MONDIAL WSBK 2021 A MAGNY COURS : UN TRIOMPHE TURC ET UN NOUVEAU TALENT FRANÇAIS: VERDOIA!

DOUBLE  VICTOIRE A MAGNY COURS POUR RAZGATLIOGLU

 

Le problème c’est qu’avec trois courses par week end (il reste au moins trois épreuves puisque Argentine et Indonésie semblent compromises mais seront peut-être remplacées auquel cas il en reste cinq) et quand Rea, qui a d’habitude 100 points d’avance à cette époque ci de la saison et peut se permettre d’en rater une ou deux, n’est pas devant, il est deux, voire trois dans une des courses de ce week end Français, il perd donc peu de points.

Il en perd d’autant moins qu’après la deuxième course, plus courte et rapportant moins de points que les autres, il avait  été battu et Toprak faisait donc le triplé du week end mais Rea est allé pleurnicher auprès de l’organisation, sur un détail, mais on lui a donné raison. Du coup il récupère cinq points, vu comme le championnat est serré ces points là seront peut être essentiels en fin de saison. je dis une seule chose à Mr Rea, citation qui vient encore du Cid de Corneille, décidément très à la mode en ce moment »: A vaincre sans péril on triomphe sans gloire »… Ce qu’a fait Rea est juste méprisable mais bon, on lui a donné raison, on espère que le destin s’en souviendra… Il s’agissait d’un dépassement des limites de piste, ça on a l’habitude. ce qui est plus grave et inadmissible  c’est que la réclamation est arrivée quatre heures après la course!    

 

REA N’EST JAMAIS LOIN MAIS DERRIÈRE

 

Cela dit, Razgatlioglu, que l’on appellera de son prénom Toprak par commodité, a gagné les deux courses importantes, la troisième rapporte moins de points, sur un circuit de Magny Cours qu’il a dit adorer (il est vrai qu’il un gros freineur et que rien qu’au virage Adelaïde les disques doivent avoir chaud aux fesses) il est donc, vers la fin de saison, en tête devant Rea, de sept petits points.

Ce qui ne signifie rien d’autre qu’à cette heure il a inversé la vapeur de six titres d’affilée pour Rea et Kawasaki, il a sept points d’avance et donc aucun droit à l’erreur avant la fin du mondial WSBK.

 

RAZGA PEUT CHANGER LE COURS DE L’HISTOIRE

 

Mais quand même quelque chose a changé dans cette discipline et le Mondial WSBK va peut-être reprendre sa vraie place, tout à côté du MotoGP.

Au fait, Yamaha gagne à Magny Cours pour la première fois ( Cal Crutchlow) depuis 2010 ! Là encore, comme Fabio Quartararo en MotoGP, Toprak est un ange bleu !

Côté tricolore un seul pilote, Christophe Ponsson, s’est abonné à la douzième place, quant à Lucas Mahias, il a chuté lourdement durant les essais et n’a donc pas couru.

 

JULES CLUZEL SE BLESSE EN DEUXIÉME MANCHE

 

En Supersport dit SSP, c’est l’équipe Française GMT 94 qui représente le pays, avec Valentin Debise, Jules Cluzel et Andy Verdoia, récompensé de sa saison par une pige dans la structure tricolore, vedette pour cette épreuve de Magny Cours.

Dans cette cylindrée 600, ultra dominée par Yamaha, qui ne court que deux fois par week end, c’est plus facile à comprendre, en première manche Cluzel est trois, Verdoia dix (pas mal le môme !) et Debise est parti au gravier.

En deuxième course, Bernardi et Cluzel se sont accrochés au premier tour, drapeau rouge et on repart, Verdoia est déchaîné, il termine à une magnifique quatre place, lui ‘ le ‘ pigiste ‘ de luxe ! Debise étant blessé, il ne courait pas non plus.

 

VERDOIA HÉROS FRANÇAIS DU WEEK END DE MAGNY COURS

 

Ce sera donc lui le héros national de Magny Cours, c’est toujours sympa de voir un jeune pilote éclore, on espère que ça va continuer à monter les marches de la gloire cette graine de champion.

Il est issu de la filière ‘Blu Cru’ mise en place par Yamaha, justement pour découvrir les nouveaux talents, bien vus les bleus !

 

Jean louis BERNARDELLI 

Photos : WSBK et DR

 

Tous les résultats sur https://www.worldsbk.com/fr/resultats%20statistiques

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis