MOTOGP 2021 : NON AUX BRONCAS MARQUEZ /MARTIN ET ANTI MICHELIN

DÈS LE DÉPART MARQUEZ ET MARTIN SONT TRÈS PROCHES

 

 

Le Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone est difficile à analyser, j’y reviens tardivement mais d’abord depuis le GP, l’actu était sévère, ensuite il a fallu recueillir les bonnes infos et écouter les bons interlocuteurs!

Je l’écris souvent moi je suis un petit charcutier de campagne et bien d’autres sites sont du type supermarché, tu y trouves tout et son contraire et surtout une sorte d’unanimité et d’absence d’analyse dignes du roman « 1984 » de George Orwell et son fameux « Big Brother is watching you »…

Bon je sais aussi que dans ces lignes je vais me faire hurler dessus mais c’est un truc que j’assume…

MARQUEZ/MARTIN, LA BRONCA SANS RAISON

ATTAQUE DE MARQUEZ A L’INTÉRIEUR C’EST SERRÉ MAIS OJN EST GP

 

Sur cette course, il y a eu six marques différentes aux six premières places. Ce qui n’était pas arrivé depuis les années 70 !

Ce qui est la preuve qu’il n’y a pas d’écrasement façon Hannibal au lac Trasimène…  J’y reviendrai dans l’autre affaire, celle de Michelin. En tous cas cette année, et sur un circuit aussi prestigieux que Silverstone, ça prouve que l’on ne s’est fait pas de cadeaux.

Et donc d’abord l’affaire Marquez/Martin!

 

RATÉ, MARQUEZ GLISSE

 

On est au premier tour du Grand Prix de Silverstone, Marc Marquez va s’empéguer sous la moto de Jorge Martin et de ce fait… l’entraîner dans sa chute!

Je trouve les jugements qui condamnent Marquez à mort par pendaison particulièrement injustes, on est en phase de départ, il y a forcément plein de monde au coude à coude, les coups de carénage sont nombreux, les pneus sont encore un poil froids et Marc Marquez, qui est en train de passer Martin à l’interieur, glisse, se relève en emmenant Martin, c’est dommage pour les deux mais ça reste un phénomène de course !

 

TOUT LE MONDE A TERRE MARQUEZ A TOUCHÉ MARTIN

 

Je publie en ligne la série de photos faites à l’occasion de l’incident, Marc Marquez n’a fait aucun geste violent, il glisse au moment où il ne fallait pas, en emmenant avec lui un pilote en train de faire naître son statut de nouveau héros.

Les accrochages en début de course c’est tout le temps, là cela touche deux très grands, si deux pilotes de fond de grille s’étaient fauchés, cela aurait fait une ligne dans nos chroniques !

Mais entre un ancien missile dont personne ne sait s’il va le redevenir et une nouvelle graine de héros, il est clair que cet incident est surtout frustrant.

Jorge Martin dit qu’il se sentait bien et pouvait viser le podium, mais qui prend le départ pour finir dix ?

 

A SEPANG C’EST MARQUEZ QUI S’EST FAIT VIRER DANS UNE BATAILLE DE BLOCK PASS

 

Tous les fans savent  que Marc Marquez est un garçon qui a pas mal donné de coups de carénages dans sa vie, en particulier en Moto2 mais en MotoGP, Valentino Rossi a même dit récemment qu’il lui faudrait plus de trente ans pour oublier l’attitude de Marquez au Grand Prix de Malaisie à Sepang, qui a valu un tapis vert au Dottore et surtout … lui a fait rater son dixième titre !

A côté de cela, Jorge  Martin apparaît comme l’angelot innocent qui ne demandait rien à personne et pensait attraper le podium.

Sauf qu’on est en GP et que les mots « tranquille »et « serein » et pire « angelot » donc, n’existent plus, surtout en début de GP!

 

MARTIN FAIT PARTIE DES NOUVEAUX HÉROS QUE L’ON ATTENDAIT DANS LE MOTOGP, L’ACCROCHAGE EN ANGLETERRE EST DONC ÉNERVANT POUR TOUT LE MONDE

 

En effet, la mise à feu de la fusée Martin cette année est une super nouvelle, le MotoGP a besoin de nouveaux héros, on en manque, par exemple, les derniers héros disparus des GP, Casey Stoner, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow plus Rossi qui lui s’en va, ont gagné à eux seuls 223 Grands Prix !

Si l’on ajoute que le déclin de Marc Marquez semble inéluctable, lui-même a reconnu ne plus pouvoir piloter comme avant et qu’une des solutions à envisager est l’arrêt, certes, je sais, il n’a pas que des amis chez nos lecteurs mais côté héros, ça va faire encore un sacré trou !

En somme un de nos ex héros, Marc Marquez, s’il perd encore – ce qui est plus qu’évident – au prochain GP, trois points sur l’actuel leader, Fabio Quartararo, il ne peut plus mathématiquement être titré…

les héros vont se compter sur les doigts d’une main et encore, pour l’instant il y en a un, qui est Français, les autres sont au garage…

 

POUR L’INSTANT LE MOTOGP A UN SEUL HÉROS ET IL EST FRANÇAIS

 

Donc Jorge Martin est prêt à monter en grade, je suis totalement fan du bonhomme que je suis depuis son titre en Moto3 et cette année-là, sa bagarre avec Bezzecchi n’a pas vraiment été du genre duel à fleurets mouchetés.

