchi. Côté stars, Gardner est cinquième temps et Raul Fernandez, qui s’est blessé en s’entraînant avant la course, est un dixième derrière le futur Champion du monde. ! Lowes qui, il faut le signaler, n’est pas allé au gravier ce qui devient rare…

Pas à dire ce mec, en réussissant à rester en selle, serait vraiment une belle option pour un team en MotoGP ! Et en ce très chaud après midi; il tient aussi le bon bout, en menant la première partie de la séance devant Bezzecchi.  Gardner est cinq mais Raul Fernandez est à dache, vingt-cinquième temps, mais il est treize au combiné c’est assez pour la qualif en Q2 mais le groupe des stars est sacrément éclaté !

Derrière Lowes et Bezzecchi, qui tiennent toujours le haut du pavé, ça change un peu, Remy Gardner est monté trois devant Augusto Fernandez, puis Augusto Fernandez prend le lead, à ne pas confondre avec Raul Fernandez qui lui se bat (enfin se battait, sa blessure ne va pas l’aider !) pour le titre avec Gardner.

Puis c’est le leader au mondial lui-même qui prend le meilleur temps, sa majesté Remy Gardner himself ! Le truc ‘phénoménal’ est qu’à trois minutes de la fin, Raul Fernandez remonte troisième temps, un dixième derrière Gardner…

Le Championnat n’est peut-être pas si fini que ça alors… (Bon, il y a quand même 41 points entre les deux !)

Au combiné, Gardner est donc leader devant les deux Fernandez, Di Giannantonio et Lowes, Bezzecchi est sept, tout le monde est donc bon pour Q1 direct, sauf si demain matin samedi en FP3 il y a des changements nucléaires !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos:  MotoGP

Tous les résultats sur : https://www.motogp.com/fr/Results+Statistics

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis