MOTOGP 2021 : VALENTINO ROSSI ARRÊTE DE COURIR A LA FIN DE L’ANNÉE

    PREMIÈRE VICTOIRE EN 1996… EN AUTRICHE!

 

 

Valentino Rossi a tenu une conférence de presse ´spéciale, ce jeudi 6 Aout 2021, sur le circuit du Red Bull Ring de Spielberg, avant le premier GP de reprise qui se déroulera ce week end en Autriche.

L’Autriche, le pays, où curieusement, l’immense Champion Italien a obtenu sa première victoire.. c’était… en 1996, le destin est à la fois joueur er cruel!

On savait qu’il allait y annoncer son avenir, c’est marrant les sites ont tous assuré la main sur le cœur qu’ils savaient avant, certains disant qu’il reste, d’autres qu’il part!

Bref oui, il s’en va. Beaucoup de gens espéraient qu’il continuerait un an avec sa propre équipe, VR46, pour une tournée d’adieu phénoménale dans des stades peut-être enfin pleins… peut-être ?

Il y a hélas partout dans tous les pays des irresponsables qui refusent le vaccin et en France 85% des malades hospitalisés en ce moment ne sont pas vaccinés comme quoi il n’y a pas besoin d’être mathématicien pour être intelligent.

Mais c’est comme ça. D’où ce «peut-être! 

Autour de Rossi on a vu Carmelo Ezpeleta, le grand patron de la Dorna le promoteur des Motos GP, arrivé très en avance, ses amis très proches aussi, Uccio Salessi et son père Rino, Alvi et Max Montanari.

Durant cette conférence, il était souriant au début mais clairement très touché par une émotion énorme, on rappelle que c’est en Autriche qu’il a décroché sa première victoire en 1996 et qu’il court depuis 26 ans.

La légende qui s’apprête à tirer sa révérence, à l’âge de 42 ans, a donc annoncé ce jeudi 5 Aout 2021 sur le circuit du Red Bull Ring Spielberg, en Autriche, où se déroulera ce dimanche le Grand Prix de Styrie, qu’il mettrait un terme à sa carrière, entamée en 1996, à l’issue de l’actuelle saison.

En 26 ans de carrière sur les circuits, Valentino  Rossi a décroché neuf titres mondiaux, dont sept dans la catégorie reine (2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2008, 2009), un de moins que son illustre compatriote, surnommé le ´Roi Ago, Giacomo Agostini quia été titré lui de 1966 à 1972, et en 1975 dans la catégorie reine.

Mais Ago compte de nombreux titres dans la catégorie 350. En tout le pilote de Bergame totalise 122 victoires et quinze titres !

En 500 cm3 puis en MotoGP, celui que l’on surnomme « le Docteur » a accumulé lui, 89 victoires et 199 podiums pour le compte des équipes Honda, Ducati et Yamaha

Sa dernière victoire remonte à Assen en 2017! Son dernier podium remontant au GP d’Andalousie 2020!

Remplace cette année dans l’équipe officielle Yamaha par le grand espoir Français Fabio Quartararo, lequel brille accumulant les victoires et il l Cloe solidement le commandement du Championnat, Valentino a pris sa place dans l’équipe satellite Yamaha Petronas

.Après les neuf premiers GP, Rossi ne pointe qu’à une bien modeste dix neuvième place avec dix-sept points seulement.

Son meilleur classement en 2021, est sa dixième place au Grand Prix d’Italie!

 

LE DISCOURS DE VALENTINO

PREMIER TITRE EN 500 EN 2001


« J’ai décidé d’arrêter à la fin de la saison. Je me suis beaucoup amusé, c’était un voyage très long et amusant. J’ai 25 ou 26 ans en Coupe du monde. Ce fut un moment inoubliable pour moi et mon équipe. Je n’ai pas grand-chose à dire.
partir de l’année prochaine, je ne courrai plus avec la moto, ce que je fais depuis 30 ansMa carrière a été très longue, j’ai gagné de nombreuses courses, certains moments sont inoubliables, du pur bonheur et je suis toujours là à rire aujourd’hui. C’était une décision difficile, mais il faut comprendre. Dans tous les sports, les résultats font la différence ».

PAS DE GUIDON CHEZ ARAMCO ? CHOIX PAS FACILE

 

Sa décision a été prise lors de la première partie du championnat MotoGP2021.

