A YPRES EN WRC, NEUVILLE SOLIDE LEADER DEVANT BREEN. LUTTE DERRIÈRE ENTRE LES TOYOTA

 

 

Ce samedi soir au terme de la seconde journée  au rallye d’Ypres en Belgique  et à l’issue de l’ES16, le deuxième passage dans Mesen-Middellhoek et ses 7,99 km, le ‘ régional’ de la manche         Belge du mondial WEC, Thierry Neuville solidement la tête de l’épreuve.

Et alors qu’il ne reste plus désormais que quatre spéciales ce dimanche mais le rallye déménage et quitte Ypres et ses environs, puisque la dernière journée se déroulera dans les Ardennes Belges, autour du circuit Spadois de Francorchamps, le pilote Hyundai  a poursuivi sa domination sur le rallye.

 

 

Et avant d’affronter la dernière étape finale dominicale, Thierry Neuville précède son partenaire, l’Irlandais Craig Breen de 10 secondes et le trio de pilotes Toyota regroupés en … quatre secondes !

Elfyn Evans le Gallois, troisième pointant à 42.4, Kalle Rovenperä le Finlandais, quatrième à 45.7 et Sébastien Ogier le leader du Championnat du monde, cinquième à 46.7

 

ELFYN EVANS

SÉBASTIEN OGIER

 

Derrière ce Top 5, le trou est fait puisqu’Ott Tanäk, l’ancien Champion du monde se retrouve loin, en sixième position, à 3’55.2 !!!

Sauf imprévu, une possible casse voire une faute, Thierry Neuville semble en mesure de triompher ce dimanche sur la piste Ardennaise de Spa-Francorchamps.

Ce samedi soir il confiait :

« Je suis assez soulagé de terminer cette journée. Il reste une journée avec des spéciales aux caractéristiques différentes. Jusque-là, la voiture marche très bien et je suis content de nos performances. »

A ses côtés, l’autre pilote Hyundai lâchait, lui :

« Honnêtement, c’était une superbe journée. C’est presque la fin du vrai rallye d’Ypres finalement car on va changer de région demain. Je suis super content de ma performance aujourd’hui. »

Dans le clan Toyota, Evans indiquait :

« Nous avons presque fait la même chose hier avec le deuxième passage. Je pense que nous étions plus proches de lui (Ogier) globalement. C’est serré. »

Pour sa part, Kalle Rovenperä, expliquait :

« Je n’abandonne pas si facilement. La météo ce dimanche sera délicate et les spéciales sont complètement différentes de ce que nous avons ici. On va voir, ça va être serré. »

Quant à Sébastien Ogier, qui vise un huitième titre et possède actuellemEnt une belle avance au classement général provisoire du WRC 2021, il devance son plus proche rival Evans de 37 points,  Neuville, troisième de 52, Rovenperä le quatrième de 69 et Tanäk le cinquième de 74 points, lui, il ajoutait :

« C’est frustrant d’avoir perdu autant de temps au premier passage ce matin, le grip était si faible. Je me suis plus amusé au deuxième passage. »

Avant de préciser :

« Je pense que c’était une journée un peu comme hier. J’ai beaucoup souffert lors du premier passage avec la poussière et je me suis davantage amusé dans le second. C’était surprenant de voir à quel point le grip était supérieur l’après-midi. J’ai pu avoir plus de rythme. Pour la première boucle, peut-être que je n’ai pas assez pris de risques non plus, mais c’est l’approche que j’ai sur ce rallye. »

Et il concluait :

« Jusqu’à maintenant, ce n’est pas trop mal car nous sommes en bagarre pour le podium. On va voir ce que nous pouvons faire demain. Je pense que tout le monde va attaquer fort demain et ce sera difficile de faire des différences, mais on va essayer. »

 

WRC 2021 YPRES – PIERRE LOUIS LOUBET DÉJANTE

 

A la suite de sa sortie visiblement dû aux pneumatiques Pirelli dont la très grande majorité des pilotes hurlent? expliquant qu’ils ne sont pas adaptés aux WRC actuelles, le jeune Corse Pierre Louis Loubet a confié, tellement déçu :

« Quand tu déjantes en plein appui … Nous avons déjanté à l’avant droit juste avant un virage lent à gauche … Je ne l’ai pas senti et je n’ai pas pu tourner. Cela pourrait s’apparenter à une malchance qui s’acharne mais je ne veux pas m’apitoyer sur mon sort, c’est le sport auto.  Je suis vraiment désolé pour les gens qui me suivent et me soutiennent, nous avions un bon résultat à aller chercher ici au Ypres Rally. »

 

La TOYOTA DE KATSUTA

IMPRESSIONNANTE LA SORTIE DE ROUTE DE TSJOEN

 

Outre l’infortuné jeune pilote Hyundai, sont également sortis, son compatriote le pilote Ford M Sport Adrien Fourmaux, le Japonais de Toyota Takamoto Katsuta et le la VW Polo du Flamand  Pieter Tsjoen qui lui a carrément défoncé une maison !

En milieu de journée Ogier a confié à notre confrère du quotidien La Dernière Heure Les Sports Olivier de Wilde qui lna publié,  que l’organisateur d’Ypres , Alain Penasse qui officiait encore au début de l’été chez Hyundai où il était en poste depuis la création  de l’écurie Coréenne, Penasse donc aurait fourni les bonnes  bases d’essais aux pilotes Hyundai et d’autres à l’équipe Toyota ….

Ogier déclarant :

L’organisateur ne nous a pas donné une bonne base d’essais. Mais le principal souci n’est pas la crevaison ou ma position sur la route. Ni notre choix de pneus mixte avec des tendres et des durs alors que nos rivaux sont tous partis en dur. La vérité est que notre Yaris n’est pas bien réglée pour ce type de terrain. La base imposée par l’organisateur pour nos tests n’était pas bonne, pas assez représentative des difficultés du parcours

Et de lâcher 

« Je ne suis pas étonné de voir les deux pilotes qui ont déjà roulé ici devant

Ce qui serait choquant et inadmissible !!! Avantageant ainsi son ancienne équipe pour les réglages!!!

François LEROUX

Photos : WRC – TEAMS

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

 

1 – Neuville-Wydaeghe (Hyundai i20) en 2h06’18″8

2 – Breen-Nagle (Hyundai i20) à 10″1

3 – Evans-Martin (Toyota Yaris) à 42″4

4 – Rovanpera-Halttunen (Toyota Yaris) à 45″7

5 – Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) à 46″7

6 – Tanak-Jarveoja (Hyundai i20) à 3’55″2

7 – Bedoret-Gilbert (Skoda Fabia WRC2) à 10’39″9

8 – Rossel-Coria (Citroën C3 WRC2) à 10’40″8

9 – Cracco-Vermeulen (Skoda Fabia WRC2) à 11’03″2

10 – Verschueren-Cuvelier (VW Polo WRC2) à 11’34″8

11 – Kreim-Christian (VW Polo WRC2) à 11’37″4

12 – McErlean-Fulton (Hyundai i20 WRC2) à 12’45″3

13 – Caiser-Vyncke (Ford Fiesta WRC2) à 12’53″0

14 – De Cecco-Humblet (Skoda Fabia WRC2) à 14’15″4

15 – De Mevius-Jalet (Skoda Fabia WRC2) à 14’21″9

 

Rallye WRC

About Author

gilles