CE VENDREDI, TRIPLÉ DES HYUNDAI AU RALLYE D’YPRES, AVEC NEUVILLE LEADER

 

 

Au soir de la première journée au rallye d’Ypres la manche Belge du Championnat du monde des rallyes WRC, c’est le local régional, Thierry Neiville qui occupe le commandement !

 

 

Après l’ES6, le second passage dans Westouter-Boeschepe et ses 19,60 km,le Belge de l’équipe Hyundai devance ses deux équipiers l’Irlandais Craig Breen et l’Estonien Ott Tänak, ses plus proches rivaux respectivement de 4 et 24 secondes !

 

 

Suivent dans l’ordre, les quatre Toyota Yaris d’Elfyn Evans, Kalle Rovenperä, Sébastien Ogier et de Takamoto Katsuta, pointés eux à 27. 5, 29.4, 37.6 et 1’08.9

Top 10  pour le Français Pierre-Louis Loubet, suivi de Teemu Suninen, de Jari Huttunen et d’Oliver Solberg

Neuville qui indiquait :

« Certaines portions ont plus de grip. J’ai fait une bonne spéciale. J’aurais pu être un peu plus agressif dans des carrefours mais ça marche pour l’instant, et ce n’est pas nécessaire d’en faire plus. »

Quant à l’ancien Champion du monde couronné en 2019, Ott Tänak, lui il confiait :

« Nous avons un problème avec le moteur, alors nous essayons de terminer cette journée. Heureusement, ça roule bien pour l’instant, donc ce n’est pas si mal. »

Premier des pilotes Toyota, Elfy Evans, expliquait :

« Je pensais avoir vraiment fait une bonne spéciale. Mes impressions me mentent visiblement »

Pour sa part, Kalle Rovenperä, précisait :

« C’est bien. Beaucoup d’endroits sont plus propres maintenant et l’adhérence est plus élevée. C’était une assez bonne spéciale pour moi, je ne peux pas en tirer beaucoup plus. »

Et Sébastien Ogier, ajoutait et concluait :

« Nous avons essayé des choses car nous n’étions clairement pas assez performants jusque là. Le grip est définitivement meilleur pour nous hormis bien sûr dans les carrefours. On va voir ce que l’on peut faire. À certains endroits, la route est brillante et le soleil est très bas. Tout va bien et cela ne me dérangeait pas trop. Le grip était plus élevé cet après-midi, alors j’espère que nous pourrons continuer à nous améliorer.

 

LA FORD DE FOURMAUX

 

A retenir la violente sortie de route de la Ford d’Adrien Fourmaux et au Shakedown plus tôt de l’Alpine d’un autre Français, Manu Guigou !

 

L »ALPINE DE MANU GUIGOU

 

Début de rallye catastrophique pour le Team Ford M Sport car outre.Adrien Fourmaux qui abandonnait après une touchette spectaculaire dans Kemmelberg , Gus Greensmith était éliminé lui, par un fossé 200 mètres après le départ de la spéciale suivante !

 

François LEROUX

Photos : FIA WRC – TEAMS

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE

 

1 – Neuville-Wydaeghe (Hyundai i20) en 1h04’27 »
2 – Breen-Nagle (Hyundai i20) à  7″6
3 – Tanak-Jarveoja (Hyundai i20) a 31″2
4 – Rovanpera-Halttunen (Toyota Yaris) à 32″6
5 – Evans-Martin (Toyota Yaris) a 33″4
6 – Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) a 39″4
7 – Katsuta-Williams (Toyota Yaris) à  1’24″5
8 – Loubet-Labourdette (Hyundai i20) a 2’50″0
9 – Rossel-Coria (Citroen C3 WRC2) a 5’28″2
10 – Solberg-Johnston (Hyundai i20 WRC2) à se 5’44″9
11 – Bedoret-Gilbert (Skoda Fabia WRC2) a 5’51″8
12 – Cracco-Vermeulen (Skoda Fabia WRC2) à 5’57″0
13 – Princen-Kaspers (Citroen C3 WRC2) a 6’04″3
14 – Kreim-Christian (VW Polo WRC2) à 6’11″4
15 – Tsjoen-Chevaillier (VW Polo WRC2) a 6’37″0

 

 

Rallye Sport WRC

About Author

gilles