« Les résultats n’ont pas été à la hauteur des attentes. Course après course, j’ai commencé à réfléchir. À l’avenir, je pense que je vais courir en voiture. J’espère rouler aux 24 Heures du Mans mais il y a plein d’autres courses intéressantes. Il n’y a pas encore de décision prise, mais je resterai pilote à vieIl y a deux ans, je n’étais pas encore prêt à me retirer du MotoGP, car je devais tout essayer. Maintenant, je suis en paix avec moi-même, je ne suis pas heureux, bien sûr. Même si je devais faire une autre année, je ne serais pas content car j’aimerais courir encore vingt ans. Mais c’est le bon moment pour partir. Je ne regrette pas mes choix. Courir avec Ducati a été difficile parce que nous n’avons pas gagné, mais c’était un grand défi. Si nous avions gagné, cela aurait été quelque chose d’historique. Je suis aussi un peu triste de ne pas avoir remporté un 10e titre mondial, car je pensais le mériter. J’ai perdu deux fois lors du dernier match, mais c’est comme ça que ça s’est passé. Je ne peux pas me plaindre des résultats obtenus dans ma carrière ».

Ce qui remet en cause bien des choses.

Par exemple, si Marini son frère est assuré d’une moto dans le team Aramco VR46, le deuxième pilote devait être Bezzecchi mais il est aujourd’hui annoncé en négos finales avec Petronas.

Alors si c’est le cas qui sera le deuxième pilote VR46 ?

Par ailleurs, il a été annoncé, en plusieurs fois, que la société saoudienne Talal aurait passé avec Rossi un contrat allant de 140 à 170 millions selon les sources et concernerait la totalité de la filière VR46 et peut-être la totalité du business de Rossi, ce qui, outre l’argent (il n’en n’a pas besoin) lui permettrait sans autres soucis de gérer son team, sa carrière automobile et probablement aussi sa famille, la très belle Francesca Sofia est sans doute soulagée et on la comprend.

Voilà, pas de tournée d’adieu en revanche on peut imaginer que dans les GP à venir, en particulier à Misano, qui est autorisé à recevoir du public, ce sera la folie jaune.

Mais aussi beaucoup de tristesse, on en verra des larmes dans les stands, dans les tribunes et devant le petit écran…

Ciao Dottore… enfin dans quelques mois, on aura le temps de lui dire combien on l’aime…

L’Italien, conclut: .

« Je ne peux pas dire que je suis heureux, mais c’est le bon moment et la bonne décision » 

RAPPEL DU PALMARES DE ROSSI

SA DERNIÈERE VICTOIRE A ASSEN EN 2007

 

199 podiums en 500/MotoGP, 85 victoires en 500/MotoGP, 115 victoires toutes disciplines confondues. 65 pole positions.

1996 : CM2 sur Aprilia 125, 111 points, une victoire.

1997: Titre sur Aprilia 125, 321 points, onze victoires

1998 : CM-2. sur Aprilia 250, 201 points, cinq victoires.

1999: Titre sur Aprilia 250, 309 points, neuf victoires

2000 : CM2-2. sur Honda 500, 209 points, deux victoires

2001 : Titre sur Honda 500, 325 points, onze victoires

2002 : Titre sur Honda 990, 355 points, onze victoires

2003 : Titre  sur Honda 990, 357 points, neuf victoires

2004 : Titre sur Yamaha 990, 304 points, neuf victoires

2005 : Titre sur Yamaha 990, 367 points, onze victoires

2006 : CM2 sur Yamaha 990, 247 points, cinq victoires

2007 : CM3 sur Yamaha 800, 241 points, quatre victoires.

2008: Titre sur Yamaha 800, 373 points, neuf victoires

 

2009 : Titre sur Yamaha 800, 306 points, six victoires

2010 : CM3 sur une Yamaha 800, 233 points, deux victoires

2011 : CM7 sur Ducati 800, 139 points, pas de victoire

2012 : CM6 sur Ducati 1000, 163 points, aucune victoire

2013 : CM4 sur Yamaha 1000, 237 points, une victoire

2014 : CM 2. sur  Yamaha 1000, 295 points, deux victoires

2015 : CM2 sur Yamaha 1000, 325 points, quatre victoires

2016 : CM 2 sur Yamaha 1000, 249 points, deux victoires

2017 : CM 5 Yamaha 1000, 208 points, une victoire

2018 : CM3 sur Yamaha 1000, 198 points, pas de victoire

2019 : CM17 sur Yamaha 1000, 174 points, pas de victoire

2020 : CM15 sur Yamaha 1000, 66 points, pas de victoire

2021 à la mi-saison: CM19. sur Yamaha 1000, 17 points, pas de victoire

 

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos : MotoGP et DR

(CM suivi d’un chiffre signifie sa position finale au Championnat du monde)

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis