PROCHAIN RETOUR EN ENDURANCE AU MANS DU TEAM VELOQX EN HYPERCAR

 

 Veloqx annonce l’Hypercar Fangio qui roulera courra au Mans avec du biocarburant !

 

La 89éme édition des 24 Heures du Mans vient de se terminer, mais l’actualité des futurs projets en endurance ne faiblit pas.

Après Cadillac en début de semaine, c’est maintenant au tour de l’ex Team Veloqx, d’annoncer un projet et un retour bienvenu sur la scène du monde de l’endurance.

Après avoir quitté la scène en 2004, coïncidant avec la fermeture du programme client Audi R8 LMP1, l’équipe Britannique envisage en effet de revenir dans le Championnat du monde WEC mais cette fois en tant que constructeur !

Le propriétaire et magnat de Hong Kong, Sam Li aurait décidé de voir les choses en grand avec l’objectif de se fixer de participer aux 24 Heures du Mans à partir de 2025 avec la Veloqx Fangio Hypercar, une voiture propulsée exclusivement au biocarburant.

Le cœur du projet repose en effet sur le moteur conçu pour être alimenté par divers carburants écologiques, dont l’hydrogène.

Ulrich Baretzky, ancien ingénieur en chef d’Audi, supervisera la conception du groupe motopropulseur zéro émission !

Le choix de disputer le Championnat du Monde d’Endurance n’est pas fortuit, à la fois pour renouer avec le passé du Team au Mans, mais aussi et surtout pour profiter de l’ouverture réglementaire vers les nouvelles technologies.

À cet égard, les débuts de cette Fangio pourraient être avancés à 2024, en utilisant peut-être l’Excellium Racing 100, le carburant entièrement renouvelable développé par TotalEnergies (Voir lien).

Pour l’instant, l’équipe aligne une voiture prototype propulsée par un V12 Ferrari, vue lors d’un essai sur le circuit de Sakhir à Bahreïn. Voiture qui servira de base pour développer la future LMH et les Supercars routières associées qui en découleront.

La Fangio Hypercar verra le jour dans le siège historique de Brackley en Grande Bretagne, où ont été préparées les Audi et Ferrari alignes par l’écurie Veloqx en Le Mans Series et FIA GT au début des années 2000.

Li négocierait actuellement avec un constructeur pour gérer ses LMH sous la bannière Veloqx Team dès la saison 2022.

Il explique :

« J’avais 28 ans lorsque nous avons arrêté fin 2004, et je me suis consacré à mes activités dans l’immobilier. Pour revenir, je souhaitais d’abord développé l’entreprise jusqu’à ce que je puisse avoir une plus grande valeur ajoutée technique pour le jour où je reviendrais. Je m’investis désormais pour tenter de gagner les 24 Heures du Mans sous le nom de Veloqx. »

Rappelons que cette équipe Veloqx a fait ses débuts dans le Championnat GT, remportant le titre anglais en 2002, puis triomphant l’année suivante aux 24 Heures du Mans, avec la Prodrive Ferrari 550 GT1.

Avant de rejoindre avec succès la catégorie reine des LMP1, avec l’Audi R8 en Le Mans Endurance Series et en American Le Mans Series, remportant la victoire le 20 mars 2004 aux 12 Heures de Sebring, avec le pilote Britannique Alan Mc Nish, associé aux deux Allemands, Franck Biela et Pierre Kaffer, suivi quelques mois plus tard, le 13 juin de la deuxième place aux 24 Heures du Mans 2004, avec l’équipage totalement Britannique, le trio Johnny Herbert, Jamie Davies et Guy Smith  .

Li a ensuite stoppé l’aventure en sport automobile, en se concentrant sur son activité principale dans le secteur immobilier. Récemment, il est entré sur le marché de la biomasse, en utilisant des terres désaffectées pour produire des matières premières destinées à la production de carburants à impact zéro.

C’est ce qui explique son retour à la compétitions avec un projet entièrement vert !

 

John ROWBERG

Photo : TEAM

NOTRE SUJET SUR  l’EXCELLIUM RACING100, DE TOTALENERGIES

AUX 24 HEURES DU MANS ET EN WEC, TOTALENERGIES VA PRODUIRE UN CARBURANT 100% RENOUVELABLE

24 Heures du Mans Endurance Evenements

About Author

gilles