TOYOTA VEUT ENTRER DANS L’HISTOIRE ET ETRE LA 1ére DES HYPERCARS A TRIOMPHER AU MANS

 

 

 

24 HEURES DU MANS 2021 – Les deux TOYOTA AU STAND

 

TOYOTA GAZOO Racing a pour objectif de défendre sa couronne et d’entrer dans l’histoire de l’Hypercar, lors de la 89éme édition des 24 Heures du Mans, en fin de semaine.

 


24 HEURES DU MANS-2021- TOYOTA N°8-Photo : Thierry COULIBALY.

 

Après trois victoires d’affilée au Mans, décrochées en 2018,2019 et 2020, avec sa TS050 HYBRID, l’équipe Japonaise s’alignera cette année avec sa toute nouvelle GR010 HYBRID Hypercar, en piste pour la première fois sur le circuit Sarthois et l’équipe Nipponne, elle est déterminée à poursuivre sa belle série de victoires.

 


24-H-du-Mans-2019- Les TOYOTA-TS-050-Hybrid-N° 7 et 8- Photo-Thierry-COULIBALY

 

Les Champions du monde en titre, le trio Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López, au volant de la GR010 HYBRID N°7, a subi des déconvenues au Mans ces dernières années, notamment lorsque des problèmes mécaniques les ont privés de la victoire malgré leur domination en 2019 et 2020.

 


24 Heures du Mans 2019- La TOYOTA-TS-050 N° 8 à nouveau victorieuse comme en 2018 -Photo-Thierry-COULIBALY

 

Ils abordent la course la plus importante de l’année, après avoir remporté les 6 Heures de Monza le mois dernier.

 

24-H-du-Mans-2019-Kazuki-NAKAJIMA-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima ont, eux, connu un parcours remarquable sur l’épreuve Française, en la remportant trois années consécutives, d’abord en 2018 et 2019 avec leur partenaire, l’ancien double Champion du monde de F1, l’Espagnol Fernando Alonso, puis ensuite l’année dernière, triomphant aux côtés du Néo-Zélandais, Brendon Hartley.

 


24-HEURES-DU-MANS-2019-Le-podium-avec-Les-pilotes-TOYOTA-1er-et-2éme.j

 

Le trio GR010 HYBRID de la N°8 est en tête du classement  provisoire des pilotes, après avoir remporté les 6 Heures de Spa-Francorchamps et les 8 Heures de Portimao.

Avec, à la clé, un total de points récoltés, doublé au Championnat du monde d’endurance WEC, Le Mans est donc un enjeu important dans la lutte pour le titre mondial.

TOYOTA GAZOO Racing possède une avance de 30 points sur l’équipe Française Alpine après trois des six courses du WEC 2021, tandis que l’équipage N° 8 mène le classement des pilotes avec seulement six points d’avance sur ses coéquipiers de la voiture-sœur, la N° 7.

En plus de sa quête d’une quatrième victoire consécutive au Mans, l’édition 2021 marque la 10éme participation de Toyota sur le circuit Français, avec un prototype à motorisation hybride. En neuf tentatives jusqu’à présent, l’équipe a gagné trois fois, obtenu cinq pôle positions et terminé sur le podium à neuf reprises au total.

 

TOYOTA DEVRA VAINCRE LES DEUX GLICKENHAUS ET L’ALPINE

 

Cette année, elle doit faire face à la concurrence de la Scuderia Cameron Glickenhaus, qui engage deux voitures, ainsi que de l’Alpine, qui vise elle aussi la victoire.

Mais au Mans, le défi à relever est de deux natures avec d’une part la spécificité de la course, exténuante, et d’autre part la qualité des équipes rivales sur la piste.

Avec environ 25.000 changements de rapports, 4000 km à plein régime et plus de 2 millions de tours de roues pendant l’épreuve, Le Mans est un véritable test d’endurance.

Les préparatifs du défi ont commencé dès octobre 2020, lorsque la GR010 HYBRID a été testée pour la première fois et, depuis, huit autres tests ont permis d’optimiser les performances et la fiabilité de la voiture, en plus des trois 1éres courses du mondial WEC 2021.

 


24-HEURES-DU-MANS-2021-TOYOTA-N°7-Photo-Thierry-COULIBALY.

 

La dernière étape de ce périple a donc eu lieu dimanche dernier, lors de la seule journée d’essais officiels sur les 13,626 km du circuit de la Sarthe.

Deux jours de préparation intense déboucheront sur cinq heures d’essais et une séance de qualification mercredi. Le jeudi, cinq autres heures d’essais sont programmées, de part et d’autre de la séance de trente minutes de l’Hyperpole, à 21 heures, au cours de laquelle TOYOTA GAZOO Racing tentera de décrocher une cinquième pole position consécutive.

La 89éme édition des 24 Heures du Mans débutera ce samedi 21 août à 16 heures, devant une foule réduite de 50.000 spectateurs seulement, pour suivre les 62 voitures et les 186 pilotes qui suivront les traces de leurs ainés, ajoutant ainsi leurs propres histoires, à une course de légende et qui a eu lieu pour la première fois en 1923.

 

Hisatake Murata, le Président de l’écurie indique :

 « C’est toujours un grand honneur de participer au Mans et nous sommes fiers de revenir en tant que triple vainqueur. Nous mettrons tout en œuvre pour prolonger cette série de victoires en devenant les premiers vainqueurs de l’Hypercar au Mans. Les ingénieurs et les mécaniciens ont travaillé en étroite collaboration avec les pilotes pour peaufiner la voiture, toujours avec l’objectif d’être très performants au Mans. Ce ne sera pas une tâche facile car nous devons faire face à une lutte acharnée avec nos concurrents Hypercar, et la GR010 HYBRID participera au Mans pour la première fois, ce qui est toujours un défi technique. Je suis heureux d’accueillir à nouveau les fans sur le circuit, en particulier pour cette course où ils créent une atmosphère si particulière. Merci à l’ACO d’avoir travaillé si dur pour que ce rendez-vous puisse se tenir. Je suis sûr que ce sera des « 24 Heures »  inoubliables pour tout le monde ».

 

24 HEURES-DU-MANS- attirent toujours les nombreux fans Nippons qui rêvent d’une nouvelle Victoire pour le Team TOYOTAv

PAROLES DE PILOTES

 

Mike Conway (GR010 HYBRID N°7) : « Tout le dur travail effectué pendant l’année est destiné à cette course, donc je suis impatient de monter dans la voiture et de piloter. Le Mans est une course de sprint aujourd’hui ; nous devons rouler aussi vite que possible pendant 24 heures et contrôler la course en même temps. Nous savons par expérience que de nombreux facteurs peuvent entrer en jeu, et nous avons été malchanceux par le passé avec la voiture n°7. Mais cela ne change pas notre façon d’aborder Le Mans en tant que pilotes. Nous allons baisser la tête et faire toute la préparation pour être prêts pour la course, comme nous l’avons fait ces dernières années. Ensuite, nous espérons que Le Mans nous sera favorable et que nous pourrons enfin obtenir la victoire. »

 

Kamui Kobayashi (GR010 HYBRID N°7) : «  J’attends Le Mans avec impatience chaque année ; c’est le point culminant de la saison et la motivation de tous nos efforts. C’est une grande expérience de conduire au Mans, en particulier en qualifications lorsque vous avez des pneus neufs et peu de carburant. J’ai déjà réalisé trois fois la pôle-position mais l’objectif est bien sûr de gagner la course. Nous avons été très forts ces dernières années avec la voiture n°7 mais il s’est toujours passé quelque chose et nous n’avons pas pu aller jusqu’au bout sans connaitre un problème. Nous devons donc éviter tout problème cette année pour connaitre une course parfaite. Nous restons tous concentrés et optimistes. »

 

José María López (GR010 HYBRID N°7) : «  On devient plus fort grâce aux moments difficiles et je crois que c’est le cas pour la voiture n°7 au Mans. Maintenant, nous ne pensons pas à ce qui s’est passé dans le passé ; nous regardons devant et essayons de toujours nous améliorer, en tant qu’équipe et en tant que pilotes. C’est comme une famille avec Mike, Kamui et moi-même, ainsi que nos ingénieurs et mécaniciens, et nous avons tous le même objectif : gagner Le Mans. En tant qu’équipe, je crois que nous sommes plus forts que jamais et nous savons ce que nous devons faire. Ce n’est jamais facile au Mans, mais nous allons faire le maximum. »

 

Kazuki Nakajima (GR010 HYBRID N°8) : « L’atmosphère au Mans est incroyable. Lorsque j’ai couru au Mans pour la première fois en 2012, j’ai été stupéfait par le bruit et la passion témoignée par les fans. Cela nous a vraiment manqué l’année dernière, donc je suis très heureux que les spectateurs soient de retour. Le Mans est la course la plus difficile au monde et, comme nous le savons tous par expérience, tout peut arriver. Nous nous battons tous pour que la GR010 HYBRID soit le premier vainqueur de l’Hypercar ; nous serons entièrement concentrés sur notre travail et nous espérons que la chance sera de notre côté. Nous ne pouvons rien tenir pour acquis mais nous donnerons tout pour être à nouveau en haut du podium ».

 

Brendon Hartley (GR010 HYBRID N°8) : « Je suis tombé amoureux du Mans dès ma première participation, ce qui était un peu une surprise pour être honnête. L’atmosphère y est incroyable et j’aime vraiment l’équipe que nous formons, tout le monde travaillant ensemble vers ce même objectif. Tous les mécaniciens et ingénieurs font un effort surhumain, les pilotes travaillent tous ensemble et partagent les informations. Nous devons travailler comme une grande équipe pour réussir et c’est ce que nous avons fait pour que notre GR010 HYBRID soit prête pour le plus grand défi. Nous venons tous au Mans en rêvant de victoire, mais il y a beaucoup de travail à faire dans les prochains jours pour nous donner les meilleures chances. »

 

Patrick MARTINOLI

Photos : Thierry COULIBALY


24-HEURES-DU-MANS-2021-TOYOTA-N°7-Photo-Thierry-COULIBALY.


24-HEURES-DU-MANS-2021TOYOTA-N°8-Photo-Thierry-COULIBALY.

24 Heures du Mans Endurance Sport

About Author

gilles