AUX 12 HEURES QUAD DE PONT DE VAUX….CHASSEURS DE DRAGON!!!

 

 

 

Le Team Dra’gon et sa Yamaha N°1 remportent ce dimanche une nouvelle victoire aux 12 heures de Pont De Vaux dans l’Ain.

 

Mondial du Quad-2021-12 Heures Pont De Vaux- Le N°1 file vers la victoire-©-Photo : Anthony Brebant.

 

Après la pause forcée de 2020 suite à la crise sanitaire, les quads avaient bien envie de se dégourdir les roues et les pilotes rêvaient de concourir à nouveau.

Cette 34ème édition, de ces 12 Heures de Pont de Vaux, crée en 1987 par les frères Maingret, marque la volonté des organisateurs de revenir aux fondamentaux, c’est-à-dire à  l’endurance. Avec un retour à trois manches.

Samedi, durant les deux premières manches de quatre heures chacune avec seulement 2h30 de pause, les mécaniques et les organismes ont été mis à rude épreuve.

 

Mondial du Quad 2021 départ Manche 2 © Photo Jean Jacques Pauget

 

Dimanche, les quadeurs s’élancèrent en début d’après-midi au plus chaud de la journée, pour un final à nouveau de 4 heures, et très disputé…

Axel Dutrie et les hommes du Team Dragon allaient-ils conserver leur titre ? Tous leurs adversaires, les locaux en tête, partirent en chasse bien encadrés par la cinquantaine de commissaires toujours valeureux sous la houlette du directeur de course Christophe Comas, lui-même entouré par un collège sportif de quatre membres de la FFM et de quatre chronométreurs.

 

Mondial du Quad 2021- P1 N°1 Yamaha Dragon © Photo Jean Jacques Pauget

 

Revenons brièvement sur la première manche de la   » Ville de Pont de Vaux   » remportée Samedi par le Yamaha N°2 des Italiens Galizzi et Turrini associés au Norvégien Treraen, équipage qui devançait de 1’20, le trio Français du Team Dra’gon Yamaha N°1, Cheurlin, Naveaux et Petit et de 3’08, l’autre formation Française du KTM SX N°12 de Magnin, Baille et Schweda.

 

Mondial-du-Quad-2021-P1-N°1-Yamaha-Dragon-©-Photo-Jean-Jacques-Pauget-

 

Durant la seconde manche  » Communauté de commune Bresse et Saône « disputée de 20heures à minuit, l’ordre du tiercé de tête s’inversait avec cette fois, le N°1 qui passait le premier sous le drapeau damier, à l’issue de 60 tours couverts (1 tour de moins que les manches courues de jour) devant le N°12 et le N°2.

La chasse … au dragon était ouverte de jour comme de nuit !

Le Honda N°7 du team 4 Liberty en pole position au départ, connaissait une nouvelle fois des soucis mécaniques dans cette seconde manche avec un changement de pot d’échappement .

 

Mondial du Quad 2021-Le Podium des 12 Heures ©Photo Jean Jacques Pauget

 

Dimanche donc, à 14h00, la lutte s’annonçait sans merci pour la victoire finale durant cette troisième et ultime « Département de l’Ain ».

Le trio du Honda N°7 composé de Warnia, Beroudiaux et Boissy, voulait sa revanche mais il terminait finalement à 25 secondes de l’invincible Yamaha Drag’on N°1, déjà victorieux des 12 Heures en 2019.

 

Mondial du Quad 2021-Le Podium des 12 Heures ©Photo Jean Jacques Pauget

 

Le Yamaha Hollandais N°101 se classait sur la dernière marche du podium de cette finale à 2’43 des leaders mais il prenait la seconde place au cumul des trois manches, grâce à leur constance (quatrième en manche 1 et cinquième en manche 2).

 

Mondial du Quad 2021 P2 N°101 Yamaha NL © Photo Jean Jacques Pauget

Mondial du Quad-2021- P3-N°11-Yamaha-Dragon-©-Photo: Jean-Jacques-Pauget

 

Le Yamaha N°11 des frères Bruni associé à Schweda, se classe troisième au cumul (P5 en manche 1, P4 en manche 2 et 3 ).

Le meilleur tour absolu de cette 34ème édition revient au rapide Honda N°7 qui réalisa lors du 10éme tour de la seconde manche, avant le coucher du soleil un chrono de 3’48.488, soit une moyenne de 64.598 Km/h .

 

KENNY QUAD CONTEST

Mondial du Quad 2021 Podium Contest © Photo Jordan Ravinet

 

Kenny Équipements, marque française d’équipements pilote, partenaire historique de la catégorie, était honoré d’associer son nom à ce que l’on nomme à juste titre, l’antichambre des 12 Heures.

En solo ou en duo, les pilotes et équipages s’affrontent sur deux manches de deux heures, c’est un peu une préparation grandeur nature pour accéder à la catégorie reine.

Malgré tout, le niveau est très relevé et durant ces quatre heures de course, la bataille fait rage, chacun voulant figurer aux avant-postes sans ne jamais rien lâcher.

Le succès ne se dément pas et cette année encore ce ne sont pas moins de 84 machines qui s’alignèrent au départ sur la piste des  » grands « de 3,8 kms.

Dès minots âgés de 15 ans, pilotes hommes, femmes seniors, débutants ou confirmés, toutes et tous passionnés, se sont retrouvés pour un pur moment de sport.

 

Mondial du Quad-2021- Classe Contest- P1 : Ethan Leleu-©-Photo : Jordan Ravinet.

 

A l’issue de la seconde manche disputée Dimanche matin dès 9h00, a vu la deuxième victoire du pilote Belge Ethan Leleu (N°42) lequel remporte donc le classement général.

La seconde place de cette manche et du cumul, revient à l’équipage Italien Nicolo Roagna et Mattia Ioli (N°2) qui terminent à cinquante secondes. Le Français Florent Nee (N°26) montant sur la troisième marche du podium, position prise également dans la seconde manche à 2’58 de Leleu.

Le record du tour des deux manches de ce ‘Kenny Quad Contest’ a été établi par l’équipage N°2  en 3’50.273, soit 64.097 Km/h !

 

La relève roule à Pont-de-Vaux.

Mondial-du-Quad-2021-Podium-Kids-Minime-©-Photo-JJ-Pauget

 

La relève, française et étrangère, entre 9 et 15 ans, s’est profilée à l’horizon des futures années à Pont de Vaux, ce week-end…

Les Kids, ces quadeurs en herbe s’affrontèrent en trois manches de vingt minutes chacune.

Pour eux, Pont-de-Vaux se dresse comme un rendez-vous mythique depuis sa création en 2014, comme un but, avec le secret espoir, d’y revenir courir parmi l’élite internationale !

 

Mondial-du-Quad-2021-Podium-Kids-Cadets-©-Photo-JJ-Pauget

 

D’ici là, sur des prototypes assemblés à partir d’un cadre de quad et un moteur de moto, 85 cm3 ou 150 CRF pour les benjamins (9/11 ans) et minimes (12 ans), ou de 125 cm3 2 temps ou 250 cm3 4 temps pour les cadets (13 à 15 ans révolus), ces trois catégories ont croisé le fer.

Ces apprentis Champions en devenir, ont assuré à nouveau, un spectacle à la hauteur de leurs ambitions.

Aux classements cumulés des trois manches   » Région Auvergne Rhône – Alpes  » le Néerlandais Stephan Bakkenes, monte sur la plus haute marche du podium en ayant cumulé 156 points et ce après avoir remporté deux des trois manches et terminé second de la première épreuve, au guidon de son WSP N°90.

Son adversaire le plus coriace fut l’italien Andréa Zucca, vainqueur de la première manche et second dans les deux autres courses au guidon de son CanAm KTM.

Il termine avec seulement trois petits points d’écart et devance le Français Mattéeo Tillier très constant (sixième en manche 1 et 3 et cinquième en manche 2) qui totalise 130 points au guidon d’un Suzuki et complète ainsi le podium des cadets.

Saluons la 8ème place de la cadette Luane Panisset (Yamaha N°111) et la 16ème position de la benjamine, Mirte Van De Werken (Yamaha N°10).

Le record de la petite piste (1,5 km) réservé aux Kids est à mettre à l’actif du vainqueur Bakkenes avec un chrono de 1’48.094, soit 53.28 kms/h, lors de la dernière manche .

Nous reviendrons dans un autre article avec Maurice Maingret, organisateur de ce Mondial du quad unique en son genre, sur le bilan de cette édition particulière, laquelle a eu le mérite d’exister grâce à la pugnacité de toute une équipe exceptionnelle.

Nous parlerons de l’avenir de cette épreuve qui a bien failli périr avec cette année blanche en 2020 mais qui a su se relever pour mieux rebondir en faisant des choix drastiques mais nécessaires.

Le succès sportif et populaire de cette année prouve et démontre que … la réussite c’est le prix de l’effort !

L’avenir se profile donc avec 2022 pour la 35ème édition.

 

Texte : Michel PICARD 

 Photos : Anthony BREBANT – Jordan RAVINET –  Jean-Jacques PAUGET

 

PS : Nous n’oublions pas notre ami Alain MONNOT qui pendant des années depuis sa création, couvrait pour AutoNewsInfo ces 12 Heures de Pont de Vaux.

Alain nous a quitté l 14 octobre 2020, emporté en quelques mois par un cancer foudroyant de la thyroïde…

Alors que son fidèle ami, Michel Picard, avec lequel il couvrait en tandem annuellement cette belle epreuve nous dresse le compte rendu de l’édition 2021, je tenais à lu rendre hommage!

Gilles GAIGNAULT

Photo : Michel PICARD

 

ALAIN-MONNOT à droite avec tout à gauche Michel-PICARD

NOTRE HOMMAGE A ALAIN MONNOT APRES SON DÉCÈS

 

http://www.autonewsinfo.com/2020/10/14/deces-de-notre-confrere-alain-monnot-340672.html

 

http://www.autonewsinfo.com/2020/10/15/hommage-a-alain-monnotdecede-ce-mercredi-14-octobre-2015-340720.html

 

 

Moto Quad

About Author

gilles