UNE HYPERCAR ? … QESACO !

LA NOUVELLE CATÉGORIE HYPERCAR : TOYOTA, GLICKENHAUS ET ALPINE- Photo : Thierry COULIBALY

 

Depuis le début de la saison 2021 du Championnat du monde d’endurance WEC, dont l’événement majeur, l’épreuve reine, les 24 Heures du Mans, se déroule ce week-end en Sarthe, une toute nouvelle catégorie reine remplaçant l’ancienne LMP1, est apparue cette année et a fait son apparition, dénommée Hypercar.

 

Les bolides les Hypercars devant, réunis ce mardi 17 août sur la ligne de départ des 24 Heures du MANS – Photo : Thierry COULIBALY

 

Cette catégorie comprendra dans un avenir proche deux types de voitures aux spécifications, poids minimum de 1030 kg, puissance de 500 kW, soit environ 680 chevaux et aux performances équivalentes !

 

Pierre FILLON

 

Ces nouvelles catégories sont nées du rapprochement souhaité depuis bien des années, par les constructeurs, entre les Européens de l’ACO, promoteur des 24 Heures du Mans mais aussi du Championnat du monde d’endurance WEC, créé début 2012 et celui de l’IMSA, l’homologue US en endurance!

 

 

Les ‘LMH  (Le Mans Hypercar), qui courent déjà cette année (Toyota-Glickenhaus), sont des bolides entièrement conçus par le constructeur qui les engage. Elles peuvent disposer d’une motorisation hybride mais ce n’est pas une obligation.

En réalisant sa carrosserie, le constructeur peut parfaitement imaginer un prototype ou s’inspirer d’un modèle d’Hypercar routière.

C’est l’option retenue cette année par la marque Japonaise Toyota et par l’homme d’affaires américain, Jim Glickenhaus, par la firme Française Peugeot et par l’écurie Autrichienne ByKolles l’an prochain, puis ensuite par Ferrari en 2023.

Les LMDh (Le Mans Daytona h), qui remplaceront les actuelles DPi aux USA, courront à partir de 2023, et elles auront en commun, un châssis fourni, soit par l’entreprise  Américaine Multimatic qui a conçu les actuelles Mazda d’endurance en Championnat d’endurance US de l’IMSA, soit par les Français Oreca et Ligier, ou par l’Italien Dallara qui a réalisé les Acura IMSA et un système hybride standard;

Porsche, Audi, BMW et HPD, filiale américaine de Honda, s’aligneront dans cette catégorie LMDh.

La grande nouveauté c’est que ces deux types de voitures pourront concourir ensemble, d’une part en Championnat du monde d’endurance WEC, mais également d’autre part en Championnat d’endurance US de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship.

Et du coup par conséquent, elles pourront s’aligner au départ des deux épreuves majeures, aux 24 Heures du Mans, comme aux 24 Heures de Daytona.

Ce que les fans souhaitaient et attendaient depuis des décennies est donc enfin devenu réalité ! Et c’est pour la discipline qu’est l’endurance, en plein renouveau, une formidable nouvelle et une décision pleine de bon sens!

 

François LEROUX

Photos : ACO -IMSA-TEAMS

NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT SUR L’ACCORD ACO-IMSA

http://www.autonewsinfo.com/2020/03/31/__trashed-19-324140.html 

 

About Author

gilles