MOTOGP 2021 : MAVERICK VINALES SUSPENDU PAR YAMAHA : PAS DE GRAND PRIX D’AUTRICHE !

BON PIOTE, CARACATÈRE DE COCHON, IRRÉGULIER

 

« La commedia dell ‘arte » que devient l’histoire entre Yamaha et l’un de ses pilotes, l’Espagnol Maverick Vinales qui tire au burlesque !

Lors du dernier Grand Prix de Styrie dimanche dernier, à sa descente de selle, Maverick Vinales en a encore lâché quelques-unes … destinées à être méchantes et chez les Japonais, on ne déteste rien tant, que les règlements de compte publics…

Sous le prétexte technique que l’on pourra lire ci-dessous, Vinales est donc carrément viré en pleine saison, il ne courra pas le Grand Prix d’Autriche ce week-end et semble t’il, le pilote Espagnol ne sera pas remplacé…

 

LE JEU DES CHAISES MUSICALES A L’ENVERS

DÉJA DES SOUCIS A LA PÉRIODE PASSÉE AVEC ROSSI EN FACTORY

 

Dans ce jeu auquel nous avons tous participé au moins une fois, on tourne autour des chaises en musique et en rigolant et quand la musique s’arrête ;;; tout le monde doit s’asseoir, sauf qu’il y a une chaise de moins que de participants et celui qui n’a pas de chaise est du coup … éliminé du jeu!

Dans la phase suivante, on retire encore une chaise et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus qu’une pour deux et on connaît alors le vainqueur.

J’explique ça en détail alors que vous en connaissez à priori parfaitement les règles, parce que ce qui se passe chez Yamaha factory, l’usine qui est en tête du mondial avec le jeune Français Fabio Quartararo, dimanche au Grand Prix d’Autriche, il y aura à l’inverse une chaise (pardon une selle) de trop !

POURQUOI TANT DE HAINE ?

 

On sait que Maverick Vinales est capable de péter les plombs à un point inimaginable, on l’avait vu quitter son stand lors d’un GP de Moto3 à Sepang, en 2012, puis rentrer en Espagne à la suite d’un désaccord avec des ingés, ce avant le GP bien sûr, on sait le garçon fantasque, on le sait irrégulier au point de pouvoir terminer dernier un GP et se battre devant le suivant!

En 2012, il était revenu en Australie pour finir vice-champion du monde…

J’ajoute que d’une certaine façon, il est aussi responsable des problèmes que Yamaha a eu pendant des années parce que, fraîchement arrivé de Suzuki à qui il avait donné sa première victoire, il avait coup sur coup fait le meilleur temps des toutes les séances d’essais officiels au début de l’année suivante puis avait gagné plusieurs Grands Prix, au point de devenir le point de mire de Yamaha, au grand dam de Valentino Rossi qui disait alors que l’on prenait de mauvaises directions techniques, il avait d’ailleurs raison, Yamaha est parti en vrille pendant plusieurs saisons…

Parce qu’il y a une constante chez Vinales, quand il marche fort, il ne sait pas pourquoi! Car il sait rouler fort le garçon mais dans les sports mécaniques de haut de gamme, le talent ne suffit plus, il faut être aussi un redoutable metteur au point, exercice mis à la mode en F1, par le très méticuleux et très talentueux Alain Prost.

Yamaha est coupable aussi, une année où Rossi faisait sa star et leur disant qu’il signerait six mois après le début de saison quand il serait sûr que la moto marche bien, ils lui avaient forcé la main en signant Vinales quasiment un an à l’avance…

 

CAPABLE DU PIRE ET DU MEILLEUR

 

Voilà le résultat, un garçon aussi irrégulier que le clapotis méditerranéen en cas de Tramontane (pour ceux qui ne naviguent pas ça ne dit pas grand-chose, disons alors qu’il est irrégulier comme un verbe français genre « aller »…) a fait la loi durant des années avec une victoire de temps en temps pour redorer son blason.

En plus, c’est une anecdote, il y a eu un schprountz en SSP 300, la cylindrée d’arrivée des jeunes talents de la discipline WSBK, entre Yamaha et le père de Vinales qui y avait un team…

Bon, histoire de cornecul mais pour suspendre quelqu’un qui est sous contrat, il faut un motif et là, les ingénieurs de Yamaha et les avocats ont dû se sortir les tripes…

 

 

Le communiqué officiel, où Yamaha évoque une erreur irrégulière inexplicable… Et vous le verrez, c’est en effet assez inexplicable…

« Yamaha a le regret de devoir annoncer que la présence de Maverick Viñales pour le Grand Prix d’Autriche a été suspendue par l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP. Son absence est due à la suspension du pilote en raison d’une manœuvre irrégulière inexplicable effectuée par le pilote le week-end dernier lors de la course en Styrie. La décision fait suite à une analyse approfondie de la télémétrie et des données réalisée ces derniers jours.  La conclusion est que la manœuvre du pilote aurait pu causer des dommages importants au moteur de l’YZR-M1, avec pour conséquence de graves risques pour le pilote et potentiellement pour les autres pilotes en course. Le pilote ne sera pas remplacé. »

Ce que je retiens c’est qu’il n’est fait nulle part mention d’un renvoi du pilote, qui coûterait une blinde à Yamaha, mais d’une absence en Autriche.

En somme, il est viré de la classe mais juste pour un cours… à ce jour !

Oui, enfin pour l’instant, si Yamaha trouve la faute grave et peut la prouver, là oui il faudra remplacer Maverick Vinales, le règlement du MotoGP stipule qu’en cas d’absence d’un pilote, il doit être remplacé au deuxième Grand Prix suivant.

D’ailleurs la fin du communiqué est précis :

« Les décisions concernant les prochaines courses seront prises après une analyse plus détaillée de la situation et de nouvelles discussions entre Yamaha et le pilote »

Fin juin, Yamaha avait annoncé que Maverick Viñales ne serait plus son pilote à la fin de la saison 2021, alors qu’il était initialement encore sous contrat jusqu’en 2022.

L’Espagnol serait dit-on, pressenti chez Aprilia la saison prochaine!

Me vient en tête la chanson des Rita Mitsouko… « Les histoires d’amour finissent mal… en général »…

Décidément, je me répète mais on voit vraiment tout dans le MotoGP ! Et comme en F1 …

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis