MOTOGP 2021 : EXCELLENTES SENSATIONS DE VINALES SUR L’APRILIA A MISANO

GROSSE BANANE CE MATIN LE VINALE

 

Le premier essai de l’Aprilia MotoGP a été jugé très positif par Vinales. Qui est arrivé très tôt ce matin à Misano, il faisait beau, il a testé et mis au point sa position de pilotage et vroom !

 

PAS SEUL EN PISTE LE MEC, BIEN VU !

 

Le coup fameux, un de plus, de cet essai de Vinales sur sa nouvelle moto est qu’en même temps, sur le même circuit, roulaient les pilotes d’essai, Pirro pour Ducati, Pedrosa pour KTM, qui testait de nouvelles options aérodynamiques;

Et aussi Morbidelli qui comme pilote titulaire n’a pas pu piloter son proto M1 (Vinales et Aprilia le peuvent, ils bénéficient de concessions) Morbi revient de blessure et se remet à faire de la moto sur circuit, sa R1 de Superbike était bien suffisante. On rappelle qu’il sort d’une opération au genou concernant le ligament croisé antérieur gauche, il a raté tous les GP en août et il pilotera dès son retour la moto usine de Vinales, dès Aragon ou Misano. Mais du coup, Vinales a pu comparer ses runs avec d’autres pilotes, forcément moins rapides que lui, enfin en théorie, on rappelle que c’est la première fois qu’il monte sur la moto vénitienne.

Bagnaia, Zarco et Marini étaient aussi là sur des Panigale.

56 TOURS DE BONHEUR SELON LE PILOTE

ESSAIS DE POSITION DE PILOTAGE VITE FAITS

56 tours dans la foulée de la mise au point de sa position de pilotage, pas mal quand même, ça démontre qu’il en crevait d’envie et se faisait plaisir!

Les rares infos que j’ai pu recueillir (je me fous totalement des pages des réseaux sociaux c’est juste pour les gogols et pour aller plus loin ça pourrit notre société actuelle dans tous les domaines et pas seulement celui du sport) ces infos montrent donc que Vinales n’a qu’une envie c’est remettre ça demain.

 

 

Je n’ai pas pu avoir les vitesses ou les chronos, mon interlocuteur m’a fait habilement remarquer que dans ce cas, on saurait tout de suite que c’est lui l’indic et l’amitié, voire la complicité ont des limites…

Bon on est quand même « dans les 1’33 », le rythme du GP de Misano, bref tutto bene…

Bon, j’ai quand même su que Vinales a déjà testé le holeshot device en mode départ et mode ligne droite rapide, il est vraiment allé loin dans les essais…

Il a dû ralentir la cadence quand la pluie est apparue, mais a quand même testé les pneus pluie, pas beaucoup.

Il faut rappeler que c’est la première fois qu’il pilote une MotoGP à moteur en V, certains lecteurs s’obstinent et je les en remercie à m’expliquer la différence, je sais juste qu’il y a plus de puissance et que côté allumage, on peut s’amuser beaucoup plus sur les réglages.

 

LE BANC D’ESSAI APRILIA EN 2020

A ce sujet un rappel : Aprilia est revenue en MotoGP en 2015, le moteur était basé sur celui de la Superbike RSV4 pour la première année.

Le premier vrai moteur de course 1000cc V4 MotoGP a été construit en 2016. Et c’est en 2020 que le constructeur a présenté une RS-GP radicalement revue, avec un moteur plus compact dont l’angle de cylindres passe de 72 à 90°, qui ne nécessite donc plus d’arbre d’équilibrage, solution existant déjà sur les autres machines à moteur V4 (Honda, Ducati et KTM).

Alors, certains lecteurs m’ont demandé hier si Vinales n’allait pas redevenir lunatique, capable de changements d’humeur parfois brutaux.

D’abord je n’en sais rien, la médecine, surtout celle-là, pas mon truc mais alors pas du tout. En revanche oui il aura des sautes d’humeur, une des solutions étant le succès pour les éviter…

C’est tout ce qu’on lui souhaite !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos DR

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis