VICTOIRE ET DOUBLÉ TOYOTA AUX 24 HEURES DU MANS 2021. ALPINE SUR LE PODIUM

 

24 HEURES DU MANS 2021 – LA VICTOIRE POUR La TOYOTA N°7 6 Photo :  Thierry COULIBALY

 

FLASH- FLASH-FLASH

 

Fort logiquement, l’écurie japonaise Toyota triomphe et s’impose une nouvelle fois, la quatrième consécutive, en remportant à nouveau en Sarthe et comme en 2018, 2019 et 2020, en ce dimanche 22 août 2021, la 89éme édition des célèbres 24 Heures du Mans!

Signant outre la victoire, le doublé avec ses deux Toyota GT010 Hybrid.

 

24 HEURES DU MANS 2021 – LA VICTOIRE POUR LES PILOTES DE LA TOYOTA N°7 -Photo :  Thierry COULIBALY

 

Mais si le succès avait été obtenu au cours de ces trois dernières années par l’équipage de la N°8  – d’abord avec le trio formé du Suisse Sébastien Buemi, du Nippon Kazuki Nakajima et de l’Espagnol Fernando Alonso en 2018 et 2019, ensuite l’an dernier avec la paire Buemi et Nakajima, qu’épaulait cette fois, le Néo-Zélandais Brandon Hartley, remplaçant d’Alonso retourné en F1 –  ce dimanche c’est la voiture-sœur, la N°7 bien malchanceuse par le passé, celle du trio composé du Japonais Kamui Kobayashi, du Britannique Mike Conway et de l’Argentin, José-Maria Lopez, qu s’est à son tour imposé.

 

24-H-du-Mans-2021-TOYOTA-N°8-devant-le-module-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Sous le damier, ce dimanche 21 août, cette N°7 triomphe et l’emporte en précédant la N°8 de Sébastien Bueni, Kazuki Nakajima, et Brendon Hartley, les lauréats le dimanche 20 septembre de l’édition 2020.

 

ALPINE SIR LE PODIUM -Photo : Thierry COULIBALY

 

Et, c’est l’Alpine A480 de l’écurie Berrichonne de Philippe Sinault, Signatech, la N°36. qui complète ce podium 2021, avec l’équipage où l’on trouve deux Français Nicolas Lapierre et Mathieu Vaxiviére, associés au Brésilien André Négrao

Top 5 pour les deux prototypes Américains, Glickenhaus, propulsés par un moteur Français conçu dans les ateliers Drômois de Valence de l’entreprise créée par Jean Pierre Fleur, Pipo Moteurs.

 

000 24 H du Mans 2021 GLIKENHAUS N°708.Photo Thierry COULIBALY

 

La N°708 des Français Olivier Pla et Franck Mailleux, renforcés par le véloce Brésilien ‘Pipo’ Derani, devançant la 709 de Romain Dumas, Ryan Briscoe et Richard Westbrook.

Saluons la performance de cette écurie US qui découvrait et débutait aux 24 Heures du Mans et qui des sa première apparition, termine la redoutable épreuve mancelle et dans les cinq premiers ! Déja en soi un sacré exploit!

 

24 HEURES DU MANS 2021- L’ORECA 07 WRT N°31 – Photo Thierry COULIBALY

 

Quel retournement de situation en LMP2, la aussi on pensait a une belle surprise avec, et la victoire et le doublé pour les deux Oreca 07, de l’équipe Belge de Vincent Vosse, laquelle disputait pour la toute 1ére fois cette épreuve Mancelle!

 

24-HEURES-DU-MANS-2021-Drame pour l’ORECA-07-N°41-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Mais scénario catastrophe et drame incroyable et inimaginable dans le dernier tour, car la N°41 de l’équipage avec l’ancien pilote de Formule 1, le Polonais Robert Kubica, le Suisse Louis Deleraz et le Chinois Yé, qui semblait devoir l’emporter et gagner devant la voiture sœur la N°31 du Néerlandais Robin Frijns, de l’Autrichien Ferdinand Habsburg et du jeune Français Charles Milesi, s’arrêtait!

Du coup la victoire sourit finalement in extremis à cette 31 qui sauve la victoire pour le Team WRT !

 

L’une des deuxORECA 07 du Team JOTA qui finit deux du LMP2 – Photo : Thierry COULIBALY

 

La seconde place revient donc à l’une des deux Oreca 07 du Team Britannique Jota, la N°28 de Sean Gelael, Stoffel Vandoorne et Tom Blomqvist.

Et malheureusement abandon pour la 41 qui ne sera pas classée car au Mans pour figurer au classement, il faut franchir la ligne d’arrivée !

Cette triste fin de la 41 n’est pas sans nous rappeler pareil final il y a cinq ans le 19 juin 2016, ou la Toyota qui caracolait en tête à cassé devant les stands à l’entame du dernier tour, cédant et abandonnant la victoire à l’équipe Porsche !

 

24 HEURES DU MANS 2021 N°65 PANIS Racing – Photo: Thierry COULIBALY

 

La troisième place de cette catégorie est donc  pour l’Oreca 07 N°65 de l’équipe Française du Panis Racing de Julien Canal, Will Stevens et James Allen suivi de l’une des voitures du Team anglo-américain United Autosport, la N°23 du trio 100% Britannique, avec Paul di Resta, Alex Lynn et Wayne Boyd.

 

24 HEURES DU MANS 2021- L’ORECA 07 N°23 DU TEAM UNITED – Photo Thierry COULIBALY

24 HEURES DU MANS 2021 – LA FERRARI VICTORIEUSE EN LMGTE PRO, LA N°51 AF Corse- Photo : Thierry COULIBALY

 

En LMGTE PRO, succès Ferrari pour l’une des F488 de la Scuderia AF Corse, la N°51 de James Calado, Pier Guidi et du Français Come Ledogar, devant l’une des deux Corvette, la N° 63 d’Antonio Garcia, Rick Taylor et Nick Catsburg et la première Porsche 911 RSR, la N°92, du Français Kevin Estre, du Suisse Neel Jani et du Danois Christensen.

 

24 Heures du MANS 2021 – La CORVETTE N°63 – Photo : Thierry COULIBALY

24 HEURES DU MANS 2021- SUCCÈS CE LA FERRARI AF Corse N°83 -Photo-Thierry-COULIBALY-

24 HEURES DU MANS 2021 – L’ASTON MARTIN TF SPORT N°33 – Photo : Thierry COULIBALY

 

Enfin dans la catégorie LMGTE AM, la victoire revient également à Ferrari, avec la N°83 AF Corse de l’Italien Rovera, du Danois Nielsen et du Français Perodo.

Podium complété par l’Aston Martin N°33 du Team TF Sport de Keating, Pereira et Fraga et par la plus rapide des Ferrari de l’équipe Iron Lynx, la N°80 de Cressoni, Mastronardi et Ilott.

 

François LEROUX

Photos : Thierry COULIBALY

 

24 HEURES DU MANS 2021 – LE PODIUM AVEC LES  DEUX EQUIPES TOYOTA ET ALPINE -Photo : Thierry COULIBALY

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL

 

 

1 – Conway / Kobayashi / Maria (Toyota GR010) Toyota – 371 tours

2 – Buemi / Nakajima / Hartley (Toyota GR010) Toyota à 2 tours

3 – Negrão / Lapierre / Vaxiviere (Alpine A480) Alpine Signatech à 4 tours

4 – Derani / Mailleux / Pla (Glickenhaus 007) Glickenhaus à 4 tours

5 – Briscoe / Westbrook / Dumas (Glickenhaus 007) Glickenhaus à 7 tours

6 – Frijns / Habsbourg / Milesi (Oreca 07) WRT à 8 tours

7 – Gelael / Vandoorne / Blomqvist (Oreca 07)  JOTA à 8 tours

8 – Canal / Stevens / Allen (Oreca 07) Panis Racing à 9 tours

9 – Di Resta / Lynn / Boyd (Oreca 07) United Autosport à 10 tours

10 – Smiechowski / Vdzande / Zande (Oreca 07) InterEuropol à 11 tours

11 – Lafargue / Chatin / Pilet (Oreca 07) IDEC Sport à 12 tours

12 – Rusinov / Colapinto / De Vries (Aurus 01) G-Drive à 13 tours

13 – Gonzalez / Da Costa / Anthony (Oreca 07) JOTA à 13 tours

14 – Binder / Rojas / Gommendy (Oreca 07) Duqueine à 14 tours

15 – Hedman / Hanley / Montoya (Oreca 07) DragonSpeed à 15 tours

16 – Van Eerd / Van Der Garde / Van Uitert (Oreca 07) RacingTeam Nederland à 15 tours

17 – Garcia / Duval / Nato (Oreca 07) Realteam à 15 tours

18 – Andersen / Taylor / Sørensen (Oreca 07) High Class à 18 tours

19 – Capillaire / Robin / Robin (Oreca 07) Graff  à 19 tours

20 – Pier Guidi / Calado / Ledogar (Ferrari 488) AF Corse à 26 tours

21 – Garcia / Taylor / Catsburg (Corvette C8.R)  Corvette à 26 tours

22 – Estre / Jani / Christensen (Porsche 911) Porsche à 27 tours

23 – Bruni / Lietz / Makowiecki (Porsche 911) Porsche à 28 tours

24 – Konopka / Webb / Konopka (Oreca 07) ARC Bratislava à 29 tours

25 – Perrodo / Nielsen / Rovera (Ferrari 488) AF Corse à 31 tours

26 – Keating / Pereira / Fraga (AMR Vantage) TF Sport à 32 tours

27 – Cressoni / Mastronardi / Ilott (Ferrari 488) Iron Lynx à 33 tours

28 – Winslow / Corbett / Cloet (Ligier JSP217) Eurasia à 33 tours

29 – Fjordbach / Magnussen / Magnussen (Oreca 07) High Class à 35 tours

30 – Schiavoni / Ruberti / Giammaria (Ferrari 488) Iron Lynx à 36 tours

31 – Ried / Evans / Campbell (Porsche 911) Proton à 36 tours

32 – Aoki / Bailly / Lahaye (Oreca 07) SRT41 à 37 tours

33 – Hoshino / Fujii / Watson (AMR Vantage) D’Station à 38 tours

34 – Haryanto / Picariello / Seefried (Porsche 911) Absolute à 39 tours

35 – Hartshorne / Hancock / Gunn (AMR Vantage) TF Sport à 39 tours

36 – Frey / Bovy / Gatting (Ferrari 488) Iron Lynx à 39 tours

37 – Serra / Molina / Bird (Ferrari 488) AF Corse à 40 tours

38 – Renauer / Bohn / Ineichen (Porsche 911) Herberth à 41 tours

39 – Flohr / Fisichella / Castellacci (Ferrari 488) AF Corse à 42 tours

40 – Hanson / Scherer / Albuquerque (Oreca 07) United Autosport à 43 tours

41 – Iribe / Millroy / Barnicoat (Ferrari 488) Inception à 44 tours

42 – Andlauer / Bastien / Arnold (Porsche 911) Proton à 44 tours

43 – Wainwright / Barker / Gamble (Porsche 911) GR Racing à 49 tours

44 – Milner / Tandy / Sims (Corvette C8.R) Corvette à 58 tours

45 – Kubica / Deletraz / Ye (Oreca 07) Team WRT à 9 tours

46 – Cullen / Jarvis / Nasr (Oreca 07) Risi à 96 tours

47 – Ehret / Hook / Bleekemolen (Ferrari 488) Rinaldi à 100 tours

48 – Kelly / Aubry / Trummer (Oreca 07) PR1 Mathiasen à 110 tours

49 – Vanthoor / Parente / Martin (Porsche 911) Project1 à 144 tours

50 – Macneil / Bamber / Vanthoor (Porsche 911) – Proton à 232 tours

51 – Olsen / Buchardt / Foley (Porsche 911) Project1 à 233 tours

52 – Kimura / Andrews / Jensen (Ferrari 488) Kessel à 243 tours

53 – Neubauer / Sales / Fannin (Ferrari 488) JMW à 254 tours

54 – Cameron / Perel / Griffin (Ferrari 488) AF Corse à 262 tours

55 – Falb / Merhi / Andrade (Aurus 01) G-Drive à 263 tours

56 – Lacorte / Sernagiotto / Fuoco (Ferrari 488) AF Corse à 281 tours

57 – Perfetti / Cairoli / Pera (Porsche 911) Project1 à 287 tours

58 – Jamin / Aberdein / Maldonado (Oreca 07) United Autosport à 296 tours

59 – Calderon / Floersch / Visser (Oreca 07) AF Corse à 297 tours

60 – Tincknell / Inthraphuvasak / Latorre (Porsche 911) Proton à 305 tours

61 – Dalla Lana / Thiim / Gomes (AMR Vantage) AMR à 326 tours

24 Heures du Mans Endurance

About Author

gilles