 

EN 2018 EN MOTO3 AVEC BEZZECCHI PAS UN TENDRE MARTIN

 

Bref, il n’a rien d’un angelot!

Ce qui peut changer bien sûr, car  Jorge Martin n’est pas le seul à s’être fait accrocher cette année, il est hélas poussé au gravier au mauvais moment, alors qu’il montait les marches de l’Olympe.

Il reste dixième au classement avec presque vingt points de retard sur Aleix Espargaro, il y a encore à priori six GP (si les USA ont lieu ou sont remplacés) il y a un paquet de points à prendre pour récupérer son statut de héros montant.

Mais il y a un point commun entre le MotoGP et l’Everest, ce sont les dernières foulées qui sont les plus dures, avec des risques de chutes très violentes et le MotoGP c’est un seul Everest par an !

En fait cet incident me navre car il touche deux mecs dont je suis fan, d’un autre côté les dépassements à l’interieur, c’est rarement amical !

 

MARQUEZ EST ALLÉ TOUT DE SUITE S’EXCUSER AUPRÈS DE MARTIN

 

Sinon, les photos sont claires, c’est une attaque très franche de Marc Marquez à l’interieur. Attaque ratée, il s’en est excusé, Martin a râlé, point barre…

LA BRONCA CONTRE MICHELIN, STOP !

 

Ces temps-ci, hurler au loup sur Michelin est très en vogue, enfin surtout chez les mecs qui sont derrière !

A Silverstone, à part Fabio Quartararo et Alex Rins, il y a eu une bronca sévère sur la maison bibendum, qui aurait été la cause de tous les malheurs de ces messieurs.

En Autriche, les plus virulents ont été Oliveira, Martin, Bagnaia, Marc Marquez et Valentino Rossi.

En Angleterre, Bagnaia, Rossi, Nakagami est les autres Honda, Miller (mais seulement en qualifs) et Mir ont sorti l’arme lourde.

Alors oui, il est évident que voir un mec aussi brillant que Fransesco Bagnaia se faire massacrer au point de finir quatorzième à 20 secondes de Fabio Quartararo, en partant de la première ligne, il y a en effet de quoi se poser des questions.

 

C’EST PEUT ÊTRE A CAUSE DES PNEUS MAIS BAGNAIA A VÉCU UN ENFER

 

Cela dit, je l’ai dit plus haut, six pilotes de six marques différentes sont arrivés aux six premières places, montrant qu’en tous cas Michelin permet à tout le monde d’arriver devant. Dans les six d’ailleurs il y a une Ducati, celle de l’Australien Jack Miller.

Taramasso, le boss de Michelin, a reconnu que le MotoGP n’était pas venu en Angleterre depuis deux ans et que l’on manquait donc de datas frais.

 

TARAMASSO A ÉTÉ CLAIR SUR TOUT

 

Par ailleurs, ce circuit est très abrasif et les pilotes y sont allés plus fort, pendant le Grand Prix que pendant les essais, Michelin, pour ceux qui étaient en soft et en medium, avait prévu une baisse de rentabilité après le dixième tour et c’est arrivé beaucoup plus tôt que prévu.

Taramasso pense qu’il faut pouvoir travailler plus en FP4, la séance libre, avec le réservoir plein et les pneus choisis pour le GP.

Enfin, pour répondre à ceux qui prétendent que les pneus de la marque sont mal adaptés sur telle ou telle marque, il rappelle que justement six marques ont fini dans les six premières places, il n’y a donc pas de marque favorisée ou défavorisée.

Mais Taramasso a eu l’honnêteté de dire qu’en effet, certains pneus ont été usés de façon précoce.

 

IL EST IMPOSSIBLE QUE QUARTARARO BÉNÉFICIE DE PNEUS SPÉCIAUX

 

Cela dit, d’une part, ce coup des pneus est énorme, depuis quarante ans que je fais ce métier, j’ai entendu des pilotes expliquer une contre perf, par la mauvaise qualité de leurs pneus. Que ce soit en vitesse ou en TT, même en trial où il est vrai que l’adhérence du pneu arrière est fondamentale.

J’ai aussi écrit que la mauvaise foi fait partie intégrante d’un pilote de haut niveau, là en plus le tsunami est idéal, Michelin est une boîte française et le mec qui pulvérise le Championnat en ce moment est français… Ce n’est plus de la mauvaise foi…  c’est de la malhonnêteté!

Là encore Taramasso a été définitivement clair : les pneus sont attribués de façon aléatoire, on ne réserve pas tel paquet à tel usine, c’est tiré au sort.

Alors aller dire et affirmer que Fabio Quartararo bénéficie d’un traitement de faveur est énervant mais finalement un très bon signe.

Ceux qui disent ça ont peur de lui …

Et vu son âge, il est né le 20 avril 1999, il vient donc de fêter ses…  21 printemps,   cela peut durer un moment la ‘Quartararo mania’, façon Verstappen en F1, parti pour durer !!!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et DR

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis